Non, ce n’est pas ça être chrétien !

Il faut que ça sorte. Que je m’exprime et te dise ce qui bout dans mon cœur depuis plusieurs mois. C’est tellement fort que j’ai envie de le crier :

ON SE TROMPE !

On se voile la face. On se convainc de choses fausses pour ne pas avoir à changer. Tu vas comprendre où je veux en venir.

Du haut de mes 24 ans, je réalise à quel point Dieu m’a gardé de plein de choses. J’ai reçu une éducation chrétienne et me suis convertie assez tôt. Je suis célibataire depuis ma naissance et le vis plutôt bien jusqu’à présent. J’ai une famille aimante et des amis fidèles. Il m’arrive souvent d’être sollicitée pour régler des conflits. Je suis épanouie dans mon église et j’aime ce que j’apprends à l’université.
Mais, ce n’est pas ce qui me définit. Je ne suis pas parfaite. Au contraire… J’ai encore de nombreux progrès à faire dans ma façon de m’organiser, il m’arrive de manquer d’amour, d’être très têtue et orgueilleuse. Je suis parfois naïve, maladroite et je peux être très/trop bavarde quand un sujet me passionne. Sans parler du fait que, j’ai mon lot d’épreuves et que je ne suis pas à l’abri d’un drame qui viendrait tout chambouler dans ma vie.

Malgré tout, on persiste à se tromper.
J’aurai beau dire tout ce que je veux, ça ne changera pas l’image que je renverrai. Celle-ci s’apparentera à de la fausse modestie pour la « bonne chrétienne que je suis », comparé aux « gros péchés » de certains chrétiens. Tu sais pourquoi ?

Parce qu’on se trompe sur notre vision de ce que devrait être la vie chrétienne.

Ce n’est pas ça être chrétien

Ce n’est pas être capable de lire plein de livres de théologie et gagner des débats stériles

Oui, oui, oui, tu as bien lu.
Si Dieu nous met en garde contre le manque de connaissances (Osée 4.6), il nous exhorte aussi à veiller à ne pas être hypocrites comme les pharisiens dont l’apparence respirait la sainteté mais dont le cœur était souillé et loin de Dieu (Matthieu 23.27). N’oublie pas que le Saint-Esprit qui vit en nous, nous pousse vers Christ (Jean 15.26). Notre relation avec Dieu est spirituelle et non pas juste une expérience intellectuelle (Galates 5.18).

Ce n’est pas vivre plein d’expériences surnaturelles au détriment du message de l’Évangile

Dieu fait encore des miracles, aujourd’hui. Il est vivant et son Esprit vit en nous (Galates 2.20). Mais, si tu souhaites vivres des expériences de fou avec Dieu, aie soif de le connaître, Lui, par la connaissance de sa Parole et dans la prière. Romains 10.17 dit « la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ ». Les livres de théologie nous aident à approfondir notre compréhension des Écritures pour une meilleure mise en pratique !
La Bible nous met en garde contre la recherche du sensationnel au détriment d’un cœur régénéré (Matthieu 7.22-23).

Ce n’est pas avoir reçu une éducation chrétienne

Souvent, le fait de ne pas avoir fait de « grosses bêtises » selon les standards humains, nous persuade que nos péchés sont plus facilement excusables aux yeux de Dieu.

Pourtant, nous pouvons aller au culte tous les dimanches, connaître par cœur des passages de la Bible, faire de bonnes œuvres sans réellement être chrétien… Seule la grâce de Dieu en Jésus peut nous délivrer (Romains 3.23-24).

Ce n’est pas nécessairement avoir un « lourd passé »

D’un autre côté, on peut se convaincre que les « vrais » chrétiens sont ceux qui ont vécu « dans le monde », comme on aime le dire dans nos églises. A l’image de Saul de Tarse, persécuteur de chrétiens devenu « l’apôtre Paul », on se dit qu’eux au moins ont des choses percutantes à raconter pour impacter les autres.

Le problème c’est qu’on se trompe. On se cache derrière nos idées reçues de ce que devrait être un chrétien parfait. Cette attitude est souvent une excuse pour ne pas changer.

