Le mariage parfait qui satisfera nos désirs les plus profonds

Cette année j’ai eu la joie de découvrir une méditation très encourageante que je te partage dans cet article ! Elle vient d’un un livre, Even better than Eden p.88-89 de Nancy Guthrie dont j’ai fait une recension et un résumé (en français !) ici. Dans cette réflexion sur le mariage, Nancy nous invite à attendre avec impatience notre (nous l’Église) mariage avec Christ au paradis, parce que seul ce mariage parfait peut combler notre soif d’intimité et d’amour, qu’on soit marié, veuf ou célibataire. Parce que mêmes les mariages terrestres ne peuvent satisfaire nos désirs. Seul Dieu le peut.

Jésus, le nouvel Adam et l’époux parfait

En ce moment, Dieu est en train de préparer une épouse (l’Église) à son Fils Jésus, le second Adam, et de la lui présenter. Un jour, nous, l’Église, on se réveillera d’une de nos meilleures siestes pour faire partie du plus merveilleux cadeau, pour festoyer au banquet le plus riche qui soit, pour regarder au mari le plus charmant et pour profiter du meilleur mariage – un mariage qui durera éternellement. Dieu nous présentera comme une épouse à notre Époux. L’apôtre Jean a reçu un aperçu de notre mariage :

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’existait plus. Je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s’est faite belle pour son époux. » (Apocalypse 21.1-2)

J’imagine le marié ce jour-là, les yeux rivés sur la mariée, incapable de s’arrêter de bondir de joie et de prononcer les mots du premier Adam quand il a rencontré son épouse Ève : « Enfin ! ». Enfin on sera ce qu’on était censé être. Enfin disparaîtra pour toujours le sort qui a amené tant de douleurs et de conflits dans nos mariages terrestres. Enfin, on sera ensemble pour toujours. « Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes ! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu] » (Apocalypse 21.3). Plus de séparation, plus d’abandon.

Ce mariage sera infiniment meilleur que celui d’Adam et Ève au jardin d’Éden. Notre mari, le deuxième Adam, nous conduira sans arrêt avec tendresse à l’arbre de la vie. Il ne cessera jamais de nous protéger du mal. Il ne nous dominera pas, ne nous maltraitera pas et ne nous ignorera pas. Il ne nous abandonnera jamais. Il ne mourra jamais. Son amour nous satisfera pour toujours dans une maison encore meilleure que celle d’Adam et Ève en Éden.

Le seul mariage qui comblera nos attentes

Aucun mariage humain, aussi bien soit-il, n’est capable de combler notre soif de satisfaction complète, d’harmonie et d’intimité parfaites que seul ce mariage ultime et éternel peut étancher. Après que deux pécheurs se soient échangés ces mots « Je le veux », il y a toujours au moins un petit « Qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce qui m’a pris de me marier ? ». Mais il reste vrai que nos mariages imparfaits ou que notre désir de nous marier peuvent servir à nous faire soupirer après le mariage parfait à venir. Que nous soyons mariés ou célibataires, divorcés ou veufs, nous devons sans cesse languir après ce mariage meilleur. Un jour, ce souhait sera exaucé. Ne réprime pas ton envie d’être aimé et ta soif d’intimité, mais oriente tes désirs vers le seul qui est en mesure de vraiment t’aimer parfaitement et pour toujours.

Sois patient, l’Époux arrive bientôt !

N’imagine pas que l’Époux ne viendra pas du tout juste parce qu’il a retardé sa venue. Ne sois pas comme ces cinq jeunes filles ridicules qui n’étaient pas préparées à son arrivée. La fin de la parabole des dix vierges racontée par Jésus peut nous brusquer ou même nous sembler injuste pour certains d’entre nous.

« Le marié arriva. Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces et la porte fut fermée. Plus tard, les autres jeunes filles vinrent et dirent : ‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous !’ mais il répondit : ‘Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas.’ » (Matthieu 25.10-12)

Peut-être que tu as du mal à comprendre. Peut-être que, quand tu lis ça, tu te dis qu’un Dieu d’amour ne pourrait jamais faire ça. Mais c’est justement parce qu’il est un Dieu d’amour et un Dieu juste qu’il a envoyé Jésus pour nous prévenir du jugement dernier.

C’est précisément parce qu’il est un Dieu d’amour qu’à travers les derniers mots de sa Parole, il invite ouvertement tout le monde à se joindre au mariage le plus cher et le plus extravagant de tous les temps. Dans le dernier chapitre de la Bible, nous lisons « L’Esprit et l’épouse disent : « Viens ! » Que celui qui entend dise : « Viens ! » Que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne gratuitement ! » (Apocalypse 22.17).

L’Esprit et l’épouse invitent tout le monde à venir à ce puits plein d’eau de vie qui n’est autre que Christ. En ce moment même, Dieu œuvre encore en courtisant et en préparant une magnifique épouse pour son Fils bien-aimé. Le Saint-Esprit, par la Parole de Dieu, te dit : « Viens ! ». Tous ceux qui sont prêts pour ce mariage te disent : « Viens !». Réponds donc oui à l’Époux !

Dans ce qui est quasiment la dernière phrase du dernier livre de la Bible, on entend notre Époux nous murmurer ces mots plein d’espoir à nos oreilles : « Celui qui atteste ces choses dit : « Oui, je viens bientôt. » » (Apocalypse 22.20). Ce à quoi on répondra : « Viens, Seigneur Jésus ! ».

J’imagine que le jour où il viendra, on exprimera tout notre amour sous la forme d’un poème. Quand on contemplera le visage de notre glorieux époux, on empruntera peut-être les mots du Cantique de Salomon, le plus grand chant d’amour de tous les temps pour entonner, remplis d’une joie immense et d’un grand soulagement : « Je suis à mon bien-aimé, et mon bien-aimé est à moi. Dansons ! » (Cantique des Cantiques 6.3).

L’Église universelle, fondée en Jésus-Christ
Est la maison nouvelle vivant de son Esprit.
Du ciel il vint lui-même pour être son époux,
Le Rédempteur suprême donnant son sang pour nous. (The church’s one foundation de S. J. Stone traduit par Richard Paquier et Edmon Pidoux)

Digiqole ad
Laurent

Laurent

22ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *