Participe avec ton Église à la journée mondiale des peuples non-atteints

Dimanche 9 juin, c’est la journée mondiale des peuples non-atteints par l’Évangile ; une initiative née en Amérique du Nord. Cette année, en Europe francophone, plusieurs organisations se fédèrent pour proposer aux églises de vivre un culte spécial sur ce thème. Propose à tes responsables de participer à cette journée avec ton assemblée : www.simorg.fr/journee-non-atteints-2019 !

Après cela, je regardai et je vis une foule immense que personne ne pouvait compter. C’étaient des hommes de toute nation, de toute tribu, de tout peuple et de toute langue. Ils se tenaient debout devant le trône et devant l’Agneau, habillés de robes blanches, des feuilles de palmiers à la main, et ils criaient d’une voix forte : « Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône et à l’Agneau. » (Apocalypse 7.9-10)

Saviez-vous que Christ ne reviendra pas tant que toutes les nations, que toutes les tribus, tous les peuples et toutes les langues n’auront pas été atteints par l’Évangile ? C’est en substance ce que nous disent les versets ci-dessus puisqu’il y aura dans le royaume de Dieu des rachetés venant de toutes ces catégories. À l’heure actuelle, on est bien loin du compte, puisqu’en 2019, tous les membres de 7 000 communautés1 ou groupes ethniques vivent et meurent sans jamais entendre parler de la bonne nouvelle du salut en Jésus-Christ. Ces presque 3 milliards de personnes vivent dans une désespérance qui me rend triste alors que je considère le privilège de la foi et de l’espérance de la résurrection qui m’ont été gracieusement données à travers la connaissance de la Parole de Dieu.

Ces peuples, ou plutôt les personnes qui les composent, vivent dans un environnement qui ne leur laisse quasiment aucune possibilité de découvrir le message de la Bonne Nouvelle. Les raisons sont différentes selon les régions : aucune présence chrétienne, gouvernants qui sont hostiles à la foi chrétienne et qui empêchent toute diffusion du message de l’Évangile par le contrôle des médias et des entrées dans le pays (ex. République Populaire de Chine), autres religions ultra-majoritaires qui menacent ceux qui “s’égareraient” (ex. islam, hindouisme), Bible non-traduite dans la langue vernaculaire, et bien sûr, un manque de missionnaires dans ces régions du monde. Celles-ci sont principalement situées dans une zone géographique qu’on appelle dans le jargon “fenêtre 10/40” (voir la carte ci-dessous).

En Matthieu 16.18, Jésus dit que les portes du séjour des morts ne prévaudront pas sur son Église (nous les chrétiens). Au premier abord on a l’impression que l’Église est sur la défensive par rapport au séjour des morts (le monde), mais il n’en est rien. Ici, il est question des « portes » du séjour des morts, ce qui nous indique que c’est l’Église qui est en position offensive ! C’est l’Église qui essaye de passer la porte pour atteindre les non-croyants et les extirper de cet endroit, afin de les amener sur la voie du salut. Et c’est notre mission d’avoir ces peuples dans notre cœur et d’aller les chercher, pour qu’un jour toutes celles et tous ceux que Dieu appelle à lui puissent l’adorer à l’unisson.

Regardez les églises multiethniques qui existent dans certaines grandes agglomérations d’Europe. Ne sommes-nous pas heureux de faire partie de ces communautés de diversité qui louent Dieu au-delà de leurs cultures d’origines ? C’est là les prémices de ce qui nous attend pour l’éternité : la diversité réunie et unie par et pour le seul Dieu de l’univers, en Christ ! Faisons en sorte, poussés par l’Esprit, – qui nous donne le vouloir et le faire – que tous les peuples de cette terre aient l’opportunité d’entendre cette bonne nouvelle qui pourra sauver leur âme.

Cet appel, nous voulons le vivre non pas individuellement, mais de manière collective, en Église. Et qui est mieux placé que l’Église locale pour assumer cette mission ?

Le défi est lancé : envoie aux responsables de ton Église le lien du site www.simorg.fr/journee-non-atteints-2019 !

  1. chiffres donnés par le site joshuaproject.net, spécialisé dans le recensement de ces peuples.
Auteur : Vincent Wastable

Vincent est chargé de communication au sein de la mission SIM, en France et en Belgique.