Un magnifique Sauveur pour les repoussants

Note du traducteur: cet article est un transcript de l'épisode 1938 du podcast "Ask Pastor John"

 

Aujourd’hui nous allons parler de l’apparence physique, car la Bible aborde souvent le sujet. La Parole contient des dizaines de références à notre apparence, à la fois au sujet des personnes attirantes et repoussantes. Ces catégories émergent tout au long de la Bible, donc il n’y a pas à avoir honte d’en parler. Nous avons étudié beaucoup de ces passages dans cet épisode. Et après avoir écouté cet épisode, qui est devenu assez populaire, nous avons reçu plusieurs questions, y compris celle de Sean.

“Cher Pasteur John, merci pour cet épisode- “Pourquoi Dieu m’a-t-il fait repoussant ?” C’était un excellent épisode. Néanmoins, je me demande si vous pouviez en dire plus sur le dernier paragraphe, sur la beauté de Christ qui nous satisfait malgré la douleur du rejet. Dans ma jeunesse, je me suis souvent lamenté que je n’étais pas plus beau. Mais maintenant, je réalise que cela aurait ruiné ma vie car j'aurais poursuivi des relations avec des femmes du monde. Désormais, je considère mon apparence moyennement attirante, comme une bénédiction qui m’a protégé des idoles, et qui m’a conduit plus proche de Christ plutôt que de me livrer aux sombres mœurs de la vie. Je n’échangerai jamais cette joie pour la beauté.”

Lire ce que Sean dit me rappelle mon acnée quand j’avais 14 ou 15 ans et à quel point j’étais anxieux avec les autres, et à quel point je voulais que cela change. Maintenant je partage le même émerveillement. Je crois que Dieu m’a épargné beaucoup d’ennuis en m'empêchant d’être sur la voie rapide vers les problèmes.

Un autre type de beauté

C’était un beau témoignage. J’aime ce témoignage. Et j’utilise le mot “beau” volontairement quand je dis "N'est ce pas un beau témoignage?". C’est, d’ailleurs, ce dont nous allons parler ici : la beauté. Je préférerais entendre une personne dire cela de son coeur, plutôt que d’admirer la plus belle femme du monde, ou la plus belle montagne ou le plus beau lac.

Les beautés naturelles… oui, ce sont des bénédictions. Elles ne sont pas mauvaises. Elles sont un don. Nous devons les recevoir et y voir quelque chose de Dieu en elles. Tout ce qui est bon est une révélation partielle du Dieu pleinement satisfaisant. Mais la beauté du cœur, de l’esprit et du cœur, d’un bel esprit qui, dans la détresse ou le désespoir, considère Jésus comme étant satisfaisant, c’est une beauté d’un autre type et d’un autre niveau. J’aime voir cette beauté. Le fait d’entendre cette question m’a procuré une grande joie. C’était magnifique.

Sean veut que je développe sur le fait que la beauté de Christ nous satisfait malgré la douleur du rejet. Je pense que cela peut aider si nous méditons sur 4 changements qui sont nécessaires dans nos esprits et nos cœurs afin de trouver la satisfaction dans la beauté de Christ. Je vais les nommer et ensuite je développerai :

  1. Nous devons détourner notre attention de la beauté du corps et nous tourner vers la beauté de l’esprit.
  2. Nous devons détourner notre attention de la beauté qui satisfait le corps et nous tourner vers la beauté qui satisfait l’esprit.
  3. Nous devons détourner notre attention de ce que le monde considère comme beau et nous tourner vers ce que Dieu considère comme beau.
  4. Nous devons détourner notre attention de la beauté de notre ère et nous tourner vers la beauté éternelle.

1. La beauté de l’esprit

Premièrement, nous devons détourner notre attention de la beauté du corps et nous tourner vers la beauté de l'esprit. L’illustration la plus marquante de la nécessité de ce changement est l’apparence de Jésus alors qu’il accomplissait son plus bel acte. Esaïe 52.14 et Esaïe 53.2 disent “De même qu'il a été pour plusieurs un sujet d'effroi, tant son visage était défiguré, tant son aspect différait de celui des fils de l'homme… Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n'avait rien pour nous plaire”. Autrement dit, il n’est pas seulement devenu un péché pour nous, il est devenu laid pour nous. La laideur du péché a été accompagnée par la laideur du corps, une laideur telle dans ses tourments qu’il était difficile de le regarder. Et pourtant, en ce moment de “bonne nouvelle”, d’une certaine manière, il n’a jamais été aussi beau.

Dieu nous donne des yeux. Je pense que Paul dirait “Dieu nous donne des yeux pour voir”. Mais Paul le tournerait de cette manière: “La lumière de l’Evangile, la lumière de la gloire (et donc de la beauté) de Christ, qui est l’image de Dieu”. C’est ce que nous verrons selon 2 Corinthiens 4.4. La bonne nouvelle est la beauté de Christ au moment de son apparence repoussante. C’est le changement de vision dont nous avons besoin, de la beauté du corps à la beauté de Christ. Au caractère de Christ et à l’amour de Christ.

Ce n’est pas surprenant que la Bible mette l’accent sur la beauté des femmes chrétiennes, par exemple. La Bible dit, dans 1 Pierre 3.3-4 “Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d'or, ou les habits qu'on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d'un esprit doux et paisible, qui est d'un grand prix devant Dieu.” Alors, il ne dit pas “Les femmes ne devraient pas porter de vêtements”. Ce serait ridicule. Il ne dit pas non plus qu’elles ne devraient pas être attirantes. Il dit “Nous tous, hommes et femmes, avons besoin de changer radicalement notre attention de la beauté du corps, à la beauté de l’esprit.”

"Nous tous, hommes et femmes, avons besoin de changer radicalement notre attention de la beauté du corps, à la beauté de l’esprit.”

2. La beauté qui satisfait l'âme

Deuxièmement, nous devons détourner notre attention de la beauté qui satisfait le corps et nous tourner vers la beauté qui satisfait l'âme. Alors, le but là n’est pas de rechercher la beauté en nous même, mais de rechercher la beauté dans les autres. Pour cela, nous avons besoin que le Saint Esprit change profondément notre coeur. C’est naturel pour nous d’apprécier l’apparence physique de l’autre sexe ou de beaux paysages. Il reste assez de l’image de Dieu en nous pour que la majorité des pécheurs puissent encore apprécier un magnifique acte de sacrifice et le considérer comme beau. Ils voient quelque chose de magnifique dans le sacrifice et l’amour et disent “c’est magnifique”. Mais il est nécessaire que l’Esprit effectue un travail surnaturel en nous pour nous permettre de considérer Dieu, en Christ, comme suprêmement beau et donc satisfaisant.

C’est une nouvelle forme de satisfaction. Ce n’est pas corporel. Ce n’est pas la simple satisfaction des yeux. C’est une satisfaction spirituelle. Le psalmiste ne l’a pas par nature, c’est pour cela qu’il prie pour l’obtenir. Il dit “Satisfait-nous chaque matin de ton amour, afin que nous passions toute notre vie dans la joie et le bonheur” (Psaumes 90.14). C’est ce que Dieu doit faire. Dieu doit nous satisfaire avec lui-même. Ou Psaumes 17.15 "Moi, dans la justice, je verrai ton visage, je serai rassasié de ton image, quand je me réveillerai.” Ou Psaumes 63.5-6 "Mon âme sera rassasiée comme de mets gras et succulents, et, avec des cris de joie sur les lèvres, ma bouche te célébrera. Lorsque je pense à toi sur ma couche, je médite sur toi durant les veilles de la nuit".

Pour détourner notre attention de la beauté qui satisfait le corps et nous tourner vers la beauté qui satisfait l'âme, nous devons connaître Dieu, vraiment le connaître, le connaître jusqu'à ce qu’il devienne la source et la somme de tout ce que nous considérons comme beau. Ensuite nous serons capable de goûter et voir la beauté de christ.

“Pour détourner notre attention de la beauté qui satisfait le corps et nous tourner vers la beauté qui satisfait l'âme, nous devons connaître Dieu.”

3. La beauté aux yeux de Dieu

Troisièmement, nous devons détourner notre attention de la beauté vue par le monde et nous tourner vers la beauté vue par Dieu. Nous vivons dans un temps ou la TV, le streaming, Facebook, Tiktok, Instagram, Twitter, les messages, Facetime et la caméra dans toutes nos poches, nous mettent continuellement face au problème de l’apparence, l'apparence, l'apparence. Le but recherché est la réponse immédiate des yeux. C’est presque exclusivement extérieur. L’apparence visuelle et son impact immédiat est considéré comme attirant. Mais un aspect plus profond, comme le caractère, ne l’est pas. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il est artistiquement plus dur de représenter le caractère.

L’appel du caractère n’est pas spontané. La plupart des gens ne savent pas ce qu’est le caractère. Donc une solution alternative est de nourrir les yeux encore et encore. Nourrir l’instinct visuel, surtout chez les hommes (Peut être pas que pour les hommes. Je ne sais pas ce qui se passe dans la tete d’une femme. Je ne suis pas une femme. Je suis un homme et je sais ce que ça fait à un homme).

1 Samuel 16.7 dit "L'Eternel dit à Samuel: Ne prends pas garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. En effet, l'Eternel ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Eternel regarde au cœur".

4. Une beauté éternelle

Pour finir, nous devons détourner notre attention de la beauté de notre ère pour nous tourner vers la beauté éternelle. Si Dieu nous a créés avec un physique modeste, si nous ne sommes pas attirant(es), et dans ce monde notre vie a été plus difficile à cause de notre apparence, nous devons détourner notre attention et réaliser que cette affliction, que nous porterons toute notre vie, n’est rien en comparaison à l'éternelle beauté qui nous attend (2 Corinthiens 4.17).

Nous trouvons, dans 1 Jean 3.2 "Mes bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons un jour n'a pas encore été révélé. Mais nous savons que, lorsque Christ apparaîtra, nous serons semblables à lui parce que nous le verrons tel qu'il est." Ce qui signifie que nous resplendirons “comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende." (Matthieu 13.43). Pour terminer, la beauté de Christ ne sera pas seulement ce que nous voyons mais ce que nous serons, et nous serons suprêmement satisfaits en lui.

 

Article traduit avec autorisation, merci Pierre !

 

Tags:
beauté
Les derniers commentaires
Aucun commentaire pour le moment. Laissez-en un avec le formulaire ci-dessous !
Envoyer un commentaire
Merci ! Nous avons bien reçu votre commentaire. Celui-ci sera publié sous peu, le temps d'être vérifié par notre équipe.
Mince, ça ne s'est pas passé comme prévu.
Table des matières