7 bonnes raisons d’arrêter de regarder de la pornographie dès aujourd’hui

Il y a certains sujets que j’aborde régulièrement et, si vous êtes un lecteur régulier de ce site vous aurez remarqué que la pornographie fait partie de ces sujets. Je reviens souvent dessus parce que je vois les dégâts que cela crée et le désespoir de ceux qui en sont dépendants. Mon but dans cet article est simple : je veux vous donner 7 bonnes raisons d’arrêter de regarder de la pornographie dès aujourd’hui.

1. Le coût pour ton âme 

C’est ici que je veux commencer : le coût de la pornographie pour ton âme. Si tu es consumé(e) par la pornographie et que tu ne cherches pas à mettre à mort ce péché, tu as des raisons de t’inquiéter sur l’état de ton âme. Dieu promet à ceux qu’il a sauvés qu’il leur donnera de nouveaux désirs et de nouvelles émotions. Nous n’avons pas seulement la capacité mais le désir de remplacer le péché contre la sainteté, de remplacer l’immoralité par la pureté sexuelle. Si tu ne ressens aucune tristesse face à ce péché, si tu n’as aucun réel désir de le vaincre, si jour après jour tu choisis sans regret le péché plutôt que le Sauveur, peut-être qu’il faudrait te demander ceci : Est-ce que j’aime la pornographie au point d’aller en enfer pour elle ? Si ce péché continue à dominer ta vie, c’est peut-être une preuve que tu n’as pas cette foi qui sauve, qui met à mort le péché. Par souci pour ton âme, arrête de regarder de la pornographie.

2. Le coût pour ton prochain 

Même ceux qui n’y connaissent rien à la foi chrétienne savent ceci : les chrétiens ont pour commandement « d’aimer leur prochain comme eux-mêmes ». À l’exemple de Jésus, les chrétiens doivent considérer les autres comme plus importants qu’eux-mêmes, et mettre leurs besoins avant les leurs. Contrairement aux autres, les chrétiens devraient savoir que la pornographie coûte très cher à ceux qui participent à sa création : le coût pour leur corps, leur âme, leur bien-être mental, leur dignité, leur futur. Un grand pourcentage de la pornographie que tu regardes est créée par des personnes qui y sont forcées. C’est simple en fait, en regardant de la pornographie, tu regardes des viols et tu ressens du plaisir au travers de cela. Tu deviens un participant volontaire dans la violence sexuelle et tu permets que l’acteur sur ton écran souffre pour ton plaisir. Par souci pour ton prochain, arrête de regarder de la pornographie.

3. Le coût pour ton Église 

Alors que l’Église est à la recherche de plus et de meilleurs responsables, une génération entière d’hommes et de femmes sont en train de s’infantiliser en se consacrant à la pornographie. Ils sont dans une “pornolescence” perpétuelle, cette période entre la conviction de péché et la détermination de tout mettre en œuvre pour y mettre fin. Dans cette période, ils choisissent l’immoralité sexuelle plutôt que Dieu et leur croissance spirituelle en est ralentie. Par souci pour ton Église, arrête de regarder de la pornographie.

 4. Le coût pour ta famille

Il n’y a guère de pasteurs qui exercent aujourd’hui qui n’aient pas vu une famille s’écrouler et tomber sous le poids de la dépendance à la pornographie. Les hommes déchirent leurs familles pour des plaisirs illégaux ; les femmes fuient l’attention de leurs maris pour lire ou regarder ce qui est interdit et ce qui semble promettre une satisfaction plus grande et plus facile. Les enfants sont exposés à la pornographie à travers les traces que leurs parents laissent derrière eux. Les pères invitent Satan à la maison par leur engagement envers ce que Dieu interdit et ce que Satan aime. Par souci pour ta famille, arrête de regarder de la pornographie.

