Attendre la “bonne personne”, quels dangers ?

Si toi aussi, ta vie amoureuse a été bercée par ces mots “Attendre la bonne personne” et qu’à un moment donné “cette bonne personne” est devenue une idole dans ta vie, on est pareils.

Pendant plusieurs années, en observant les couples chrétiens autour de moi, je me suis toujours sentie en attente de “cette personne” qui changera tout dans ma petite existence. La vie communautaire dans laquelle j’ai grandi encourageait également ce type de pensée. Comme si, tant que j'étais célibataire, je n’étais pas une personne à part entière, j’étais en attente, en pause…

C’était tellement ancré en moi qu’à chaque fois que je commençais à être proche d’un garçon, je me disais que c’était peut-être lui… et puis non…. Et encore non. Enième tentative qui se résulte par un énième échec.

J’ai alors commencé à me poser la question que l’on se pose tous quand ça nous arrive : mais qu’est-ce qui cloche chez moi?

La méditation de la parole de Dieu et des nuits de prière m'ont beaucoup aidée et voici ce que j’ai réalisé :

Je recherchais mon identité au mauvais endroit et dans la mauvaise personne.

Quand on est dans cette attente, il est tellement facile de placer tous nos espoirs dans la venue de cette future personne afin d’être pleinement comblé et d’y trouver notre identité. Or, aucune personne sur cette terre n’a été faite pour incomber une tâche aussi lourde, n’est-ce pas ? On est tous pécheurs et ce serait terrible de confier une mission si importante à une personne tout aussi dépravée que nous-même. Elle ne sera jamais la bonne personne pour accomplir cela.

Je recherchais le parfait Boaz mais dans un mauvais champ*. Pourtant, le parfait Boaz en qui je peux trouver mon identité était là depuis le début. Il est mort pour moi à la croix afin de me libérer du pouvoir du péché ; il m’offre une vie nouvelle et une nouvelle identité en lui. Jésus seul peut me combler et me satisfaire pleinement. Et il était déjà là pendant tout ce temps. C'est lui la bonne personne !

Ce n’est pas grave d’être Léa, Dieu a aimé Léa.

Quand notre identité repose sur une personne en particulier, en qui nous espérons trouver un conjoint, et que, finalement, cela ne marche pas, on est tentés de nous en vouloir et de croire qu’on n’est peut-être pas assez comme-ci ou assez comme-ça. Je parle en tant que fille, mais je crois que nous pouvons tous tomber soit dans le dénigrement de soi après une déception amoureuse, soit dans une dépendance affective envers quelqu'un.

L’histoire d’Agar et de Léa a été un véritable encouragement pour moi pendant ces moments (je t’invite à lire Genèse 16 et Genèse 29 pour être bien dans le contexte 😉).

L’amour de Dieu en leurs égards ne dépendait pas de l’amour que les hommes de leur vie avaient pour elles. Dieu a toujours été présent pour elles.

Dieu a vu Agar, qui a été maltraitée par Sara et Abraham, et Dieu s’est occupé d’elle.

Agar se demanda : Ai-je réellement vu ici même celui qui me voit ? Et elle appela l’Eternel qui lui avait parlé du nom de Atta-El-Roï (C’est toi le Dieu qui me voit).

Genèse 16.13

Léa, qui espérait l’amour et l’attention de Jacob à chaque fois qu’elle lui donnait un enfant, s’est enfin rendu compte que c’est en Dieu seul qu'elle peut trouver sa joie.

De nouveau, elle devint enceinte et eut un fils. Elle s’écria : Cette fois, je louerai l’Eternel. C’est pourquoi elle le nomma Juda (Il loue). Puis elle cessa d’avoir des enfants.

Genèse 29.35

Conclusion

Alors oui, même lorsqu’on ne se sent pas forcément choisie ou aimée, Dieu nous voit et Dieu nous aime. Comme Il a aimé Agar, comme Il a aimé Léa, Il m’a aussi aimé et Il t’a aussi aimé. Il est notre joie. C'est lui la bonne personne !

Il n’y a rien de mal à aimer et à vouloir être aimé en retour, ni à vouloir rencontrer une personne qui correspond à nos critères. Mais rappelons-nous que la seule source de notre identité, de notre joie, de notre salut est en Dieu. C'est lui la bonne personne !

 

Article basée sur le livre “Les idoles du coeur” de Timothy Keller

*cf le livre de Ruth

Tags:
Aucun tags...
Les derniers commentaires
Aucun commentaire pour le moment. Laissez-en un avec le formulaire ci-dessous !
Envoyer un commentaire
Merci ! Nous avons bien reçu votre commentaire. Celui-ci sera publié sous peu, le temps d'être vérifié par notre équipe.
Mince, ça ne s'est pas passé comme prévu.
Table des matières