C’est se rappeler l’œuvre de la Croix

Je ne suis pas meilleure. Tu peux avoir fait les pires choses de ta vie, sache que nous sommes complices dans la mort de Jésus. Il est mort par notre faute à tous les deux.
Mais, c’est ça la Bonne Nouvelle de l’Évangile : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3.16). Nous avons une nouvelle identité en Jésus-Christ.

Ne te trompe pas. Il a réellement fait ça par amour pour nous. Mark Jones l’exprime ainsi :

« Le vrai chrétien n’est donc pas une personne qui réagit, qui tente de faire du bien quand il fait face à une situation qui exige qu’il agisse. Non. Il doit plutôt chercher à être miséricordieux, sachant qu’il bénéficie également d’une telle action, car : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! » (Matthieu 5.7)
Cependant, Jésus, le miséricordieux n’a pas expérimenté la miséricorde. Celui qui était innocent, plein d’amour et de compassion a été traité sans miséricorde au point d’être crucifié » extrait de Connaître Christ de Mark Jones

Nous n’avons plus d’excuses. En reconnaissant l’œuvre de Jésus à la croix, en ayant un cœur repentant et reconnaissant, le Seigneur nous utilise puissamment pour son plan glorieux. Tu peux naître dans une famille chrétienne sans histoire et être utilisé pour toucher le cœur de drogués, prisonniers, etc. Tu peux avoir du mal avec la lecture mais avoir soif de plus en t’intéressant à la théologie. Tu peux être un intellectuel mais expérimenter des choses extraordinaires par la foi. Tout simplement parce que ce n’est plus toi ou moi qui vivons, c’est Christ qui vit en nous (Galates 2.20).

Digiqole ad
Noémie G

Noémie G

24 ans, disciple de Jésus, étudiante en droit, membre à Agape Campus Paris. Mais aussi : émerveillée par l'action de Dieu dans nos relations humaines !

Voir tous ses articles →

Tu devrais aussi aimer...

11 Commentaires

    Colin C.
  • Un grand merci pour cet excellent article Noémie. Ça fait vraiment réfléchir !

      Noémie G
    • Merci Colin :)

  • Avatar
  • Merci bien Naomie pour cet ecrit. Nous avons tendance définir notre état de chrétien sélon nos vécus quotidiens. Ce qui peut noys amener à nous tromper sur toute la ligne.
    Puisse Dieu ouvrir nos yeux.
    Reste infiniment bénie.

      Noémie G
    • Amen. Merci P ! Que Dieu te bénisse également :)

  • Avatar
  • Bravo!

    Heureux de voir une nouvelle génération plus sage, plus biblique, plus évangélique que les anciennes!

      Noémie G
    • Gloire à Dieu, merci pour l’encouragement Michel !

  • Avatar
  • Merci Noémie pour cet article édifiant ! Dieu te bénisse et comtinue de t’inspirer

      Noémie G
    • Contente de lire ça ! Merci Marie Yolande :)

  • Avatar
  • Merci pour cet enseignement c’est l’oeuvre de Christ à la croix qui fait de nous des Chrétiens

  • Avatar
  • Excellent article, Noémie. On effet souvent on se trompe! Merci de l’avoir mis en lumière avec des exemples concrets et clairs et de ne avoir à nouveau fait tourné les yeux vers La Croix de Jésus-Christ!

  • Avatar
  • Bonjour Noémie,

    merci pour l’honnêteté que tu exprimes dans cet article. Je suis lassée du train quotidien de remplir ses obligations religieuses et paraître bonne chrétienne. Les discours super spirituels, ne m’intéressent plus, ni mêmes les discours d’un Dieu comme si on parle à des bébés « Dieu t’aime, il prend ta main » Wouah génial…
    D’autant plus qu’être fille d’un pasteur, on a pas le droit de faire la moindre bêtise sinon ça déshonore les parents et c’est un mauvais témoignage.

    Je trouve la vie chrétienne vraiment répétitive et monotone. Je me sens distraite par le monde, je me crée plus facilement de relations avec les non chrétiens et je me sens plus à l’aise avec eux.

    J’aimerais bien trouver ce « truc » qui vous motive à continuer de suivre Dieu et qui fait que vous voulez le servir, que vous vous passez plus de lui, pour ma part je ne l’ai pas trouvé.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *