Une vie transformée #32 : Fabien

Pour notre rubrique « Vie transformée » de ce mois-ci, nous laissons la place à Fabien, 26 ans, natif de Bayonne, qui travaille actuellement sur les ports de France en tant que contrôleur de marchandises.

Je cherchais la vérité…

Je suis né en 1993 à Bayonne dans une famille d’arrière-plan catholique. On m’a donc baptisé lorsque j’étais bébé, d’un baptême selon la tradition catholique. Durant mon enfance, j’ai fait le catéchisme ainsi que ma première communion. Après cela, j’ai eu le désir d’arrêter car cela ne m’intéressait pas, ce que mes parents ont accepté. Finalement j’ai très peu de souvenirs des enseignements religieux que j’ai reçus à cette époque. Adolescent, je faisais quelques prières (très rarement) mais malgré cela j’avançais dans la vie sans me soucier de Dieu, ni chercher à connaître sa volonté.

En quête de la vérité

À vingt ans, une fois mes études terminées, je suis parti sept mois à Londres afin d’apprendre l’anglais. J’y ai rencontré des gens qui parlaient de Dieu. Puis un jour, un colocataire me dit : « Il n’y a pas de ta vérité ou de ma vérité, mais il y a une seule vérité ». Waouh ! Je me suis dit intérieurement : « il a raison, c’est logique ! ». À ce moment-là, Dieu mit en moi le désir de chercher la vérité. Il m’arrivait alors de prier plus fréquemment, et de discuter avec ces gens qui parlaient de Dieu. J’étais particulièrement interpellé par un musulman que je côtoyais. Sa manière de vivre était tellement pieuse à côté de la mienne. Il avait une sainteté apparente alors que moi, je vivais dans la débauche. Les choses que je savais mauvaises et que je pratiquais, lui il s’en abstenait.

L’Évangile est venu à moi

Par des discussions avec cet homme, et par son exemple, je me rapprochais doucement de l’Islam jusqu’au jour où j’ai entendu l’Évangile pour la première fois sur Internet. Je suis tombé sur la vidéo d’une personne qui parlait de sa conversion à Jésus-Christ. Ce jour-là, j’ai entendu par cette personne, que la Bible est la Parole de Dieu. Il disait que Jésus avait dit :

« Je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi » (Jean 14.6)

J’ai été interpellé par ces paroles parce que, moi, je cherchais la vérité. Il disait que Jésus est non seulement le Fils de Dieu mais Dieu lui-même, qu’il est mort sur la croix pour mes péchés, qu’il est ressuscité trois jours plus tard, et que je pouvais obtenir le pardon de mes péchés et la vie éternelle, simplement par la foi en lui (et non par mes œuvres). Malgré cela, je n’avais pas encore expérimenté la repentance. Cependant, sachant que j’allais rentrer en France, je décidais de lire la Bible à mon retour de Londres.

Ma conversion

À mon retour en France, je me suis procuré une Bible, puis j’ai commencé à la lire. J’avais décidé de commencer par le début (Genèse) puis de continuer jusqu’à la fin. En arrivant au livre de l’Exode, et étant confronté à la loi de Dieu, je commençais à être convaincu de péché.

Puis un jour, toujours sur Internet, j’entendis le témoignage d’un autre homme qui s’est converti à Jésus-Christ. Cet homme-là avait été esclave de la drogue, et racontait avoir crié à Jésus-Christ, et Jésus l’a libéré. Dieu m’a touché, interpellé par ce témoignage, parce que le péché de cet homme était le mien, ainsi je compris que Dieu m’appelait à me repentir. Ce jour-là, je me suis mis à genoux et j’ai prié Dieu, lui confessant que je comprenais que je ne pouvais pas continuer comme ça, et que j’avais besoin de lui pour arrêter. Dieu a répondu, m’a délivré instantanément mais plus encore, il a changé mes désirs et mes affections.

C’était une nouvelle naissance

Les journées qui ont suivi étaient différentes pour moi, je pensais sans cesse à Dieu, à Jésus-Christ, et aux choses qui le concernent. Dieu m’a donné une sensibilité au péché, que je ne connaissais pas auparavant, avec un dégoût pour les choses mauvaises que j’avais pratiquées. J’avais un désir fou de lire la Bible, et aussi d’être baptisé bibliquement (par immersion totale). Je ne le savais pas encore à ce moment mais j’avais expérimenté ce que Jésus appelle la nouvelle naissance :

« En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau il ne peut voir le royaume de Dieu » (Jean 3.3)

En priant, le Seigneur m’a conduit dans une Église où j’ai rencontré une communauté qui vit la foi simplement, et qui honore le Seigneur Jésus-Christ et sa parole. Quelques temps plus tard, j’ai été baptisé publiquement par le pasteur de cette Église, que je continue de fréquenter. À Dieu seul soit la gloire !

Vie transformée

Chaque mois, un jeune chrétien nous raconte courtement comment il a rencontré le Seigneur Jésus, et la manière dont cela a transformé sa vie.

Tu devrais aussi aimer...

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *