Pourquoi autant de conversions pendant des camps chrétiens ?

10 Août 2018 4 commentaires

Je suis content de pouvoir écrire cet article maintenant. En été, beaucoup d’associations chrétiennes ou d’églises organisent des colonies de vacances. Par exemple : Parole de vie.

Je connais beaucoup de gens qui sont vraiment devenus chrétiens (nés de nouveau) ou se sont engagés plus concrètement pour Dieu (moi par exemple) à ces camps.

C’est très bien, mais on peut se demander : Pourquoi y a tout ça pendant ces camps et rien à l’église les « dimanches normaux » ? Cet article explique pourquoi les colonies chrétiennes sont efficaces et en même temps ce qui pourrait être amélioré (la base) dans n’importe quelle église.

1 – L’Évangile est annoncé, vraiment

Ce n’est pas un détail. Souvent, pendant les camps, on revient à la base : l’Évangile. L’Évangile c’est Jésus qui meurt à notre place et ressuscite pour qu’on ne soit plus condamné par Dieu à cause de nos péchés.

Sans l’Évangile, impossible d’être sauvé (non-chrétien) ou encouragé (chrétien). Si le camp motive les jeunes et leur permet de croire en lui, c’est qu’il y a l’Évangile. Je ne parle pas des jeux, de l’ambiance ou autre (mais j’en reparle après).

2 – La prédication est facile à comprendre

Pendant les camps pour jeunes, le prédicateur est obligé de bien expliquer les choses et d’utiliser des mots faciles. Comme on suppose qu’il y a peut-être des non-chrétiens parce que des amis chrétiens les ont invités, c’est une raison de plus. Si la prédication n’est pas claire, le non-chrétien ne va rien comprendre. Et il n’y a pas que les jeunes chrétiens qui risquent de ne pas comprendre, les adultes aussi…

Quelqu’un qui partage l’Évangile, c’est super. Mais si personne ne le comprend ça sert à rien.

3 – La prédication parle aux jeunes

L’Évangile et la Bible, c’est pas un message abstrait et « philosophique ». La parole de Dieu vient toujours à un endroit et une époque précises. Elle montre ce qui ne va pas et pourquoi les autres religions à la mode ne marchent pas.

Si le prédicateur n’est pas concret et actuel, les gens ne verront pas à quoi sert l’Évangile tous les jours et pourquoi c’est vraiment important.

L’histoire de Francis Schaeffer, venu prêcher à la faculté évangélique de Wheaton (Wheaton College), illustre bien ce point. D’habitude les étudiants n’écoutent pas trop et lisent le journal pendant la conférence. Mais quand Schaeffer a commencé à parler du rock (vingtième siècle : le rock marche bien !), des films de l’époque et de la foi, tout le monde a arrêté de lire le journal et a commencé à l’écouter.

4 – Les participants parlent entre eux et passent de bons moments

C’est peut-être bête, mais les jeux, l’ambiance, les discussions en groupes et les repas permettent aux jeunes de se connaître et de vivre l’Église. Après avoir vécu une expérience de chrétien, ça donne envie de recommencer chaque jour.

5 – Les appels

Inviter les gens à réagir face à la parole de Dieu, à s’engager, à changer de vie, à adorer et mieux respecter Dieu, c’est le but de la Bible. C’est ce que les prophètes et Jésus ont fait. Ils n’ont pas seulement enseigné pour la théorie mais aussi pour la pratique. C’est simple, après avoir écouté ce que Dieu a voulu nous dire, soit on obéit à Dieu, soit on l’écoute pas.

Les appels donnent l’occasion aux participants de répondre à l’appel de Dieu devant tout le monde.

6 – La prière

Pendant ces camps, la prière est considérée comme étant très importante. On prie avant le début de chaque événement. On prie pour s’engager devant Dieu, pour lui demander pardon, pour les soucis des uns et des autres. Les responsables prient pour que Dieu convertissent des personnes et encouragent ceux qui sont déjà chrétiens.

Voilà. Je pense que ce sont des éléments qui paradoxalement manquent dans nos églises. Des éléments basiques. S’ils étaient là, si on faisait simplement des efforts pour mettre en pratique ces 5 points (pas seulement les prédicateurs !), l’Église se porterait mieux.

Laurent
Auteur : Laurent

20ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →