Captain Marvel : comment être sûr d’être du bon côté ? (Lettre ouverte à mes amis non-chrétiens)

Si, comme moi, tu as vu Captain Marvel, voici une réflexion suite à ce film que j’aimerais te partager.

Petit récap’ – ! Attention spoiler ! –

Durant toute la première partie du film, l’héroïne, Carol Danvers, se bat du côté des Kree, dont elle pense faire partie, contre les Skrulls. Puis un retournement de situation vers la fin l’amènera à se battre du côté des Skrulls, contre les Kree. Que s’est-il passé ?
Elle découvre que ce que lui ont appris les Kree sur la guerre qu’elle menait, ainsi que sur elle-même, est un mensonge. Il s’avère que les Skrulls ne sont pas d’horribles terroristes qui mettent en danger les Kree, mais que bien au contraire les Kree sont de bien mauvais envahisseurs qui veulent éradiquer les Skrulls qui ne se soumettent pas à leur empire.

Au départ, tout est fait pour nous présenter les Skrulls comme étant les « méchants ». Ils paraissent moches et ne ressemblent pas à des humains, contrairement à certains de l’ex-équipe de Carol ! En fait, le point de vue que nous avons ne nous permet pas de nous rendre compte de la supercherie tout de suite. Et pour cause, nous évoluons durant le film à peu près en même temps que l’héroïne. Ainsi, il faut attendre de nouvelles informations et des explications venant des Skrulls pour nous rendre compte, avec Carol, que se sont en fait les Kree qu’il faut combattre !

Nous trompons-nous ?

Cette situation n’est pas bien éloignée de celles que nous connaissons dans notre monde réel.
De nombreuses personnes se battent (font la guerre au sens propre, ou bien se battent au sens figuré) pour leurs idées. Dans des pays ravagés par la guerre civile, deux parties s’opposent avec leurs idéologies et leurs régimes politiques, ou encore à l’occasion des élections présidentielle, chaque camp fait tout pour faire gagner son parti.
De la même manière, ces derniers temps, de nombreuses questions éthiques ont fait débat. Que ce soit la question de l’avortement, du mariage pour tous, de la gestation pour autrui, ou encore de l’aide à la fin de vie, toutes ces questions opposent des personnes qui n’ont pas du tout le même point de vue concernant ce qui est bien ou mal de faire. Et pour cause : leur vision du monde est différente ! Leur point de vue concernant la réalité qui les entoure n’est pas le même.
Dans Captain Marvel, Carol se rend compte qu’elle s’est battue et a fait des dégâts du mauvais côté. De la même manière, si nous prônons de mauvaises valeurs, nous pouvons aussi faire de nombreux dégâts et nous battre pour une mauvaise cause.
Mais alors, comment être sûrs de ne pas être du mauvais côté ? Comment être sûrs que les valeurs que nous défendons sont les bonnes ?

Pour se rendre compte qu’elle était du mauvais côté, Carol a dû confronter ses croyances avec de nouveaux éléments pour ensuite changer son point de vue. Il a fallu qu’elle se retrouve face à des informations qu’elle n’avait pas au départ, et qu’elle mène même sa propre enquête.

En tant que chrétien, j’ai une certaine vision du monde. Et, oui, ma croyance m’amène à considérer une certaine morale.
Mais de la même manière, toute autre personne sur la terre aura son idée de ce qui est bon ou mauvais à cause de la vision du monde qu’elle a.
Mon but ici n’est pas de rentrer dans des débats éthiques en particulier. Mais ce qu’il faut que tu saches c’est que si (par exemple) je ne suis pas favorable à l’avortement, au mariage pour tous, ou à la gestion pour autrui, c’est parce que je suis persuadé que ma vision du monde est la bonne et qu’elle mérite d’être défendue.
Peut-être est-ce que tu trouves ça prétentieux de dire que je connais la vérité. Peut-être que tu es persuadé que je me trompe et tu as une toute autre croyance (athée, bouddhisme, islam, etc.) ?

Dans tous les cas j’aimerais te dire que j’estime avoir des raisons de croire ce que je crois. J’estime m’être déjà posé des questions sur la véracité de ma croyance, et après avoir étudié la question, y avoir réfléchi et avoir tenté de prendre en compte le plus d’informations possibles, j’en viens toujours à la conclusion suivante : le christianisme est vrai. 1

Sur ce blog on aime bien les défis et j’aimerais justement t’en proposer un. Une des principales croyances propres au Christianisme est la résurrection de Jésus. Et bien je te mets au défi de rechercher toutes les informations que tu peux sur ce point, du point de vue qui soit pour et contre. De prendre le temps de réfléchir à leurs arguments. Et enfin, de te faire ta propre idée.

  1. Je n’affirme pas que l’homme est capable par lui même de connaitre toute la vérité. Surtout concernant les questions fondamentales. Mais je crois aussi que la vérité nous est révélée par Dieu, par la Bible. Et c’est justement le fait d’avoir une démarche de vérification des faits présentés dans la Bible dont je parle.
Timothée
Auteur : Timothée

22 ans, rébellutionnaire, sauvé par grâce. Etudiant.

Voir tous ses articles →