Connaître la volonté de Dieu – 2 – La volonté de Dieu : Trois définitions

Après avoir présenté notre incapacité de prendre des décisions, liée à ce (trop) large éventail de choix, voyons maintenant les aspects de la volonté de Dieu, sous trois formes.

L’expression « volonté/plan de Dieu » est utilisée dans beaucoup de circonstances :

  • Tout arrive selon la volonté de Dieu.
  • Il faut obéir à Dieu et faire sa volonté.
  • Il faut découvrir la volonté de Dieu pour ma vie.

Avant de chercher à connaître la « volonté de Dieu », il faut tout d’abord définir ce que nous entendons par là, dans trois cas de figures différents.

1. La volonté décrétive

Tout ce qui arrive est conforme au décret souverain de Dieu et tout ce qu’il décrète finit par arriver. En langage plus courant : ce que Dieu veut arrive, et ce qui arrive est le résultat de sa volonté.

En lui nous avons été désignés comme héritiers, ayant été prédestinés suivant le plan de celui qui met tout en œuvre conformément aux décisions de sa volonté. (Ephésiens 1.11)

L’un des exemples les plus marquants est la crucifixion de Jésus-Christ, prévue par le Père :

Il est bien vrai qu’Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et les peuples d’Israël contre ton saint serviteur Jésus, que tu as consacré par onction; ils ont accompli tout ce que ta main et ta volonté avaient décidé d’avance. (Actes 4.27-28)

Un dernier exemple est le célèbre passage du Psaume 139 décrivant comment notre vie qui commence, se déroule et se termine, selon le plan de Dieu :

Je n’étais encore qu’une masse informe, mais tes yeux me voyaient, et sur ton livre étaient inscrits tous les jours qui m’étaient destinés avant qu’un seul d’entre eux n’existe. (Psaume 139.16)

2. La volonté préceptive

Elle fait référence aux préceptes, aux commandements que Dieu nous a donnés et que nous devons appliquer dans notre vie. Rappelons-nous que nous y obéissons, par reconnaissance pour le pardon des péchés et la vie éternelle que Jésus-Christ nous assure à la Croix et non pas l’inverse.

N’aimez pas le monde ni ce qui est dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est pas en lui. En effet, tout ce qui est dans le monde – la convoitise qui est dans l’homme, la convoitise des yeux et l’orgueil dû aux richesses – vient non du Père, mais du monde. Or le monde passe, sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. (1 Jean 2.15-17)

En d’autres termes, faire la volonté de Dieu (préceptive), c’est faire ce qui lui est agréable.

Le Dieu de la paix a ramené d’entre les morts notre Seigneur Jésus, devenu le grand berger des brebis grâce au sang d’une alliance éternelle. Qu’il vous rende capables de toute bonne œuvre pour l’accomplissement de sa volonté, qu’il fasse en vous ce qui lui est agréable par Jésus-Christ, à qui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen! (Hébreux 13.20-21)

Les deux facettes volonté décrétive/préceptive se retrouvent dans le livre de Deutéronome :

Les choses cachées sont pour l’Eternel, notre Dieu; les choses révélées sont pour nous et nos enfants, à toujours, afin que nous mettions en pratique toutes les paroles de cette loi. (Deutéronome 29.28)

Il y a donc :

  • des choses que Dieu garde secrètes et que lui seul connaît (ses desseins impénétrables et sa volonté souterraine) ==> volonté décrétive
  • d’autres qu’il nous révèle afin que nous y obéissions (ses commandements et sa Parole) ==> volonté préceptive

3. La volonté spécifique

Se poser des questions du type « Quel est le plan de Dieu pour ma vie ? Quel travail dois-je faire ? Avec qui me marierai-je ? » sont des exemples de questionnements qui nous ont tous traversés l’esprit au moins une fois dans notre vie. Ils concernent la recherche d’une volonté spécifique.

Il en est de même pour la suivante : « Si Dieu a un plan merveilleux pour ma vie, comment puis-je le découvrir ? »

Beaucoup de livres ont été écrits pour tenter de répondre à cette question. Mais, selon la pensée de l’auteur, si nous avons du mal à saisir le merveilleux plan de Dieu pour notre vie, c’est peut-être parce que – voyons la réalité en face – il n’a pas vraiment l’intention de nous le révéler. Et peut-être avons-nous tort de nous attendre à ce qu’il le fasse. Un verset va dans ce sens :

Au jour du bonheur, jouis du bonheur, et au jour du malheur, réfléchis, car Dieu a fait l’un et l’autre, si bien que l’homme ne peut rien découvrir de ce qui doit lui arriver. (Ecclésiaste 7.14)

Ceci nous amène à la question suivante : « Dieu a-t-il pour toi des desseins cachés qu’il attend que tu découvres avant d’entreprendre quoi que ce soit ? »

La réponse est non.

Alors bien entendu, il a un plan pour ta vie. Mais il n’attend pas de toi de le connaître avant d’agir, il ne te charge pas de la lourde responsabilité de deviner sa volonté à l’avance.

Dieu a bien un plan spécifique pour ta vie, mais il n’attend pas de toi que tu le connaisses avant de prendre une décision.

En gros, arrête de considérer sa volonté comme une sorte de labyrinthe, de cible à atteindre, ou encore comme ces « livres dont vous êtes les héros. »

En revanche, tu découvriras cette volonté spécifique de Dieu, en regardant en arrière, dans tous les passages de ta vie par lesquels Dieu t’a fait passer, et après-coup, tu te rendras compte que tout cela était planifié, spécifiquement pour toi !

Pour conclure, Dieu nous invite à avoir confiance dans sa volonté décrétive, à obéir à sa volonté préceptive mais ne nous demande pas de connaître sa volonté spécifique.

Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. (Matthieu 6.33-34)

La suite de la série, c’est par ici : Pourquoi cherchons-nous la volonté de Dieu ?

Avatar
Auteur : Clément Dv

25 ans, Rébellutionnaire, ingénieur dans l'environnement, meneur de louange à l'Eglise de Saint-Maur (AECM)

Voir tous ses articles →