8 questions pour t’aider à comprendre et à mettre en pratique la Bible

Parfois les choses les plus importantes dans la vie chrétienne peuvent être les plus difficiles. Cela est certainement le cas pour la compréhension et l’application de la Bible.

En tant que croyant nous savons que lire l’Écriture est essentiel pour suivre Jésus. Mais si nous sommes honnêtes, nous trouvons souvent difficile de la comprendre et de l’appliquer. La Bible parle de tellement de choses différentes : comment savoir sur quoi se focaliser ? Les évènements relatés prennent place dans un univers très différent du nôtre : comment l’appliquer à nos vies aujourd’hui ?

Un moyen simple et efficace est de se poser les bonnes questions. Les questions que nous nous posons lorsque nous lisons la Bible déterminent largement la manière dont nous comprenons et appliquons la Bible. Nous devons donc être sûrs que nous nous posons les bonnes questions, le genre de questions auxquelles la Bible a été créée pour répondre. Mais quelles sont ces questions?

La Bible est premièrement et avant tout une histoire sur Dieu qui révèle sa gloire en créant et en rachetant les humains. Cela a donc du sens que la Bible soit créée pour répondre aux questions connectées à ce thème central. Jésus confirme ce double focus sur Dieu et l’humanité. Quand on lui demande quel est le plus grand des commandements, il répond : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée » (Matthieu 22.37). Mais Jésus n’avait pas fini. Il continue « Et voici le second qui lui est semblable : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22.39). Aime Dieu. Aime les autres. C’est le cœur de ce que Dieu veut de son peuple.

Sur cette base, il y a quatre questions que nous pouvons utiliser pour comprendre chaque passage de la Bible et quatre autres questions pour les appliquer.

Quatre questions pour l’interprétation de la Bible

#1 – Qu’est-ce que j’apprends sur Dieu ?
Dieu est le personnage principal de la Bible, donc il devrait être notre point de départ. Chaque passage de l’Écriture révèle quelque chose sur Dieu, même s’il n’est pas mentionné spécifiquement. Recherche son caractère (Apocalypse 4.8), sa conduite (Psaumes 23.1–6), et ses intérêts (Exode 22.21–22). Fais aussi attention aux trois personnes de la Trinité (Matthieu 28.18–20 ; 2 Corinthiens 13.14).

#2 – Qu’est-ce que j’apprends sur l’humanité?
En tant qu’apogée de la création de Dieu, les êtres humains sont au centre de son plan. Réfléchis à ce que le passage révèle de notre identité en tant que porteur de l’image divine (Ecclésiaste 3.11). Recherche les caractéristiques de la condition de pécheur – les croyances, les attitudes, les actions ou les tendances pécheresses mentionnées ou sous-entendues dans le texte (Proverbes 6.16–19). Considère ce que le passage révèle de la vie de ceux qui ont été rachetés au travers de l’oeuvre de Christ (Romains 12.9–13).

#3 – Qu’est-ce que j’apprends sur la relation à Dieu ?
Aimer Dieu avec tout son être s’exprime de façons multiples et variées. Commence par chercher des raisons de louer Dieu (1 Pierre 1.3–5). Considère les péchés que tu as besoin de confesser et dont tu as besoin de te repentir (1 Jean 1.5–10). Identifie chaque promesse que Dieu nous appelle à croire (1 Pierre 2.4–12).

#4 – Qu’est-ce que j’apprends sur la relation aux autres ?
Dieu nous a créé pour être en communion les uns avec les autres. Lorsqu’il nous sauve de nos péchés, il nous fait membres du corps de Christ. Commence par regarder attentivement ce que le passage montre sur l’interaction avec les autres – famille, amis, colocataires, collègues, camarades de classe, voisins, autres croyants, non chrétiens, etc. (Éphésiens 4.25–5.2). Recherche ce pour quoi le passage enseigne la poursuite de la réconciliation avec les autres (Romains 12.18). Réfléchis à ce que le passage enseigne sur l’amour, le service, le fait de prendre soin des autres (Luc 10.25–37).

Sur cette base, nous pouvons nous poser quatre questions simples pour nous aider à appliquer les passages à nos vies.

Quatre questions pour l’application de la Bible

Lorsqu’il en vient à l’application de la Bible, nous avons tendance à nous orienter vers les actions que nous devrions faire en réponse. Mais puisque le but de la lecture de la Bible est d’être transformé à l’image de Christ (2 Corinthiens 3.18 ; Ephésiens 4.20–24), nous devons nous poser des questions qui nous conduisent vers une application plus globale.

#1 – Qu’est-ce que Dieu veut que je comprenne/pense ?
Dieu nous a donné la pensée de Christ (1 Corinthiens 2.16), mais nous sommes toujours tentés de penser de la manière dont nous le faisions avant d’avoir connu Christ (Éphésiens 4.17–19). Une transformation profonde et durable commence avec le renouvellement de nos pensées (Romains 12.1–2). Réfléchis à chaque mauvaise façon de penser que le passage expose.

#2 – Qu’est-ce que Dieu veut que je croie ?
Nous pouvons comprendre une vérité à un niveau intellectuel sans la laisser modeler la façon dont nous vivons. Jésus fait la distinction dans la parabole du semeur : ceux qui ont initialement reçu la Parole de Dieu avec joie mais n’ont pas de racine vont inévitablement s’éloigner de l’Évangile, puisqu’ils échouent à « la retenir avec un cœur honnête et bon » (Luc 8.15). Considère les fausses croyances que le passage révèle et quelles sont les promesses de l’Évangile que tu as besoin de croire.

#3 – Qu’est-ce que Dieu veut que je désire ?
Cette question cible les affections – la combinaison de désirs, d’inclinations, de sentiments et de volonté qui sont la source de nos actions. Dieu nous appelle à le désirer avant tout autre chose (Psaumes 42.1–2), mais en dehors de l’œuvre de l’Évangile nous désirons ce que le malin désire (Proverbes 24.1–2). Réfléchis à comment tu vois les désirs pécheurs mentionnés ou sous-entendus dans le passage se manifester dans ta propre vie, ainsi que le genre de désirs saints que tu devrais cultiver.

#4 – Qu’est-ce que Dieu veut que je fasse ?
Quand la Parole de Dieu change la façon dont nous pensons, ce que nous croyons réellement et ce que nous désirons, cela produit un changement tangible dans ce que nous faisons et ne faisons pas. Parfois un passage nous donne un ordre clair (Romains 12.9–17). Mais plusieurs sont moins directs, nous demandant de réfléchir attentivement à des actions spécifiques à la lumière de notre situation actuelle dans l’histoire rédemptrice. Réfléchis aux actions pécheresses de ta propre vie que le passage expose ainsi qu’aux actions saintes que tu devrais poursuivre.

Armés de ces huit questions, nous nous mettons dans une position ou l’Esprit de Dieu peut prendre la Parole de Dieu pour nous transformer à l’image du Fils de Dieu. Pourquoi ne pas ouvrir ta Bible et te les mettre à les essayer aujourd’hui ?


Article traduit de l’anglais, avec autorisation. Merci à Ingrid pour la traduction.

Auteur : Matthew Harmon