3 obstacles et 3 solutions pour la lecture de la Bible

Il y a 25 ans, lorsque mon père s’est marié avec ma mère, il ne s’imaginait pas tout ce qu’il pourrait apprécier chez elle, comme son don pour le bricolage ou les bons repas. D’ailleurs, bien qu’aujourd’hui il la connaisse plutôt bien, il continue d’en apprendre plus sur elle. On peut dire la même chose des chrétiens qui veulent en apprendre plus sur Dieu. Lorsqu’ils ouvrent sa parole pour la première fois, ils sont surpris de la richesse des conseils pratiques qu’elle contient.

Malheureusement, avouons qu’il est plus fréquent de rencontrer des personnes qui ont des idées vagues de ce que la Bible enseigne, plutôt que des personnes qui ont des convictions profondes, saines et équilibrées. De ce problème proviennent des doctrines contradictoires avec l’Évangile de Christ.

Les 3 obstacles à notre croissance

Plusieurs obstacles peuvent nous empêcher de grandir en connaissance de la parole de Dieu. En voici quelques-uns.

  • Question de priorité

Il peut nous arriver de placer la Bible en dessous d’autres activités.  J’ai moi-même souvent troqué des moments de lecture de la Bible pour lire des mangas. Pour certains ce sont les études, le dessin, le chant, etc. Bref, quelque chose qui prend la place de Dieu.

  • Question de constance

Imagine que dans un village où il fait toujours nuit, il n’y ait qu’un groupe de personnes qui dispose d’une lampe torche pour éclairer leur chemin.  La nuit tombée, aucun d’eux n’utilise de lampe, prétextant qu’ils ont le droit de l’utiliser juste quand ils en ont envie. Du coup, ils tombent souvent sur des cailloux… et se blessent. Nous faisons pareil avec la Bible, quand on choisit de la lire seulement quand on en a envie… Un peu, de temps en temps, parfois… alors qu’elle « est une lampe à [nos] pieds, Et une lumière sur [notre]  sentier. » Psaumes 119.105, dans ce monde plongé dans une nuit noire sans Jésus-Christ.

  • Question de compréhension

On a tous dû faire face à ce problème. C’est peut-être même un problème encore présent dans ta vie. Tu ouvres une portion de la Bible, mais une fois que le livre est fermé tu es forcé de faire face au mur de l’incompréhension. Du coup tu ne retiens pas grand-chose de ta lecture… Ça semble parfois pas évident de comprendre la Bible.

Il existe d’autres obstacles, mais généralement ce sont ceux-ci que l’on rencontre le plus.

Les 3 solutions du roi David

L’un des plus grands héros de la Bible nous présente dans le Psaumes 119 trois pistes pour mieux lire la Bible – c’est-à-dire pour être plus régulier, mieux comprendre, et se souvenir de ce qu’on lit.

  • Prie : parle à Dieu

« Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances… » – Psaumes 119.27

C’est important d’être conscient que nous avons besoin de l’Esprit de Dieu pour saisir sa parole. Prions et demandons à Dieu qu’il nous aide à mieux le connaître.

  • Médite : réfléchis

« …Et je méditerai sur tes merveilles ! » – Psaumes 119.27

Passe du temps à chercher et observer des textes de la Bible. Non seulement les lois, mais aussi les promesses de Dieu pour son peuple ainsi que la signification des paroles de Jésus.

  • Souviens-toi : mémorise

Garde un aide-mémoire qui te permettra de te souvenir des éléments importants du texte que tu as lu. Ça peut être un encouragement au cours de la journée aussi bien pour toi que pour un de tes amis. Par exemple, tu peux accrocher un post-it sur ton bureau, ou ton frigo, avec le verset de la semaine ou du mois (à toi de voir ).

En conclusion, que « Dieu (te fasse) comprendre la voie de (ses) ordonnances, Et (toi) médite sur (ses) merveilles ! » Psaumes 119.27

Auteur : Élie K.

Élie, 20 ans, est étudiant en économie en Belgique et responsable de groupe de jeunes à l'Église d'Auvelais.