Le paradis n’est pas sur terre

Quand je me mets à espérer dans une grande carrière, un mariage magnifique, une maison idéale, un petit chien blanc, une vie Instagram, je ne me rends pas compte que je suis en train d’imaginer mon petit paradis dans lequel je ne voudrais plus bouger et de complètement passer à côté du message de l’évangile. On est bien là, non?

#1 La grande illusion : imaginer que la vraie vie, c’est tout investir en vue de ton confort personnel

Bien souvent, nous pouvons songer à investir, à nous reposer ici et maintenant. Nous pouvons vite nous enthousiasmer pour des choses qui peuvent être bonnes et utiles, et il est très alléchant de vouloir s’y attacher.
Mais si nous sommes focalisés dessus au point de nous dire « C’est vraiment déprimant, si je meurs demain, je n’aurais jamais obtenu le travail de mes rêves, le bon compte bancaire, le conjoint idéal, du sexe, une maison idéale, des enfants pour l’habiter,… ma vie serait ratée. »
Mais, non mais oh!

#2 Un seul bon investissement

Retrouve les bonnes priorités ! Ta jeunesse va passer vite, ta vie va passer très vite. Un jour nous allons mourir, et seul subsistera ce que nous aurons fait pour Christ. Jésus dit dans Matthieu 6 :

« Ne vous amassez pas des richesses sur la terre où elles sont à la merci de la rouille, des mites qui rongent, ou des cambrioleurs qui percent les murs pour voler. Amassez-vous plutôt des trésors dans le ciel, où il n’y a ni rouille, ni mites qui rongent, ni cambrioleurs qui percent les murs pour voler. Car là où est ton trésor, là sera aussi ton coeur. »

Même si aujourd’hui nos biens peuvent être en meilleure sécurité que les maisons palestiniennes de l’époque, notre argent, même dématérialisé, peut se perdre. Tout ce que nous investissons sur cette terre et avec les valeurs matérielles de cette terre, va se perdre. Seuls les trésors inaltérables que nous amassons au ciel dureront pour toujours — et dès maintenant, rien ne peut les atteindre (Luc 12 v 33 à 34) ! Intéressant : Jésus précise que nos priorités sur cette terre révèlent notre cœur, c’est-à-dire ce dans quoi nous investissons vraiment, ce qui est vraiment cher à notre cœur, dans notre for intérieur : ce pour quoi on est prêts à tout donner.

#3 Un avenir commun pour tous

Dans ce passage, Jésus met en rapport nos investissements et notre cœur. Quoi que tu fasses, ta vie finira par aboutir à une chose certaine, ta rencontre avec Jésus-Christ. Que tu sois étudiant, que tu travailles, que tu sois célibataire, en couple, marié, riche ou non ne change strictement rien au but final commun pour tous les hommes : rencontrer Christ dans sa gloire, et rendre des comptes de ce que tu auras fait de ta vie.

Est-ce que tu aimerais le voir et lui dire « Mais sur terre y’avait tellement de choses à faire que j’ai pas pu faire de trucs pour toi Jésus, sorry ! » ou « Mais regarde toutes les heures que j’ai passées à travailler pour mon compte bancaire, c’était pas rien ! »

On ne pourra pas dire ça, car ce sera trop tard et il n’y aura aucune négociation possible. Et surtout, la gloire de Jésus, sa grandeur, l’immensité du Ciel dans lequel il nous accueillera, rendra toutes les autres valeurs si ternes, si futiles, si ridicules à nos yeux ! Ce message, Jésus nous le donne avant, pour que, dès maintenant, on ait le vrai sens des valeurs.
Qui sait quand il reviendra ? Ce jour-là, nous ne pourrons pas faire de « contrl+Z ». Si nous perdons de vue dans nos vies si occupées, si stressantes, ce qui est vraiment important, alors nous compromettons totalement notre mission de disciple de Jésus! Dieu ne nous a pas placés là où nous sommes maintenant pour notre confort personnel ! Nous y sommes afin de glorifier Dieu en tout temps par tous nos actes et pensées, lorsque nous suivons Jésus, nous ne sommes pas appelés à amasser un bon compte bancaire, mais à perdre notre vie pour Lui ! Ça c’est un vrai défi !

Nous n’avons besoin de rien d’autre que la croix de Jésus, pas des richesses de ce monde qui en plus sont destructibles. Le nouveau monde que Dieu nous a promis se rapproche de nous chaque jour, que nous mourrions ou que Jésus revienne. Nous pourrons nous reposer là-haut, où il n’y aura plus de douleur, de chagrin, de regrets, de frustrations, de mort et de péché !

Ne te méprends pas, ne te repose pas maintenant, car Jésus revient bientôt et seul subsistera ce qui aura été fait pour Christ.

Quel est ton véritable trésor ?

Sarah-Line K.

Sarah-Line, 20 ans, est étudiante en droit européen et membre de l’église Saint Lazare à Paris.

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

    Colin C.
  • Excellent article et très bon rappel : merci ++ Sarah-Line !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *