Et si les jeunes s'engageaient dans l'église?

André a 18 ans et aime beaucoup son église. Son église l'aime beaucoup aussi, d'ailleurs, mais ne le voit pas très souvent. Pourtant, il ne manque pas de bonne volonté lorsqu'il est là. Mais dimanche dernier, une amie se faisait baptiser dans une église voisine, il fallait bien qu'il aille la voir. Le dimanche précédent, il avait un week-end à la montagne en famille. Et la semaine avant celle-là, il était si fatigué après sa soirée d'anniversaire...

Léa a 22 ans, et a déménagé il y a peu pour ses études. Elle a visité quelques églises dans sa ville, mais n'en a pas préféré une en particulier. Selon les dimanches, elle se rend là où un orateur connu va prêcher, ou là où va une de ses amies, ou alors elle fait une grasse matinée. Chaque église lui plaît, mais elle ne se sent pas obligée de s'impliquer vraiment dans l'une d'entre elles.

Jean a 16 ans, et va au culte de son église chaque dimanche où il n'est pas en vacances : de toute façon, sa famille est chrétienne et y va ensemble. Mais c'est surtout au groupe de jeunes qu'il tisse des liens et étudie la Bible. Le dimanche matin, il ne reste pas très longtemps après la fin du culte. De toute manière, il ne voit pas trop ce qu'il aurait à y faire...

Ces histoires sont inventées de toutes pièces, mais plusieurs d'entre nous pouvons sûrement nous y reconnaître. En tant que jeunes chrétiens, nous avons tendance à sous-estimer le rôle que nous pouvons (ou devons) jouer dans notre église. Pourtant, elle est primordiale dans la vie et dans la croissance spirituelle de tout chrétien. Voyez ce qu'en dit l'auteur de la lettre aux Hébreux :

"Veillons les uns sur les autres pour nous inciter à l'amour et à de belles œuvres. N'abandonnons pas notre assemblée, comme certains en ont l'habitude, mais encourageons-nous mutuellement. Faites cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour."Hébreux 10.24-25

Pas de chance : le passage est très clair dans son exhortation à ne pas abandonner notre église. Elle n'est pas une option pour quand nous voulons être énergisés dans notre vie spirituelle, mais une nécessité pour garder le cap dans notre relation à Dieu. Pour reprendre les mots de mon père : l'église n'est pas un gymnase, mais un hôpital. Mais qu'est-ce qu'on doit y faire, alors ?

L'auteur décrit l'église locale non seulement comme un lieu où des pasteurs ou anciens nous enseignent, mais surtout comme un lieu d'encouragement réciproque et de progrès collectif dans la foi. Ce qui peut être surprenant là-dedans, c'est que nous sommes tous appelés à "veiller les uns sur les autres" et à "nous encourager mutuellement". Mais en tant que jeune, sans avoir une formation approfondie au ministère et sans grande expérience, comment pouvons-nous mettre en pratique ces commandements ?

I - Encourager par notre service

En fait, la plupart des services dont l'église a besoin ne nécessitent pas de formation approfondie. Les volontaires pour faire le ménage, l'accueil, ou le rangement après le culte jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement de l'assemblée, et n'importe quel membre de l'église peut en faire partie. Et si tu es prêt à t'engager sur une durée plus longue, pourquoi ne pas demander à un ancien si tu peux être formé pour animer l'école du dimanche ou gérer la sono ? Chaque église à différents besoins, mais si tu n'as pas d'idée concrète, ton pasteur serait certainement heureux de t'indiquer comment tu peux servir au mieux ta communauté.

Et si ce dimanche, tu lui demandais ce que tu peux faire pour contribuer au fonctionnement de ton église ?

II - Encourager par nos prières

As-tu l'habitude de prier pour les responsables de ton église ? Beaucoup de jeunes chrétiens, dont moi-même, n'y pensons pas souvent. Pourtant, ce sont eux qui nous enseignent, veillent sur nous et nous accompagnent dans la foi. Vouloir que nos anciens soient sages et fidèles dans leur gestion de l'église sans prier pour eux, c'est comme vouloir se lever à six heures le lendemain mais ne pas mettre de réveil.

L'apôtre Paul demandait aux chrétiens de Colosses de prier pour lui en ces termes :

"Persévérez dans la prière, veillez-y dans une attitude de reconnaissance. Priez en même temps pour nous: que Dieu nous ouvre une porte pour la parole afin que je puisse annoncer le mystère de Christ, à cause duquel je suis emprisonné, et que je le fasse connaître de la façon dont je dois en parler."Colossiens 4.2-4

Au-delà des seuls responsables, tous les membres de notre église ont besoin qu'on prie pour eux. Tu n'es pas obligé de prier pour chacun d'entre eux toutes les semaines (même si ça pourrait être un bon défi), mais si tu peux déjà prendre le temps de prier régulièrement pour quelques uns que tu connais mieux, ne sous-estime pas l'importance de ce geste. Dieu aime répondre à nos prières, et ce passage de Colossiens nous rappelle de persévérer lorsqu'Il ne semble pas répondre tout de suite. Pour ma part, je trouve que les réunions de prière qu'organise mon église me rapprochent beaucoup de mes frères et sœurs en Christ, et je suis reconnaissant pour cette occasion de prier pour eux et avec eux.

Et si tu demandais à quelques personnes de ton église comment tu peux prier pour eux en ce moment ?

III - Encourager par notre attitude

"Que celui qui enseigne se donne à son enseignement, et celui qui a le don d'encourager à l'encouragement. Que celui qui donne le fasse avec générosité, celui qui préside, avec zèle, et que celui qui exerce la bienveillance le fasse avec joie." Romains 12.7b-8

Un aspect qui peut nous surprendre dans ces instructions de la part de Paul, c'est qu'elles concernent autant notre attitude que nos actes. Nous ne sommes pas seulement appelés à donner, encourager ou faire preuve de bienveillance, mais encore à le faire avec générosité et joie.

Alors que les différents rôles que nous pouvons jouer à l'église dépendent souvent de nos dons (au sujet desquels je vous invite à lire le reste de Romains 12), chacun de nous peut glorifier Dieu par l'attitude dont nous faisons preuve. Une église dont les membres sont joyeux, bienveillants, zélés pour le service de Dieu et généreux avec leurs biens reflète bien mieux la gloire de Dieu à ceux qui la visitent.

Ce dimanche, comment peux-tu encourager le reste de ta communauté par ton attitude ?

L'avertissement dans Hébreux 10 est d'autant plus urgent "que vous voyez s'approcher le jour". Alors n'attends pas le dimanche après le retour de Jésus pour apporter ta pierre à l'édifice. Que peux-tu faire pour ton église dès aujourd'hui ?

Tags:
église
jeunes
Les derniers commentaires
Aucun commentaire pour le moment. Laissez-en un avec le formulaire ci-dessous !
Envoyer un commentaire
Merci ! Nous avons bien reçu votre commentaire. Celui-ci sera publié sous peu, le temps d'être vérifié par notre équipe.
Mince, ça ne s'est pas passé comme prévu.
Table des matières