Il était une fois… la Rébellution (Sam Path) #10ans

Nous sommes en mai 2009, et je suis dans le train. Le soleil est en train de se coucher, et le jeu d’ombre est magnifique. Je me serais bien arrêté pour contempler ce spectacle dansant si je n’étais pas tant captivé par ma lecture. Le livre en question ? Do Hard Things de Alex & Brett Harris, sorti quelques mois auparavant. Ce qui me fascine n’est pas tant son contenu, car je suis habitué à de bonnes lectures. Non, ce qui me frappe, c’est que les auteurs du livre ont mon âge. 19 ans. Un âge auquel les jeunes sont généralement plus préoccupés par les divertissements que par la mobilisation de leur génération pour Christ.

Alors que le jour laisse tranquillement place à la nuit, et que je referme le livre, j’ose une petite prière: « Seigneur, merci pour tous ces jeunes que tu es en train de lever via le mouvement anglophone de The Rebelution. Et si tu faisais de même dans la francophonie ? En tout cas, si tu désires m’utiliser à cette fin, je suis disponible… »

Quelques mois plus tard, en décembre 2009, j’apprends que l’Institut Biblique de Genève (IBG) souhaite inviter les frères Harris à leur congrès de jeunes pour Pâques 2010, et que la traduction française du livre – Génération Challenge – sera publiée pour l’occasion. Tiens donc ! Je cherche immédiatement à motiver les jeunes de mon église pour qu’ils participent tous à cet événement. Et aujourd’hui, 10 ans plus tard, je me dis que cela en valait bien la peine. La plupart sont aujourd’hui des chrétiens solides, et certains me rappellent parfois que ce week-end a joué un rôle clé dans leur engagement.

Juste après le congrès, l’IBG lance le blog de la Rébellution, administré par Aurélien, un étudiant de l’institut. Au départ, la plupart des articles sont des ressources en lien avec le congrès, commes les versions vidéo et audio des prédications, ainsi que la traduction française des articles fondateurs du blog anglophone, comme cette invitation à rejoindre le mouvement. En revanche, le blog ne propose pas encore de publications originales. Et je trouve cela dommage, car ce serait l’occasion de surfer sur la vague de l’engouement post-congrès. Je me dis que la flamme allumée lors du week-end doit être alimentée avec de bonnes bûches (et pourquoi pas des bûches locales tant qu’à faire, plutôt que des bûches importées outre-Atlantique ?).

Je me propose alors d’écrire des articles pour le blog, comme cette série sur la parabole du semeur remix, où chaque terre est illustrée par différentes réponses possibles à la parole reçue durant le congrès. J’y prends goût, et Aurélien le sent bien. Il me propose alors de devenir seul éditeur du blog. Tout de suite, je me rappelle cette prière faite dans le train : « si tu désires m’utiliser à cette fin, je suis disponible… » Je sens que je n’ai pas d’autre choix si ce n’est celui d’accepter.

Pour ma part, c’est un rêve devenu réalité mais aussi un énorme challenge. Personne ne connaît le blog si ce n’est les participants du congrès. Et je vois déjà l’engouement post-congrès s’étioler. Les visites sur le site se font de plus en plus rares. Pour que le mouvement prenne de l’ampleur, je ne vois qu’une seule solution : publier régulièrement des articles de qualité, pour que les jeunes qui ont soif aient envie de régulièrement s’y connecter.

À ce moment, je suis également responsable d’un groupe biblique universitaire (GBU) à Lyon. Et l’une des devises fondatrices des GBU, c’est : par les étudiants, pour les étudiants. Cela me donne une idée : et si la Rébellution ne se contentait pas d’être un site de ressources pour les jeunes, mais qu’il proposait également des ressources créées par les jeunes ? Je décide alors d’inviter tous les jeunes chrétiens engagés de mon entourage à écrire. La plupart refusent, soit par modestie (« Qui suis-je pour écrire un article ? »), soit par manque d’intérêt (« La rébébuquoi ? »). Je décide donc de les harceler. De plus en plus acceptent. La mayonnaise prend.

Décembre 2010, je crée la page Facebook (sympa de voir les 10,000 abonnés, je me rappelle ce jour solitaire où j’étais seul !). Les jeunes auteurs commencent à partager leurs articles avec leurs amis, qui les partagent avec leurs amis. Au fil des mois, le nombre d’abonnés augmente vite, tout comme celui des visites sur le site. C’est réjouissant, mais aussi épuisant. Je commence à y passer tout mon temps libre. Il est temps d’agrandir l’équipe d’éditeurs !

C’est ainsi que naît… la Reb Team ! Tour à tour, l’équipe accueille Nathan, Clément, Jean-Bosco, Sarah et Fidji (Les amis, si vous me lisez, sachez que je vous aime. Vous me manquez, sauf Fidji que j’ai eu la chance d’épouser !). Travailler avec une telle équipe est un pur délice. Et la diversité des éditeurs – de genres, d’origines, de confessions théologiques, etc. – une vraie richesse pour les lecteurs.

Mais la plupart des bonnes choses ont une fin. En janvier 2014, après 3 années de collaboration, il est temps pour l’équipe d’être renouvelée. Pour ma part, j’ai alors 24 ans et je suis bientôt papa. Pour que le blog garde la vision d’être un blog fait par les jeunes, nous nous devons de passer le relais.

Et depuis, je suis un spectateur ébahi de la manière dont le blog a évolué sous les nouvelles équipes, qui ont apporté énormément de créativité et de fraîcheur au mouvement. Le blog sous notre responsabilité n’était donc qu’à son état embryonnaire !

Aujourd’hui encore, 10 ans après la création du blog, cette petite voix continue à se faire entendre dans le désert : « Qui vais-je envoyer et qui va marcher pour nous ? » Que nous puissions tous, à nouveau, répondre fraîchement avec le prophète Ésaïe : « Me voici, envoie-moi ! » (Ésaïe 6.8).

Et que dans 10 ans, alors que la Rébellution fêtera ses 20 ans, nous soyons tous à nouveau émerveillés que Dieu aura fait « infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons ! À lui soit la gloire dans l’Église en Jésus-Christ, pour toutes les générations, aux siècles des siècles ! Amen ! » (Éphésiens 3.20).

Avatar
Auteur : Sam P-L

29 ans, marié à Fidji, père de 3 enfants, ingénieur informatique à Lyon et co-auteur du livre Être étudiant et chrétien: opportunités et défis.

Voir tous ses articles →