Pourquoi je ne peux plus écouter certaines musiques

La musique fait partie de ma vie depuis mon enfance, depuis toujours. Comme énormément de jeunes de ma génération (j’ai 23 ans), elle occupe une place importante et il est difficile de rester insensible à cet art conçu pour provoquer chez nous toutes sortes d’émotions.

J’ai grandi dans une époque marquée par le Hip-Hop, le RnB, et le Rap. De nos jours, la frontière est mince entre ces trois entités musicales et elles ont un très gros succès auprès de la jeunesse.

Cependant, depuis ma rencontre avec le Seigneur, j’ai très vite été dérangée par les paroles de certains morceaux ou par le contenu visuel de clips vidéo.

Alors que je venais de lire des versets sur l’humilité comme Romains 12.3 ou encore Philippiens 2.3, il m’est devenu très compliqué d’oser répéter des paroles prônant ma supériorité incontestable sur mes semblables et mes concitoyens.

Premier malaise

Un petit tour sur un site d’hébergement de vidéo et je tombe sur des clips montrant une de mes artistes préférées en petite tenue en train de mimer des scènes sexuelles explicites sur un de ses danseurs assis sur une montagne de billets. Ephésiens 5.3 me vient à l’esprit… Aïe.

L’intérêt porté sur la traduction de ses textes et la vision de leur signification n’ont fait qu’aggraver ma consternation.

Ce n’était pas la première fois que je voyais tout ça. Pour être honnête j’en avais tout à fait conscience et autrefois cela ne me dérangeait aucunement. Je prenais cela au second degré et ça me faisait rire…

Le problème est que les sujets qui sont évoqués sont ceux contre lesquels la Bible nous met en garde.

Or, la musique mondaine, elle, en fait l’éloge. Il s’agit de l’amour de l’argent, de l’orgueil (égo trip dans le rap), de l’immoralité sexuelle, de l’usage de la violence et des drogues sans oublier l’amour de l’argent.

J’ai ainsi réalisé un tri dans mes playlists, et beaucoup de morceaux ont été supprimés.

Je ne citerai aucun artiste car mon objectif n’est pas d’incriminer qui que soit en particulier, mais bien d’évoquer une réalité. Un chrétien a la liberté en Christ, il n’est pas dénué de discernement et il comprend que diverses choses ne sont plus compatibles avec sa nouvelle nature.

Il est dit dans 1 Corinthiens 10.23 : « Tout m’est permis mais tout n’est pas utile, tout m’est permis mais tout n’édifie pas. »

C’est donc avec une très grande prudence qu’il faut veiller sur ce que l’on écoute et sur son véritable contenu. Tout ce que nous faisons doit être fait à la gloire du Seigneur et il est clair que l’écoute ou encore la production de ces musiques n’y participent pas.

Rassurez-vous mes ami(e)s, je porte toujours la musique dans mon cœur. Je vous invite à mener des recherches car il existe de nombreux artistes chrétiens francophones et internationaux.

Il y existe parmi eux des groupes comme Impact, Glorious, Hillsong et tant d’autres. Pour les amoureux du Rap/ Hip-Hop il y a le talentueux Meak. N’hésitez pas à louer le Seigneur à travers la musique, à le chanter et le célébrer.

Soyez bénis.

Auteur : Pauline M.

Pauline, 23 ans, vis à Clermont-Ferrand (France). Elle a une licence en Langues option Portugais et travaille dans le domaine de la sécurité.