Appelés à aimer : l’amour est intentionnel

Si tu es chrétien, tu sais probablement que les deux plus grands commandements que Jésus donne consistent à aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre pensée, ainsi qu’aimer notre prochain comme nous-même (Matthieu 22.6-40). En obéissant à ce commandement d’amour, c’est toute la loi et les prophètes que nous accomplissons. En aimant, nous prouvons que nous sommes de véritables disciples de Jésus (Jean 13.35).

Mais que signifie réellement aimer, et comment pouvons-nous appliquer ce commandement au quotidien ?

L’amour exige un sacrifice

L’amour que Dieu nous demande d’avoir les uns envers les autres n’est rien d’autre que le reflet de l’amour qu’il a éprouvé à notre égard. Alors que nous étions morts à cause de nos péchés, Dieu n’a pas attendu que nous nous améliorions et que nous devenions de « bonnes » personnes pour nous sauver. Au contraire ! C’est justement lorsque nous étions rebelles et destinés à sa colère ardente que Dieu a envoyé son Fils unique Jésus-Christ pour vivre la vie parfaite que nous étions incapables de vivre : mourir à la croix pour payer le prix infini de nos fautes, et ressusciter le 3ème jour en triomphant de la mort.

Dieu connaît ce qu’il y a de pire en nous, et cela ne l’empêche pas de nous faire grâce malgré le prix qui lui en coûte. Dieu a fait preuve d’intentionnalité envers nous ; alors qu’il siégeait sur son trône céleste au milieu des anges qui le louaient, Dieu est venu parmi nous, faisant preuve d’une humilité sans égale. Il s’est abaissé jusqu’au plus petit d’entre nous pour révéler combien son amour est grand, et à quel point chacun d’entre nous lui est précieux.

L’amour se prouve

Si je dis aimer ma fiancée mais que je ne lui accorde jamais de temps, que sa présence ou son absence me laissent indifférent, ou encore que je ne cherche pas à la connaître davantage, me croiriez-vous lorsque je dis que je l’aime ? Probablement pas. Nous aimons d’abord avec le cœur, certes, mais notre comportement, notre attitude et nos actions doivent être le reflet de notre intérieur.

La Bible nous montre bien que l’amour de Dieu envers nous ne se restreint pas simplement en paroles et en sentiments. L’amour de Dieu envers nous est factuel, profond et authentique. Dieu n’a pas seulement désiré nous sauver, il l’a fait. À la croix, Jésus-Christ n’a pas fait semblant de souffrir, il s’est réellement donné en rançon pour nous, jusqu’à mourir.

Du premier livre de la Bible au dernier, Dieu nous montre que son amour est toujours accompagné de faits concrets et exige de nous la même chose.

Ainsi, voici quelques idées de mise en pratique:

À l’église ? Prends des initiatives, n’attends pas que ce soient toujours les autres qui agissent. Ne dis pas seulement « je vais prier pour toi », prie directement avec la personne si c’est possible ! Accueille les nouveaux comme s’ils étaient de ta propre famille, propose ton aide aux parents, aux chômeurs, aux étudiants, aux responsables ; il y a toujours quelque chose à faire.

Au quotidien ? Donne de ton temps à tes frères et sœurs, même si ton emploi du temps est chargé. Trouve toi des personnes fiables avec qui grandir dans la foi, visite les malades, les orphelins et les pauvres.

En relation amoureuse ? Honore et chéris ton conjoint comme Christ le fait avec nous, son Église. Si tu n’es pas encore marié(e), ne te mets pas dans une situation qui risquerait de vous faire pécher toi et ton/ta partenaire, mais engagez-vous sérieusement en remettant sans cesse cette relation entre les mains de Dieu.

D’ailleurs, plus haut, j’ai parlé de ma fiancée… En effet, dans le but d’appliquer ce que je vous écris, j’ai décidé de la demander en mariage, le dimanche 28 octobre… voici la vidéo.

« Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » – 1 Jean 4.7-9

Auteur : Anthony R.

Âgé de 24 ans et résidant en Île-de-France, Anthony est un jeune chrétien récemment diplômé de l'ESC Montpellier. Il est actuellement entrepreneur et amateur de théologie.