Parlons de notre héros !

J’ai participé à une mission suicide l’autre jour. En fait, je joue de la harpe et j’avais une répétition au rez-de-chaussée du conservatoire. Sauf que les régisseurs n’ont pas emmené la harpe en bas, et comme l’ascenseur était en panne, j’ai dû, avec mon ami, la transporter dans les escaliers. C’était tellement dangereux ! J’ai eu peur presque à chaque marche. Mais heureusement, il a réussi à descendre les six escaliers sans dommage. Hormis son dos qui a plutôt souffert (oups) !

Bref, tout ça pour dire qu’il avait énormément de responsabilités sur ses épaules et que, grâce à lui, j’ai pu faire la répétition, j’ai pu jouer de la harpe, alors que lui n’avait aucun avantage à le faire. Seulement, mon ami a un grand cœur et c’est pour cela qu’il m’a rendu service. Il a fait un acte de bravoure et d’amour ; il s’est comporté comme un héros. Je l’ai bien évidemment raconté à tous mes amis (en expliquant également pourquoi maintenant il a mal au dos ! En vérité j’ai culpabilisé pendant plusieurs jours …).

Mais toi qui lis ces mots et qui ris peut-être de mon histoire, permets-moi de te poser une petite question. Est-ce que tu racontes à tes amis ce que ton héros a fait pour toi ?

Je ne parle pas d’une personne comme mon ami, je parle de ton Seigneur. De la personne qui a souffert à la croix pour un être égoïste et pécheur, de la personne parfaite qui a choisi de sauver l’humanité ingrate, de la personne qui a perdu son sang et a été reniée par ses disciples, de la personne remplie d’amour dont de nombreuses personnes ne veulent pas entendre parler, de la personne que les chrétiens prétendent adorer mais dont ils ne témoignent pas.

Si tu penses que tu ressembles aux chrétiens de la dernière partie et que tu culpabilises, ne t’inquiète pas ! Je me suis sentie vraiment coupable lorsque mon ami m’a dit le lendemain qu’il avait encore mal au dos, alors j’ai voulu pour me faire pardonner être la plus gentille possible. Mais tu sais ce qui est incroyable avec Jésus ? C’est que tu n’as pas besoin de faire quoi que ce soit pour obtenir le pardon, car il t’est donné par la grâce de Dieu. Il t’a sauvé et continue de t’aimer, de te protéger et de te venir en aide quand tu en as besoin !

En anglais, dans le programme de terminale, nous devons étudier les mythes et les héros. J’avais une expression écrite à réaliser et il y avait deux sujets : un sur les films de guerre, l’autre était le suivant : « qu’est-ce qu’un héros ? dans quelle mesure avons-nous besoin de héros ? ». Ne l’as-tu pas remarqué ? Le monde a besoin de héros ! Alors, qu’est-ce que tu attends ? Te sers-tu de telles occasions pour partager le sacrifice de Christ ? Agis-tu de manière reconnaissante envers ton super-héros ? Je sais très bien que ce n’est pas facile, il faut du temps et de l’exercice, mais voici quelques conseils :

  • N’aie jamais peur du regard des autres, car de toute façon ils te jugeront,
  • N’écoute que la voix de Christ car c’est en suivant son exemple que tu resteras sur le bon chemin,
  • Ne te pose pas de questions et agis comme si tu devais mourir ce soir !

Si Jésus-Christ est réellement ton super-héros, alors sois en fier et assume-le ! Gloire à Dieu !

Auteur : Hélène A.

Hélène, 17 ans, joue de la harpe et voudrait être musicienne. Elle a une passion pour Jésus qui l'a transformée et sauvée !