5. Le coût pour ta mission

Le Seigneur nous donne le mandat missionnaire de façon urgente car c’est une question de vie ou de mort. Le temps presse et l’enfer durera pour l’éternité, l’entreprise chrétienne est donc une œuvre urgente. Et pourtant tellement de chrétiens sont distraits par la pornographie, aussi néfaste et inutile soit-elle. Leur attention est emprisonnée, leur énergie à plat, leur utilité minée. Don Whitney l’explique bien : « Si nous pouvions avoir des regrets au Ciel, le seul serait que nous aurions pu utiliser notre temps sur terre plus pour la gloire de Dieu et pour grandir dans sa grâce. Si c’était le cas, ce serait alors la seule ressemblance entre le Ciel et l’enfer, qui sera rempli de lamentations atroces au sujet du temps bêtement gaspillé. » Par souci pour ta mission, arrête de regarder de la pornographie. 

6. Le coût pour ton témoignage

Les chrétiens sont appelés à être différents, à sortir du lot dans le monde du fait de leurs désirs et de leur comportement. Les chrétiens doivent mettre à mort le péché et montrer au monde le pouvoir qu’a Dieu d’enlever et de détruire toute compétition devant lui. Et pourtant tellement de chrétiens laissent leur témoignage être mis en pièce ; quand la vérité sordide à leur sujet est révélée et que plusieurs apprennent que même si d’un côté ils confessent leur foi en Jésus, ils sont en même temps consumés par la convoitise. Des parents sabotent l’Évangile qu’ils annoncent à leur enfants, des pasteurs sabotent l’Évangile qu’ils ont prêché à leur assemblée. Par souci pour ton témoignage, arrête de regarder de la pornographie. 

7. Le coût pour ton Sauveur 

Quand tu prétends que la pornographie n’est pas si grave, tu dis que la mort de Jésus n’est pas si importante. Si tu es chrétien, tu es en accord avec le fait que le coût du pardon de tes péchés n’est rien de moins que la mort du Fils bien-aimé de Dieu. Jésus a souffert et est mort pour tes péchés. Comment est-ce possible que toi, un chrétien, puisse alors faire comme si le péché n’était qu’un divertissement et le prendre à la légère ? « Le péché est pardonné à un tel prix que nous ne pouvons pas nous permettre par conséquent de le traiter à la légère. » Par souci pour Dieu, arrête de regarder de la pornographie.

Article traduit avec autorisation, merci à Sephora pour la traduction.

Tu devrais aussi aimer...

1 Commentaire

    Avatar
  • Il existe une huitième raison de ne pas s’exposer aux images pornos ; voici une étude publiée par le Journal of American Medical Association (JAMA) et rapportée par le Quotidien du Médecin du 2 juin 2014 :

    Le striatum n’aime pas le porno
    PUBLIÉ LE 02/06/2014

    Le message ne vient pas des ligues de vertu mais de chercheurs de l’Institut Max Plank for Human Development (Berlin). Il dit qu’il existe « un lien négatif significatif » entre le fait de regarder de la pornographie pendant plusieurs heures par semaine et le volume de matière grise dans le lobe droit du cerveau, ainsi qu’avec l’activité du cortex préfrontal.

    Avec beaucoup de prudence, les chercheurs avancent que « ces effets pourraient indiquer des changements dans la plasticité neuronale résultant d’une intense stimulation du centre du plaisir ».

    Publiée en ligne par le « JAMA Psychiatry », leur étude s’est basée sur un échantillon de 64 hommes en bonne santé âgés de 21 à 45 ans, interrogés chacun sur le temps qu’ils passaient à regarder des vidéos pornographiques (moyenne de leur réponse, pour la petite histoire : 4 heures par semaine).

    Le scanner, alors que les sujets étaient soumis à des images pornographiques, a ensuite parlé, montrant que plus les sujets regardaient de la pornographie, plus la taille du striatum diminuait. Autre observation : plus la consommation d’images pornographiques était élevée, plus les connexions entre le striatum et le cortex préfrontal se détérioraient.

    K. P.

    Source : Le Quotidien du Médecin: 9331

    Pierre Bourrelly

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *