Jeune chrétien : donne à Dieu des choses avec lesquelles travailler

L’adolescence et la vingtaine – ce sont les années qui peuvent être soient mises à profit ou bien gaspillées. Ce sont les années qui peuvent former la ferme fondation d’une vie bien vécue, ou la fondation instable d’une vie tragiquement gaspillée. Dans ce bref article je voudrais m’adresser aux ados et aux jeunes adultes pour offrir un conseil afin de tirer le maximum de cette saison de la vie.

Il te reste beaucoup d’années à vivre et une de tes responsabilités pendant cette saison de ta vie est de construire une fondation pour toutes ces années qui te restent. Pour cela, voici un principe que je voudrais que tu considères : donne du travail à Dieu. Alors que tu te diriges vers la vie d’adulte, Dieu va utiliser les talents que tu as développés, les expériences que tu as eues, les défis que tu as acceptés, les compétences que tu as gagnées, les passions que tu as suivies, et les opportunités que tu as saisies. Voici ce qu’il fait, voici comment il travaille, voici ce qui le réjouit. Mais tous les talents, les expériences, les défis, les compétences, les passions et les opportunités n’ont pas la même valeur, ce qui veut dire que certaines choses devraient prendre la priorité sur d’autres.

Le Seigneur ne va probablement pas faire grand usage de la connaissance gagnée ou du divertissement apprécié en regardant des films sur Netflix ou des vidéos sur Youtube. Ces deux choses peuvent être de parfaits moyens pour se détendre, mais aucune n’est susceptible de former un chemin vers le succès dans notre vie ou ministère futur. La même chose est vraie quand tu passes excessivement de temps sur les réseaux sociaux.

Le Seigneur ne va probablement pas faire grand usage de ce que tu penses avoir gagné à travers des centaines, voire des milliers de visites sur des sites pornographiques, ou de toutes ces heures passées à lire des fictions érotiques. Au contraire, ceci ajoute simplement de la connaissance et des désirs pour lesquels il faudra demander pardon et qu’il faudra mettre à mort pour le bien de ta santé spirituelle et relationnelle.

Il très peu probable que tu regardes en arrière, et que tu regrettes de ne pas avoir donné plus de temps à ces activités ou de les avoir poursuivies plus ardemment. Il est très peu probable que tu conclues que Dieu a utilisé ces choses de manière incroyable pour te façonner en l’homme ou la femme qui vit pour sa gloire en faisant de grandes choses pour les autres. Pas quand elles sont comparées à d’autres choses qui auraient pu occuper ton temps. Qu’est-ce que tu aurais pu faire à la place ?

Le Seigneur va probablement faire grand usage de la connaissance que tu auras gagnée et de la piété que tu auras observée en passant du temps avec des chrétiens matures. Les jeunes chrétiens devraient sans cesse chercher des moyens de se trouver dans la vie, les maisons et les prières de chrétiens plus âgés afin de voir comment la vie chrétienne doit être vécue, afin de pouvoir poser des questions honnêtes, afin de pouvoir apprendre en observant. Dieu utilise ce genre de relations de façon considérable.

Le Seigneur va probablement faire grand usage d’un engagement à l’Église locale – être engagé dans une Église autant que possible et aussi longtemps que possible, et avec la détermination d’être présent aussi souvent que possible. Va-s-y pour adorer avec d’autres chrétiens et pour apprendre des études bibliques. Mais n’y va pas en tant que simple consommateur. Au lieu de cela, va chercher des opportunités de servir ainsi que des opportunités de développer des amitiés avec d’autres chrétiens et de rechercher des mentors.

Le Seigneur va probablement faire grand usage de ton engagement à lire la Bible, prier et adorer avec le peuple de Dieu. C’est souvent très difficile de voir les bénéfices au quotidien de ces choses, mais à travers le temps, la répétition et la détermination, cela mène à former et diriger une vie entière.

Le Seigneur va probablement faire grand usage de l’éducation que tu as reçue à travers un travail assidu dans tes études. Il va probablement faire grand usage des boulots que tu as eus pour aller du salaire minimum à une carrière. Il va probablement faire grand usage des bons livres que tu lis et des compétences utiles consciencieusement acquises. Il va probablement faire grand usage du temps que tu as passé à servir les enfants, ou à servir les personnes âgées, ou à servir les gens avec des besoins spécifiques. Il va probablement faire grand usage de tes premières tentatives hésitantes d’évangélisation ou de la compréhension du monde acquise à travers un voyage missionnaire. Il va probablement faire grand usage de la deuxième ou troisième langue que tu as apprise.

Maintenant voilà ce qui se passe : à moins que tu fasses attention et que tu sois intentionnel, tu verras que les activités que Dieu ne va probablement pas utiliser remplacent très rapidement et facilement les choses que Dieu serait beaucoup plus susceptible d’utiliser. Ces choses faciles et attractives qui sont fun, qui ne demandent aucun effort, qui te gardent dans ta zone de confort et qui déclenchent tous les centres de plaisir du cerveau – elles peuvent t’empêcher de faire ce qui finalement compte bien plus. Ce n’est pas qu’il n’y ait aucune place pour le plaisir et le fun dans la vie chrétienne, mais que la vie chrétienne n’est pas censée être seulement une partie de plaisir. Nous avons beaucoup trop à accomplir pour cela, une mission à prendre au sérieux, et trop peu de temps pour l’accomplir.

Construire une ferme fondation plutôt qu’une fondation instable demandera un réel désir et une volonté délibérée faire de ce désir une réalité. Cela exigera de l’attention, de l’organisation, de l’effort et de l’abnégation. Mais cela en vaudra la peine : une multitude de bonnes actions réalisées pour les autres et la gloire rendue à Dieu.

Article traduit avec autorisation, merci à Mary pour la traduction.

Auteur : Tim Challies

Tim est un bloggueur, auteur et recenseur, responsable du blog Informing the Reforming.