Les armes du chrétien

Le principal moyen que Dieu utilise pour nous enseigner est sa Parole. Sa Parole nous enseigne comment combattre et avec quoi. Elle nous enseigne ce que sont nos armes, leur puissance et comment les utiliser. Cette Parole va nous enseigner comment vivre dans toutes les sphères de nos vies. Regardons donc aux armes spirituelles que le chrétien possède.

La Parole de Dieu

La première arme que nous voyons dans la Parole de Dieu est la Parole elle-même. Paul va la comparer à une épée. C’est avec l’épée de la Parole que l’Église combat ses ennemis. Cette Parole va être puissante pour édifier le chrétien, mais va aussi être son arme dans le combat spirituel. Se remplir de la Parole de Dieu, la lire quotidiennement, qu’elle soit prêchée au culte, l’enseigner à ses enfants, ce sont des moyens concrets de combattre notre combat spirituel.

La prière

Une seconde arme que le chrétien a est la prière. Cette arme est une arme puissante non parce qu’elle a une force en elle-même, mais plutôt parce que Dieu agit au travers de la prière et Dieu est un Dieu puissant qui peut faire de grandes choses. Les Écritures vont nous enseigner comment prier. À force de lire les nombreux exemples de prières (dont les Psaumes), nos prières vont être modelées comme celles des Écritures. Le meilleur exemple de prière vient de notre Seigneur lui-même : le « Notre Père », que nous pouvons utiliser comme modèle. Lorsque nous prions pour que le règne de Dieu vienne, nous prions pour la destruction de ses ennemis et c’est au travers de ces prières que Dieu agit et fait venir son royaume progressivement. Au travers des prières, Dieu fait grandir son royaume jusqu’à ce qu’il remplisse toute la terre. Jusqu’à ce que « la terre soit remplie de la connaissance du Seigneur comme les eaux couvrent le fond des mers ». C’est lorsque le chrétien se prépare à genoux qu’il est solide lorsqu’il est debout au combat.

La louange

Une autre arme du chrétien est la louange (qui inclut également la proclamation de la Parole et la prière). À de nombreuses reprises, l’Écriture montre que Dieu délivre son peuple quand que son peuple le loue. Que ce soit à Jéricho ou lorsque Paul est sorti de prison. Dieu agit lorsque son peuple le loue, c’est là que le combat se passe premièrement. Quand le peuple de Dieu combattait, les chanteurs étaient ceux qui étaient sur la première ligne et ce n’est pas pour rien. Nous avons un livre de chants de guerre et utilisons-le. Je parle bien sûr des Psaumes. Le Psaume 18 est un bon exemple de Psaumes à chanter. L’Église devrait se remettre à chanter les Psaumes et tous les Psaumes, que ce soit des Psaumes de lamentation, des Psaumes de réjouissance ou des Psaumes pour la guerre. Les Psaumes nous préparent pour cette guerre spirituelle et nous fortifient pour celle-ci. Les familles aussi devraient se remettre à chanter de ces chants dans leurs cultes familiaux. Ce sont les chants que Dieu a lui-même inspirés pour que nous le louions, il n’y a rien de mieux que les Psaumes. En chantant les Psaumes, nous allons chanter sur tous les sujets et cela va nous préparer au combat et nous donner un zèle pour le royaume, nous n’allons pas chanter seulement des chansons hyper répétitives sur le fait que Dieu nous aime. Nous allons chanter sur la destruction des ennemis de Dieu (qui sont également les ennemis de son Église).

