Trois pistes pour garder ta foi solide et inébranlable

Une relation avec Dieu demande engagement et investissement. Nous avons besoin d’une foi ferme pour continuer à chercher le Seigneur même quand la vie devient difficile.

Les distractions ne manquent pas, cherchant à subtilement nous éloigner de Dieu. La pression du monde peut nous piéger, en nous intimidant pour que nous rentrions dans le moule. Les mensonges de l’ennemi traversent nos cœurs tels des flèches décourageantes et trompeuses. Notre propre chair peut céder à l’indifférence. Et la liste s’allonge.

Au regard de tout cela, voici trois pistes pour nous aider à garder une foi ferme au cours des saisons et circonstances changeantes de la vie.

 

1. Ne vis pas par les sentiments

 

Quand j’ai commencé à chercher Dieu de tout mon cœur, je suis devenue plus sensible à sa présence. Pourtant, à mesure que le temps passait, j’étais incapable de le ressentir de la même façon qu’avant. J’étais dans une saison où je réclamais plus de lui. Ressentir sa présence me manquait et je savais que je ne pouvais être satisfaite sans lui.

Même si c’était compliqué à l’époque, ces mois de confusion, de frustration et de désespoir m’ont enseigné que je ne devais pas seulement me fier à mes sentiments. Même quand le Seigneur me semblait distant, j’ai appris comment continuer à le chercher. Même quand j’avais l’impression que mes désirs n’étaient pas comblés, j’ai appris à encore mieux aimer Dieu. J’ai appris à lui rester fidèle peu importe les sentiments que j’éprouvais.

 

2. Maintiens le feu allumé

 

Il est facile de se sentir brûlant pour Dieu au début, surtout quand sa présence est tangible et que ta vie vient d’être drastiquement transformée par son amour et sa rédemption. Mais que se passe-t-il quand les sentiments s’amenuisent et que tu te retrouves à nouveau dans le train-train quotidien de la vie ? Voilà pourquoi il est si important de maintenir le feu allumé chaque jour.

Cette idée est bien illustrée par les commandements de Dieu concernant les holocaustes qu’il a donnés aux prêtres de l’Ancienne Alliance. Lévitique 6.5-6 dit : « Le feu brûlera sur l’autel, il ne s’éteindra pas. Chaque matin, le prêtre y allumera du bois, arrangera l’holocauste et brûlera la graisse des sacrifices de communion. Le feu brûlera constamment sur l’autel, il ne s’éteindra pas. ».

Dieu exigeait que le feu brûle continuellement sur l’autel. Nous devons avec assiduité nous garder de devenir tiède : voilà possiblement l’un de nos ennemis les plus stratégiques et subtiles, pouvant s’insinuer en nous inconsciemment si nous n’y prêtons pas attention.

En outre, il est intéressant de remarquer que tout au long de l’Ancien Testament, le feu de Dieu qui consume le sacrifice revient comme un motif récurrent (1 Rois 18.38, 2 Chroniques 7.1). Dans le Nouveau Testament, nous portons le nom de sacrifices vivants (Romains 12.1), donc nous sommes maintenant appelés à nous offrir à Dieu et à placer devant lui notre vie sur l’autel. Il nous appelle à être un sacrifice que son feu peut consumer.

Le secret pour garder notre feu pour Dieu consiste à continuellement nous soumettre à lui et à lui abandonner nos vies, dans une attitude d’obéissance.

3. Applique-toi à rechercher Dieu

 

Nous devons passer du temps avec les gens pour apprendre à mieux les connaître. Ce n’est pas différent avec Dieu. Quand nous passons du temps dans la prière, quand nous étudions la Bible et quand nous sommes en communion avec d’autres frères et sœurs, nous commençons à mieux connaître le caractère et la voix de Dieu.

Dieu récompense ceux qui le cherchent avec ferveur (Hébreux 11.6). Nous devons être appliqués dans notre recherche, non pas être tiède ou incohérent.

Quand nous faisons quelque chose avec attention, nous y mettons tout notre cœur. Nous n’abandonnons pas. Nous donnons tout ce que nous avons.

Dieu est fidèle pour récompenser ceux qui le cherchent de tout leur cœur. Dans ce verset, le sens original du mot grec « récompense » signifie « celui qui paie les salaires ». Et cela nous présente les choses sous une autre perspective. Nous gagnerons notre salaire à découvrir davantage de Dieu quand nous ferons l’effort de le chercher véritablement, avec zèle et ferveur.

Les distractions internes et externes ne manquent pas et font la guerre à notre relation avec Dieu. Je t’encourage à demander à Dieu la grâce de toujours avoir soif de lui et de ne jamais être satisfait ou trop indulgent dans ta marche avec lui. Il y a toujours plus à découvrir, et il y a toujours plus de dimensions profondes dans ta relation avec lui à atteindre.

 

Article traduit avec autorisation, merci pour ton travail Iona !

Digiqole ad

Tu devrais aussi aimer...

3 Commentaires

    Avatar
  • Tres édifiant, merci.

  • Avatar
  • Les temps présents, oú souvent le confinement nous est imposé. Nous sommes de temps à autres privé de la communion fraternelle. Mais les circonstances de la vie restent au rendez-vous. La parole reçue ici nous aide à tenir Le Cap ce qui ne donnera pas à l’ennemi l’occasion de se réjouir à notre sujet. Mais à note Dieu d’être fière de nous .

  • Avatar
  • J’aime ce rubrique, c’est tellement édifiant de le partager.il y vraiment une guerre que les distractions font à notre foi et piété aujourd’hui.je suis béni et que DIEU vous paie votre salaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *