Les trois images de Christ dans le Seigneur des Anneaux

La trilogie du Seigneur des Anneaux est aujourd’hui un monstre du cinéma et de la littérature. Franchement, qui n’a jamais entendu parler de cette saga ? (Que celui qui réponde « moi » retourne vivre dans sa grotte !)

Mais avant d’être un écrivain, Tolkien était un chrétien, qui a œuvré à la traduction de « la Bible de Jérusalem » et qui a participé à la conversion de C.S. Lewis, grand théologien et écrivain du « Monde de Narnia ». Dans son œuvre, il a glissé 3 représentations de Jésus.

Le premier est Gandalf, ce vieux magicien qui va guider et conseiller différents personnages de la saga. Il va être la représentation de Christ le Sauveur. En effet Gandalf va mourir dans les mines de la Moria, en arrêtant le terrifiant Balrog, représentation du diable, et mourir. Il tombe dans les profondeurs de la terre en entrainant le Balrog avec lui, puis va lutter avec lui durant 3 jours, il finira par tuer ce monstre, mais mourra à la suite de cette lutte. Finalement il va ressusciter et passer de Gandalf le gris à Gandalf le Blanc. Il va passer d’un magicien déjà puissant à un magicien plein de gloire et surpuissant.

Jésus est mort pour nous sauver, mais tout comme Gandalf, après trois jours passé dans le tombeau, il est ressuscité. Et en faisant ça il a vaincu Satan, pour toujours. Il est maintenant plein de gloire.

Le deuxième est Aragorn, ce rôdeur qui est l’héritier du trône du Gondor, ce roi qui vit parmi le peuple, cet humain qui sort du lot. Il va redonner du courage aux hommes du Gondor, et c’est en grande partie grâce à ses efforts, aux temps qu’il va donner à Frodon en affrontant les armées de Sauron devant la porte noire, que le mal va être vaincu.

Il est la représentation de Jésus, qui est un roi, mais qui s’incarne en homme et qui va se battre pour nous et nous délivrer du mal.

Et enfin, le troisième est Frodon, ce petit hobbit qui va porter l’Anneau jusqu’à la montagne de feu pour le détruire. Frodon va être tenté par l’anneau, mais il va résister. Très rapidement, il va penser qu’il ne reviendra jamais vivant de ce voyage, qu’il va devoir se sacrifier pour sauver la Terre du Milieu tout entier du Mal qui la menace. Et malgré sa vie en péril, il va continuer le voyage jusqu’au bout, pour jeter l’Anneau, symbole du péché, dans la montagne de feu (finalement il ne mourra pas, mais sera sauvé par Gandalf).

Il est l’image de Jésus qui va porter le péché sur la croix. Jésus sera aussi tenté par le péché, dans le désert, et il va y résister. Et même s’il sait que son voyage sur terre va lui coûter la souffrance et la vie, il va quand même aller jusqu’au bout, par amour pour nous et pour vaincre le péché.

Avatar
Auteur : Auteur externe

Nous avons régulièrement des auteurs invités qui écrivent des articles pour le blog de la Réb'.

Voir tous ses articles →