Interview avec Guillaume du collectif Majestart

Nos amis de Majestart lancent un tout nouveau projet – une campagne sur le thème du pardon. Pour l’occasion, la Réb’ interviewe Guillaume du collectif Majestart !

Pourquoi lancer ce projet sur le thème du pardon ?

Le « vivre-ensemble » est un débat de société dont on entend souvent parler. On y met souvent la notion de tolérance – l’acceptation des différences. Tout cela est bon, mais n’empêche pas l’offense. Alors que faire ? Un cœur blessé réclame souvent vengeance, et ce n’est pas facile de ne pas céder à ce désir de faire justice soi-même.

La vengeance vend bien (il n’y a qu’à voir les films « Taken » avec Liam Neeson, ou même « Man on fire » avec Denzel Washington – personnellement, j’étais captivé !) – nous avons l’impression qu’enfin, justice est faite.

Le pardon – quant à lui – est moins vendeur, mais pourtant quelle inspiration. Nous voulons en parler ! Partager ces histoires de personnes qui ont trouvé la force de pardonner. Car voilà notre conviction : la vengeance, aussi tentante soit-elle, ne fait qu’entretenir ce cercle d’offenses. Mais le pardon, aussi difficile soit-il, casse ce cercle vicieux… et reflète l’Amour fou que Jésus nous a témoigné…

Et si l’alternative du pardon s’invitait dans toutes ces situations de conflits entre différentes cultures – ethnies – clans politiques – classes sociales… Que se passerait- il ?

Concrètement, comment ça va se passer ?

Cette campagne fédère des créateurs de contenus artistique, sociologique et théologique. Ensemble, nous proposons d’ouvrir le débat sur le sujet, de découvrir et même de devenir acteur du pardon.

Il y aura trois volets à cette campagne :

  1. Une exposition itinérante avec un ensemble d’œuvres inédites (le vernissage aura lieu à Lyon le 6 octobre 2018, avec la participation d’une grande partie du groupe)
  2. Un court-métrage sur le pardon, créé par Etienne Magnin
  3. Une plateforme interactive, anonyme, permettant d’exprimer des demandes/déclarations de pardon

Ensuite, nous aurons aussi :

  • Un blog avec des articles, des œuvres d’art et des ressources sur le thème du pardon
  • Une vidéo conférence sur le thème du pardon réalisée par le pasteur Raphaël Charrier

Le coup d’envoi de cette campagne aura lieu au moment du vernissage de l’expo le 6 octobre, alors stay tuned sur nos réseaux (plus d’infos dans la dernière section de l’interview).

Quel est l’impact espéré avec ce projet ?

Un impact dans nos têtes et dans nos cœurs : être enrichis par les histoires de chacun(e), et par ce que la Bible nous enseigne à ce sujet.
Nous voulons rouvrir le débat au sujet du pardon, interroger, et laisser s’exprimer ceux qui ont quelque chose à dire.

Nous espérons une grande portée pour cette campagne, qu’elle puisse mettre le plus grand nombre de personnes – de tous milieux et de toutes croyances – face à cette alternative oubliée. Et que, de cette manière, nous puissions nous rapprocher les uns des autres, et nous rapprocher de Dieu.

Est-ce que vous avez un mot à transmettre pour les rébellutionnaires ?

Père, pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Pas besoin d’en dire plus, le défi – ou plutôt le commandement – est posé depuis plus de 2000 années.

Si on veut suivre le projet, ça se passe où ?

 

Majestart – des créateurs pour Le Créateur !

Auteur : Guillaume F.

Guillaume est ingénieur en mécanique en Suisse, où il vit avec sa femme. Il a toujours dessiné, et a découvert le graffiti plus tard par un ami. Il fait partie du collectif Majestard depuis 2 ans.