Focus

Et si nous parlions de banane ? Imagine que tu ne veuilles plus penser à la banane (parce que tu as la « bananaphobie », par exemple) et que tu n’arrêtes pas de te répéter intérieurement : « Ne pense pas à la banane, ne pense pas à la banane ». Eh bien, plus tu vas te dire ça, plus tu vas penser à la banane en essayant pourtant de ne pas y penser ! Mais, si tu t’ordonnes de penser à la pomme, tu vas peu à peu jeter la banane aux oubliettes.

Galates 5.16 nous dit : « Voici donc ce que je dis : marchez par l’Esprit et vous n’accomplirez pas les désirs de votre nature propre ». Des fois, quand j’ai du mal à comprendre un verset de la Bible, j’utilise les méthodes de lecture analytique qu’on apprend au lycée. Et dans ce verset, je vois deux propositions qui s’opposent, séparées par le « et ». D’un côté on a l’Esprit et de l’autre, la nature propre. Je pense que ce verset nous fait clairement comprendre que les deux ne vont pas ensemble ; c’est soit l’un, soit l’autre. Soit tu choisis l’Esprit, soit tu choisis les désirs de ta nature propre. Mais, ce qu’il est important de noter aussi, c’est que l’un annule l’autre ! C’est chouette. Maintenant, tu comprends le rapport avec la banane ?

Il arrive qu’un péché nous obnubile. On a conscience qu’il est là, on s’est repenti auprès de Dieu et on lui a demandé de nous aider à lutter contre ce péché. Mais tout ne se fait pas en un clin d’œil ! Dieu fait sa part de travail, mais c’est à nous de faire la nôtre ! Et des fois, on n’y arrive pas. On retombe encore et encore dans le même piège. En tout cas, ça m’est déjà arrivé. Et plus j’échouais, plus je me focalisais sur ce péché et toutes les méthodes possibles pour le déloger de mon cœur. Il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre que je ne focalisais pas mon attention au bon endroit. Ce n’est pas sur mon péché que je devais focaliser mon attention, MAIS SUR JÉSUS !

Et tu sais quoi ? Quand j’ai fixé mes yeux sur lui, il ne m’a pas donné la recette miracle pour que mon péché soit annihilé tout de suite. Par contre, il m’a dit que la paix et la patience étaient des fruits de l’Esprit (Galates 5.22), il m’a dit qu’user de paroles grossières était déplacé (Éphésiens 5.14), il m’a demandé de ne pas avoir honte de lui rendre témoignage (2 Timothée 1.8), il m’a dit que si j’étais fatiguée, je pouvais venir à lui (Matthieu 11.28), il m’a dit d’aimer mon prochain comme moi-même… etc.

Plus je me concentrais sur ses commandements, plus je m’éloignais de mon péché. Parce que OUI, des fois on va chercher trop loin alors que les réponses sont sous notre nez. Pourtant, il ne faut jamais mépriser les petits commencements ! Alors détournons les yeux de ce péché qui nous obsède et LET’S FOCUS sur Jésus et ses commandements ! Le reste suivra. ;-)

Auteur : Elykia G.

Elykia, 16 ans, est une lycéenne ordinaire qui a une passion pour la couleur bleu et le fait de rire. Entre cours et cours elle chante, écrit et aime aimer les autres - car c'est parce que Dieu nous a tant aimés qu'il a envoyé Jésus pour nous sauver.