Les sacrements

Les sacrements (la cène et le baptême) ne sont pas nécessairement des armes, mais ils font aussi partie de la guerre spirituelle du chrétien. Jésus lui-même dira : « C’est pourquoi je dispose du royaume en votre faveur, comme mon Père en a disposé en ma faveur, afin que vous mangiez et buviez à ma table dans mon royaume, et que vous soyez assis sur des trônes, pour juger les douze tribus d’Israël ». Lorsque nous sommes assis à la table du Seigneur, nous régnons avec lui dans son royaume qui est en pleine croissance et en conquête de la terre. Cette table est un festin, c’est un endroit où le peuple se réjouit de l’œuvre du Christ. Festoyer avec le peuple de Dieu est une de force pour le croyant dans le combat spirituel. Néhémie 8.10 nous dit : « Ils leur dirent: Allez, mangez des viandes grasses et buvez des liqueurs douces, et envoyez des portions à ceux qui n’ont rien de préparé, car ce jour est consacré à notre Seigneur; ne vous affligez pas, car la joie de l’Éternel sera votre force. » Alors, n’oublions pas cet aspect qui fait notre force. Festoyons, ayons du plaisir et tout cela pour la gloire de Dieu et ce sera une force pour nous.

La puissance des armes du chrétien

Le chrétien a donc plusieurs armes, mais que nous dit la Bible sur la puissance de ses armes? Paul nous l’explique bien : « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ » (2 Corinthiens 10.4). Nous avons les armes les plus puissantes, plus puissantes que n’importe quelles armes physiques. Nous pouvons nous faire tuer, nos faire emprisonner, nous faire bruler, on peut se moquer de nous, mais nous n’utiliserons pas les mêmes armes et les nôtres sont plus fortes. Elles peuvent tout renverser et tout amener sous les pieds de Christ. Un jour, la terre entière louera le Seigneur et lui obéira. Pourquoi sont-elles autant puissantes? Par la vertu de Dieu. Elles sont si puissantes, car c’est à travers celles-ci que Dieu a décidé d’agir. Alors n’hésitons pas à les utiliser, nous savons que l’Église du Seigneur aura la victoire. « Les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre elle » (Matthieu 16.18). Dès le premier siècle, ces armes avaient déjà des effets transformateurs. Parlant de nos frères du premier siècle, les Juifs disaient qu’ils bouleversaient le monde en disant que Christ est le seul Seigneur (Actes 17.6-8).

Les enfants comme arme pour le royaume

Pendant que nous parlons des armes que le chrétien a pour le royaume de Dieu, il y en a une dernière. Les enfants. Le Psaume 127 nous dit que les enfants sont comme des flèches pour le guerrier. Pour que les enfants du juste aient un réel impact pour le royaume de Dieu, le juste se doit d’élever ses enfants dans le Seigneur, de leur enseigner tout ce que le Seigneur nous commande, de leur montrer la beauté des Écritures et de la prière. Dieu et sa loi doivent être le premier sujet de discussion de nos familles. Suivons la sagesse des Écritures qui nous dit : « Tu les inculqueras à tes enfants, et tu en parleras quand tu seras dans ta maison, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Tu les lieras comme un signe sur tes mains, et ils seront comme des fronteaux entre tes yeux. Tu les écriras sur les poteaux de ta maison et sur tes portes » (Dt 6.7-9). Nos enfants devraient constamment être remplis de la Parole de Dieu. Ne négligeons pas les cultes familiaux. Lorsque nous sommes assis à la table avec notre famille, nous devrions lire la Parole, l’enseigner à notre femme et nos enfants, prier avec eux et chanter avec eux.

Conclusion

Finalement, afin de nous fortifier dans notre foi, il y a une arme que Dieu utilise aussi pour nous fortifier, c’est lorsqu’il répond à nos prières. Lorsque nous voyons Dieu agir dans nos vies et autour de nous, nous pouvons voir à quel point il est puissant, plein de bontés et qu’il est amplement capable d’accomplir ce qu’il veut. Alors, lorsque nous prions et que Dieu y répond, n’oublions pas tout de suite cette requête, mais rendons grâce continuellement à Dieu pour toutes les fois qu’il nous répond et nous verrons notre foi fortifiée. Se rappeler à soi-même les merveilles de Dieu dans nos vies va nous forcer à ne pas oublier à quel point notre Dieu est puissant et qu’il est à notre écoute.

Digiqole ad
Mykaël A.

Mykaël A.

18 ans, passionné de théologie et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *