As-tu pris un mauvais départ cette année ?

Le départ dans une course est un des moments les plus importants. Après le départ, tu sais tout de suite si l’épreuve va bien se dérouler ou s’il y aura des difficultés. Ta vie chrétienne est parfois un véritable challenge. Peut-être que les autres te bousculent, tu t’essouffles ou même pire : tu tombes. Mais ne t’inquiète pas ! Même si tu as pris un mauvais départ cette année, il n’est pas trop tard pour continuer ta marche avec Dieu.

Mon mauvais départ…

« Mais je poursuis ma course pour m’efforcer d’en saisir le prix, car j’ai été moi-même saisi par Jésus- Christ. Non, frères, je ne pense pas avoir déjà obtenu le prix ; mais je fais une chose : j’oublie ce qui est derrière moi et m’efforce d’atteindre ce qui est devant moi. Ainsi, je cours vers le but afin de gagner le prix que Dieu, par Jésus-Christ, nous appelle à recevoir là-haut. » – Philippiens 3.12

L’apôtre Paul nous incite à travers ce passage à nous préparer tel un sportif face aux difficultés de la vie chrétienne, avec pour objectif ressembler de plus en plus à Jésus.Aujourd’hui je vais justement te raconter ma course, et plus particulièrement comment s’est passée l’année dernière pour moi. Il faut que tu saches une chose, je fais des études assez contraignantes. Rentrée début septembre, début des cours, la pression monte petit à petit, et très vite sans m’en rendre vraiment compte, je vais moins souvent à l’Eglise, je reprends de mauvaises habitudes au quotidien, les mauvaises notes s’enchaînent, etc… Bref, en janvier, à mesure que le temps passait, je m’en voulais de ne pas réussir à changer de cap. Surtout, j’étais convaincu qu’une fois l’année entamée, il était impossible pour moi de changer les choses. Je m’en voulais beaucoup. Mais un matin, dans ma lecture quotidienne de la Bible, le Seigneur a attiré mon attention.

« Il n’y a pas de quoi vous vanter ! Vous le savez bien : « Un peu de levain fait lever toute la pâte » Purifiez-vous donc ! Éliminez ce vieux levain pour que vous deveniez semblables à une pâte nouvelle et sans levain. Vous l’êtes déjà en réalité depuis que le Christ, notre agneau pascal, a été sacrifié. » – 1 Corinthiens 5.6

J’étais très perturbé par ces versets : ils retenaient mon attention, mais en même temps ils me mettaient mal à l’aise car il mettait en lumière mon manque de confiance pleine et entière pour mes études. Dieu me montrait que je devais clairement me détacher de cette mauvaise attitude, mais aussi qu’Il l’avait déjà pris à la croix pour moi ! Et tu sais, comme pour la peinture, Dieu a remis une deuxième couche quelques jours plus tard.

« Vous aviez pris un si bon départ ! Qui a brisé votre élan pour vous empêcher d’obéir à la vérité ? Ce que l’on vous a dit pour vous convaincre ne venait pas de Dieu qui vous appelle. « Un peu de levain fait lever toute la pâte », comme on dit. Cependant, le Seigneur me donne confiance en ce qui vous concerne : je suis certain que vous ne penserez pas autrement que moi. » – Galates 5.7

J’avais clairement pris un mauvais départ cette année-là. Je suis comme qui dirait parti un peu trop vite ! Résultat des courses, je n’ai pas eu les concours que je voulais… Malgré ça, j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer : nous avons un Dieu de miracles !

7 conseils pour t’éviter le faux départ

« Mais en tout cela nous remportons la plus complète victoire par celui qui nous a aimés » – Romains 8.37

Si tout comme moi l’an dernier tu as pris un mauvais départ cette année, sache qu’il n’est pas trop tard pour bien la terminer. Voici mes quelques conseils et versets qui t’aideront à garder les yeux fixés sur Lui.

#1 – Minute papillon !

« Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » – Matthieu 6.34

Ce passage est clair : une journée à la fois. Cette promesse que Dieu te fait est la clef pour être en paix chaque jour.

#2 – Jésus t’aime

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Romains 5.8

Sache que l’amour que Jésus te porte ne dépend pas des actions bonnes ou mauvaises que tu fais, il est inconditionnel.

#3 – « Seigneur, donne- moi la patience maintenant ! »

T’es-tu déjà surpris à demander cela dans la prière ? La patience s’apprend et se cultive. Ne t’impatiente donc pas, Dieu n’est jamais en retard pour te bénir !

#4 – Garde les yeux fixés sur le coach

Hébreux 12.1-2 te le confirmera, quand tu t’élances dans cette course qui t’est proposée, regarde à Jésus : place ces conseils en ton cœur, écoute, mets en pratique, expérimente et fais-Lui confiance car Il sait ce qui est bon pour toi.

#5 – Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin

N’hésite pas à partager tes difficultés à tes amis et/ou tes proches, ils sont là pour prier pour toi et pour qu’ensemble vous puissiez vous édifier. Matthieu 18.20 dit : « Je vous déclare aussi que si deux d’entre vous, sur la terre, s’accordent pour demander quoi que ce soit dans la prière, mon Père qui est dans les cieux le leur donnera. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux ».

#6 – Mets ta foi en marche

Essaye de faire confiance à Dieu en toutes circonstances. Enfin, ne remets pas tout en question si les choses ne se sont pas passées à la perfection. Les chemins vers la réussite sont souvent ceux auxquels nous ne pensons pas. Laisse-toi surprendre par Dieu !

#7 – Enfin, relève les yeux !

C’est la base. Bien plus qu’une attitude physique, lève tes yeux spirituels vers les hauts sommets et n’oublie jamais : tes vallées les plus profondes formeront aussi tes montagnes les plus hautes.

Auteur : Rémi G.

Rémi G., 20 ans, habite dans le nord de la France et est étudiant en 2ème année de prépa mathématique.