Hors du confort

À la Réb’, on aime t’encourager à relever des défis pour la gloire de Christ. Alors pourquoi pas relever un défi en cette rentrée ? Pourquoi pas faire un pas hors de ta zone de confort ? Alors certes, c’est une expression que l’on entend souvent et qui, à force, peut sonner un peu bateau. Mais les bénédictions qui découlent du pas de foi qu’est sortir de sa zone de confort – c’est-à-dire de cette zone que l’on connaît bien, qui nous met en sécurité – sont riches !

Pourquoi ?

Mais après tout, pourquoi ? Pourquoi devrais-tu sortir de ta zone de confort ? Bien sûr, je ne suis pas en train de te dire que la sécurité est une mauvaise chose et qu’il faut la fuir à tout prix. Nous avons tous besoin de repères et de sécurité. Simplement, le confort ne devrait jamais être notre but unique, ou le moteur de tout ce que nous entreprenons. Le confort seul ne devrait pas motiver nos faits et gestes, ou conditionner nos choix. C’est pour cela que j’écris cet article. Souvent, Dieu nous met des choses à cœur, mais nous doutons. Nous doutons parce que ces choses nous déplacent hors de ce que nous connaissons, nous placent dans une position de vulnérabilité, d’incertitude, où nous ne marchons plus par la vue, mais par la foi.

Je voudrais vraiment t’encourager à ne pas laisser cela te freiner ou t’effrayer. Au contraire, je voudrais que tu sois encouragé à considérer ces choses, à les remettre au Seigneur en prière. J’aimerais que tu te tiennes à la disposition de ton Dieu, que tu le laisses agir dans ta vie et dans celle des autres.

Un exemple concret

Le premier exemple auquel je pense est celui des disciples. Lorsque Jésus les a appelés, ils se sont mis à sa suite. Cet appel signifiait beaucoup de choses, il signifiait quitter foyer, famille, amis, village… Sincèrement, je loue le Seigneur qu’ils n’aient pas choisi leur propre confort, mais qu’ils aient marché par la foi en suivant Jésus, tant avant qu’après son ascension. Car combien grand a été l’impact de leurs vies !

Mais bien sûr, le plus grand des exemples est celui que Jésus a dressé lui-même. Voici ce que dit la Parole : « lequel (Jésus-Christ), existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (Philippiens 2.6-11).

La vie de Jésus sur cette terre n’était pas une vie de confort, mais une vie de dépouillement, de service, d’humilité. C’était une vie d’obéissance. Et c’est la vie la plus glorieuse qui soit. C’est la vie qui nous a donné la vie.

Par amour et par foi

Vois-tu la gloire d’une vie de défis, reposant sur la foi en Christ, lui qui est mort et ressuscité pour que tu vives en communion avec lui ? Alors certes, sortir de sa zone de confort, c’est accepter la vulnérabilité, c’est avancer par la foi, c’est marcher sans savoir où l’on va, sans connaître l’issue. Mais c’est aussi manifester au monde que Dieu est notre sécurité et notre gloire. C’est affirmer que Dieu est plus grand que nos craintes, qu’il est plus précieux que notre confort terrestre. C’est aimer vraiment et authentiquement, en sachant que nous sommes nous-mêmes aimés d’un amour infini.

C’est affirmer que Dieu est plus grand que l’inconnu, qu’il est plus précieux que notre confort terrestre.

Et toi ?

En cette rentrée, j’aimerais que tu laisses Dieu te guider en toutes choses. Confie-toi en lui quand viennent l’adversité et les difficultés. Quand tu sens qu’il t’appelle à sortir de ta zone de confort, que ce soit dans tes études, auprès de tes amis, dans une nouvelle ville ou un nouveau pays, sois à son écoute, en sachant que tu peux te décharger sur lui de tous tes soucis et qu’il prend soin de toi (1 Pierre 5.7).

Cette année encore, accroche-toi pleinement à Jésus-Christ, et ose vivre audacieusement pour lui ! Cela peut prendre tellement de formes différentes. Ce sera peut-être aller à la rencontre de cette personne qui s’assoit seule pour manger le midi, écrire un article pour la Réb’ (😉), te rendre à un groupe de maison, déménager, partager ton témoignage avec un ami, persévérer dans tes études malgré la difficulté, t’engager dans une activité ou une association… La liste est vraiment longue !

Place ta foi dans l’Éternel, sois obéissant, disponible, plein de courage. Tu verras, Dieu t’utilisera, te bénira, et fera de toi une bénédiction. 

Digiqole ad

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *