Une vidéo à partager : « Un Noël différent » !

Tu l’as peut-être vu passer sur les réseaux sociaux : la Réb’ vient de publier une vidéo à partager sur ton mur Facebook, dans ta story Insta, et à tous tes amis !

Comment un petit bébé pourrait bien sauver le monde ? Il faut se souvenir que le petit enfant, né dans une crèche, est aussi le sauveur qui est mort sur une croix, quelques années plus tard.

Partage cette vidéo au maximum de personnes, pour que tous entendent le beau message de la venue de Jésus comme sauveur du monde !

Montrer cette vidéo au culte/dans un événement

Tu peux télécharger cette vidéo GRATUITEMENT en HD pour la montrer à ton Eglise, ou dans un autre événement. Clique ici !


Voici la transcription de la vidéo (légèrement plus développée) :

Qu’est-ce que ça représente pour toi, Noël ?

Un cadeau, bien vite dépassé ? Un repas de famille, bien trop long ? Le stress avant les examens qui arrivent ?

Et si c’était bien plus que tout ça ?

En tant que chrétiens, on aime le marché de Noël, les repas en famille et les beaux cadeaux. Mais pour nous, Noël représente bien plus que ça. A Noël, on veut se souvenir qu’un jour, Jésus est venu dans ce monde.

Et si Jésus est venu sur cette terre, ce n’est pas juste pour que l’on ait de belles histoires à raconter aux enfants avant de dormir, ou pour être un leader religieux parmi les autres. Jésus n’est pas venu non plus simplement pour nous apprendre à nous aimer les uns les autres. Jésus est venu pour bien plus que ça.

La Bible dit que Jésus est venu comme Sauveur du monde. Rien que ça ! Les patrons s’occupent d’entreprises, et les politiciens essayent de gérer des pays. Mais Jésus, lui, il est venu pour sauver le monde.

Sauver le monde ? Mais de quoi ? On se dit peut-être : « Je vais très bien, je n’ai pas besoin d’un sauveur ! »

Ça c’est parce qu’on pense qu’on est plutôt de bonnes personnes. Et c’est vrai que l’on fait probablement rien de très grave comparés à d’autres criminels ! Mais si l’on est honnêtes avec nous-mêmes, on doit avouer que l’on est pas parfaits. En fait, on doit même avouer qu’on est loin d’être parfaits. Si les gens pouvaient lire dans nos pensées, on aurait honte de ce qu’ils pourraient y découvrir.

La Bible nous révèle la réalité de notre condition, en disant que nous sommes tous pécheurs. C’est-à-dire que nous avons tous rejetés Dieu, par notre manière de vivre. Nous faisons des choses qui offensent Dieu, qui est parfait et pur.

Et cette réalité c’est pas un petit problème, ou quelque chose de mignon. C’est une corruption terrible, qui est inscrite au plus profond de notre cœur. On ne peut rien faire pour s’en débarrasser.

Mais surtout, en conséquence de cette rébellion, on mérite un jugement de la part de Dieu. Parce que Dieu ne peut pas laisser le mal impuni – c’est comme un juge qui doit punir le mal.

Voilà pourquoi nous avons besoin d’un sauveur ! Parce que, chacun de nous, par nature, nous faisons face à un jugement éternel et juste de la part de Dieu.

Mais à Noël, on veut se souvenir que Dieu a envoyé Jésus comme « Sauveur du monde ». Le Dieu qui doit nous juger est celui qui vient pour sauver, par amour. Et on voit ce sauveur à Noël : un petit enfant, endormi dans une crèche.

On peut se demander : mais comment un petit bébé pourrait bien sauver le monde ? Eh bien on doit se souvenir que le petit enfant, né dans une crèche, est aussi le sauveur qui est mort sur une croix, quelques années plus tard.

Jésus a grandi, il a vécu sur cette terre, une vie parfaite, en faisant beaucoup de bien. Et il a terminé sa vie – mort sur une croix, crucifié comme un criminel. C’est sur cette croix qu’il a pris sur lui le jugement de Dieu que l’on mérite. Jésus est mort pour sauver.
Jésus a donné sa vie, comme un cadeau précieux.

De sorte que aujourd’hui, tous ceux qui reconnaissent leur condition désespérée, leur état de rébellion envers Dieu, et qui placent leur confiance en Jésus, sont sauvés. Ils peuvent être en bonne relation avec Dieu.

Voilà ce que l’on veut fêter à Noël. La venue de Jésus, comme sauveur du monde. Qu’est-ce qui t’empêche de t’intéresser à ce salut que Jésus a apporté ? C’est bien plus beau que tous les cadeaux que tu pourrais recevoir ce Noël !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →