3 façons pratiques de rester centré sur Jésus pendant Noël

En 1965 un dessin animé du nom de « A Charlie Brown Christmas » a été diffusé sur les écrans de télévision. Le programme raconte l’histoire d’un enfant de 8 ans du nom de Charlie Brown qui essaie de comprendre le sens de Noël. Il cherche partout sauf au bon endroit. Il investigue auprès de son ami et de sa compréhension sur le sens de Noël, il coordonne la pièce de théâtre de Noël du quartier et s’implique dans une compétition de décoration à laquelle son chien participe. En fin de compte, son ami Linus intervient et lors d’une scène mémorable, Linus récite Luc 2.1-14 dans une salle de théâtre vide.

Aujourd’hui, au 21ème siècle, nous avons le même problème. Nous essayons de trouver le sens de Noël aux mauvais endroits. Nous le recherchons partout excepté en Christ même. C’est si facile d’être perdus dans les rituels et les traditions qu’on oublie ce dont il s’agit vraiment.

Noël, c’est l’occasion de se rappeler que le but de la venue de Jésus sur Terre est de nous sauver de notre péché et de nous montrer que nous avons besoin de lui quotidiennement, y compris au moment de Noël.

Le péché ne se résume pas forcément au fait de faire de mauvaises choses, c’est un problème qui prend sa source dans le fait de préférer la création au Créateur. Depuis la chute et avec l’entrée du péché dans le monde, l’humanité a remplacé la gloire de Dieu par des choses qui, d’apparence, lui ressemblent.

Très souvent, pendant la période de Noël, je m’inquiète des cadeaux que je dois offrir aux autres, et peu à peu, je me retrouve à chercher à plaire aux autres au lieu de placer ma confiance dans le fait que je suis déjà aimée et acceptée par Jésus.

Pourtant ma lutte contre ce désir de vouloir être aimée et acceptée des autres me rappelle que je n’ai besoin que de Jésus pour jouir d’une joie sans fin et que ma valeur ne peut être trouvée que dans sa bonté et au delà de mes faiblesses. Quand j’ai confiance dans la valeur que j’ai en Christ et que je me rappelle que ce que je mérite réellement à cause de mon péché a été réglé par Christ, je peux voir plus loin que ma personne afin d’aimer et de servir les autres.

Nous avons besoin de Noël parce qu’au delà des cadeaux et de la bonne ambiance que cette saison apporte, nos cœurs ne sont jamais pleinement joyeux ni satisfaits, à moins qu’ils soient ancrés dans le cadeau que Dieu nous offre : Jésus.

Ce n’est pas un « cadeau de Noël » ordinaire. C’est le cadeau de Noël suprême.

Nous voyons en Luc 2.10-11, qu’un ange apparaît à des bergers de classe sociale populaire, une classe ignorée des autres. Mais l’ange leur dit:

« N’ayez pas peur, car je vous annonce une bonne nouvelle qui sera une source de grande joie pour tout le peuple : aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur qui est le Messie, le Seigneur. » – Luc 2.10-11

La réponse de l’ange à notre péché est la suivante: un sauveur est venu nous réconcilier avec Dieu. Nous ne sommes plus condamnés à vivre séparés de Dieu ; au lieu de cela, il a pourvu une solution pour que nous soyons réconciliés avec lui. En réponse à ces vérités, comment vivre centrés sur Jésus pendant la période de Noël ?

1. Sois honnête avec Dieu.

Assez souvent, l’envie d’accomplir certaines tâches pendant la période de Noël vient de l’envie d’impressionner les autres. La grâce de Dieu couvre notre besoin égocentrique d’impressionner les autres quand on réalise que nos inaptitudes sont parfaitement couvertes par l’amour que Christ nous démontre à la croix.

Quand nous sommes honnêtes avec Dieu, on lui avoue que nous ne l’honorons, ne l’aimons ni le chérissons pas comme nous le devrions. Mais Jésus est là pour prendre notre péché et se donner à nous.

2. Souviens-toi de l’Évangile.

D’après Tim Keller, « l’Évangile est le fondement du Christianisme ». L’Évangile s’applique tout le temps, y compris à Noël. Souviens-toi que le fait d’avoir des amis, une famille et des cadeaux à Noël ne sont que des avant-goûts sur terre comparé au banquet qui nous attend dans les cieux. Un banquet de joie et de communion dont le prix a été payé à la croix par Jésus, pour sa famille.

3. Célèbre avec les autres.

La tristesse et la souffrance sont bel et bien réels dans notre monde, pourtant le passage parle d’une « bonne nouvelle qui sera source de grande joie ». La joie que nous éprouvons dans le Seigneur est incontestable. Cela ne veut pas dire que tu dois toujours esquisser un sourire sur le visage ; mais cela nous invite à réaliser que Dieu est avec nous même dans nos moments les plus difficiles.

Acheter des cadeaux, les emballer, chanter des chants traditionnels de Noël, profiter du temps en famille ou aider les pauvres et les personnes dans le besoin ne sont plus des occasions de joie superficielle, mais ce sont plutôt des rappels que Dieu nous recherche même quand nous avons l’impression qu’il est si loin de nous.

Au milieu des distractions, des check-lists et des attentes de chacun, nous sommes invités à revenir à Jésus et être satisfaits en lui qui est le vrai sens de Noël.

Nous avons péché contre Dieu. Pourtant, le jour de Noël, Dieu a offert une solution en nous envoyant son Fils. Vivre dans l’amour de Jésus et le fait d’être satisfait en lui rend gloire à Dieu et en retour il nous donne la joie dont nous avons besoin.


Article traduit de l’anglais, avec autorisation. Merci à Attalia pour la traduction.

Auteur : Nathan Park