Le Psaume 13 : un mini-guide pour traverser la souffrance (3)

16 Fév 2019 1 commentaire Pierre C.

1 Au chef de chœur. Psaume de David.
2 Jusqu’à quand, Éternel, m’oublieras-tu sans cesse ? Jusqu’à quand me cacheras-tu ton visage ?
3 Jusqu’à quand aurai-je des soucis dans mon âme, et chaque jour des chagrins dans mon cœur ? Jusqu’à quand mon ennemi s’attaquera-t-il à moi ?
4 Regarde, réponds-moi, Éternel, mon Dieu ! Donne la lumière à mes yeux, afin que je ne m’endorme pas du sommeil de la mort !
5 En effet, mon ennemi pourrait dire : « Je l’ai vaincu », et mes adversaires se réjouir en me voyant ébranlé.
6 Moi, j’ai confiance en ta bonté, j’ai de la joie dans le cœur à cause de ton salut. Je veux chanter en l’honneur de l’Éternel, car il m’a fait du bien.

 

3ème étape : Conserve une pleine assurance dans la fidélité de Dieu

 

Pour finir, le verset 6 du Psaume 13 nous fournit une dernière piste à suivre pour traverser victorieusement la souffrance. On y voit David éprouver successivement trois émotions, qui illustrent son cheminement moral et spirituel : la confiance, la joie du salut, la louange. On retrouve ces trois émotions dans le Psaume 43.5, où le psalmiste traverse lui aussi une situation difficile mais se refuse à l’abattement :

« Pourquoi être abattue, mon âme, et pourquoi gémir en moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore ! Il est mon salut et mon Dieu. »

 

Garde confiance en Dieu

Lorsque la détresse nous envahit et surtout lorsqu’elle dure, elle peut nous conduire à douter de l’amour de Dieu. Pourquoi permet-il cette épreuve ? Dans quel but ? Combien de temps encore ? Dieu est au contrôle de la situation. S’il est légitime de s’interroger, il est primordial de conserver une pleine confiance en lui, même lorsque nous ne recevons pas de réponses à nos questions.

« Recommande ton sort à l’Eternel, mets ta confiance en lui, et il agira. » Psaume 37.5

 

Fais de ton salut ta plus grande joie

Dans le Psaume 13, le mot « salut » désigne certainement l’intervention divine qui va sortir David de l’impasse. À l’époque où il a rédigé ce Psaume, Jésus n’était pas encore venu sur terre. Mais désormais Dieu nous offre le salut en son nom, grâce à son sacrifice à la croix pour payer le prix de nos péchés. Même lorsque notre souffrance est à son paroxysme, nous pouvons inconditionnellement nous réjouir de ce que, si nous avons accepté Jésus comme Sauveur, notre salut nous assure dans l’au-delà une place auprès du Père. Et en ce jour, « [Dieu] essuiera toute larme de [nos] yeux, la mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur. » Apocalypse 21.4

Exprime ta louange à Dieu

Comme un chrétien l’a écrit : « Dans le domaine du conscient, la louange clarifie notre pensée et purifie notre esprit. Elle nous rend davantage conscients de la présence de Dieu et de sa puissance. La louange nous aide à maintenir un état d’esprit positif. Elle facilite le développement de notre équilibre intérieur. Dans le domaine de l’inconscient, la louange nous aide à chasser les pensées désagréables et les souvenirs pénibles que nous avons emmagasinés, comme la colère, les blessures, le chagrin, la crainte, le sentiment de culpabilité ou de perte. La louange apporte la guérison de certaines émotions. » (méditation du 24 mars dans le livre « Les liens de la liberté », Portes Ouvertes). Suivons ces précieux conseils et mettons ainsi en pratique la belle recommandation suivante :

« Il est bon de te louer, Éternel, et de célébrer ton nom, Très-Haut, d’annoncer le matin ta bonté et pendant les nuits ta fidélité. » Psaume 92.2-3

Souviens-toi de la fidélité de Dieu dans le passé pour envisager sereinement l’avenir

Si tu regardes dans ton passé, tu trouveras des preuves de la fidélité de Dieu à ton égard et des motifs de reconnaissance. Sans chercher bien loin, le fait d’être sauvé en Jésus-Christ et réconcilié avec notre Créateur, n’est-ce pas une marque évidente de la bonté inégalable de Dieu ?

« Je me rappelle la manière d’agir de l’Éternel. Oui, je veux me souvenir de tes miracles passés. » Psaume 77.12

Cet article est le 3ème d’une série sur le Psaume 13 et la souffrance. Tu peux aussi regarder le premier et second article de la série.

Auteur : Pierre C.