Le leadership – 1 – Introduction

Post de Nathan L. 25 ans, équipier à Jeunesse Pour Christ et auteur du livre « Devenir un Homme Selon Jésus »
Précédents articles dans la série : 1 – Introduction

 

S’il y a un sujet qui sera essentiel, si nous voulons faire une différence dans notre monde, il s’agit du leadership.

Alors, j’entends déjà venir toute une flopée d’objections, allant de : « Le leadership n’est pas une idée biblique, Dieu veut que nous soyons tous égaux » à « Qu’est ce que vient faire une discussion sur le leadership sur un blog pour jeunes ? Le leadership n’est pas anodin, et on ne devrait pas s’attendre à ce que tout le monde soit leader, mais seulement ceux qui sont appelés par Dieu« , en passant par : « J’en ai marre qu’on me parle du leadership. Partout où je vais, c’est « leader-ci », « leader-ça »… Concentrez-vous sur le Christ et arrêtez de faire passer en premier plan ces choses secondaires ! »

Et je pense que s’il y a un tel problème avec le leadership, c’est parce qu’en France, dans nos Églises, il y a une crise du leadership. D’ailleurs pas que dans nos Églises… Je n’ai jamais eu un patron dans le séculier qui ait été un bon leader. Jamais ! Et je n’ai pas eu que des leaders géniaux comme patrons dans le monde chrétien (je ne parle pas de mes leaders actuels… Sam W & Pat N, je vous aime !).

Il y a, très souvent, un leadership basé sur la peur. Il s’agit de ce genre de leadership qui donne lieu à la première réaction ci-dessus (leadership=non-biblique).

Mais il y a aussi le leadership vécu dans la peur – peur de l’autre, peur de déplaire, peur d’échouer, de réussir… Ce qui donne lieu à un leadership soit réactionnaire, soit effacé. C’est à ce type de leadership que l’on doit la réaction numéro 2 (le leadership est réservé pour les grands, ceux qui ont l’onction).

Et finalement il y a le leadership égocentrique. On cherche à faire le beau en étant un bon leader, ce qui mène à la réaction 3 (arrêtez de me parler de leaders : j’en ai ma dose !).

Cependant, je crois que le leadership est biblique. Et je crois qu’il est une des clés pour vivre un véritable réveil d’une Église qui sort de ses gonds pour aller toucher le monde. Toutefois, pour accomplir cela, il faut que le leadership soit vécu de façon biblique, et voilà ce que je me propose de détailler dans les prochaines semaines.

Est ce que vous êtes avec moi ?

Avatar
Auteur : Nathan L

26 ans, Rébellutionaire depuis une bonne dizaine d'années, marié à Beki, papa d'Emilie et de Caleb, responsable à l'Eglise CVV Paris et auteur du livre Devenir un Homme Selon Jésus.

Voir tous ses articles →