Une vie transformée #18 : Charmaine

Après un mois de pause (en raison d’une série d’articles pour les 500 ans de la réforme), la rubrique « Vie transformée » est de retour ! Ce mois-ci c’est Charmaine, une étudiante anglaise, qui nous partage l’oeuvre de la grâce de Dieu dans sa vie. Voici son témoignage – qu’elle a écrit elle-même en français !

Une vie transformée. Seul Jésus en est capable ! Je ne suis pas née chrétienne. Lorsque l’on est né en Angleterre, les gens supposent qu’on est chrétien, mais ce n’est pas le cas. C’est un choix pour chacun.

Par la grâce de Dieu, mon père est chrétien et il a amené mon frère, ma sœur et moi à l’école du dimanche pendant notre enfance. J’ai entendu l’Évangile pendant toute ma jeunesse. Le fait que j’étais pécheresse, que mes péchés étaient contre Dieu et que je devais payer la peine – MAIS que Dieu nous a tant aimés, qu’à notre place, il a envoyé son propre fils qui a vécu une vie parfaite et a été crucifié brutalement pour qu’on puisse être réconciliés avec Dieu. Je croyais en Dieu et je dirais que je croyais en Jésus aussi, mais je ne me rendais pas compte de l’importance de ce message pour moi personnellement. Je m’appelais chrétienne parce que j’allais au culte – c’est ça être chrétien, n’est-ce pas ?

Mais quand j’avais quinze ans, j’ai arrêté de m’appeler chrétienne car je me suis rendu compte qu’en fait, je n’étais pas une chrétienne du tout. J’étais exactement comme tous mes amis. Cette année-là, mon père m’a dit que j’allais aller à un camp chrétien. Je ne voulais pas y aller du tout.

Cependant – gloire à Dieu – c’était la semaine pendant laquelle Dieu a changé ma vie à tout jamais. J’ai rencontré des chrétiens de mon âge (il n’y avait aucun jeune chrétien où j’habitais) et j’ai pu voir qu’ils étaient complètement différents. Ils avaient une vraie joie, une vraie paix que je n’avais pas. Je me sentais si coupable – comment est-ce que j’avais pu m’appeler chrétienne toute ma vie en agissant comme le monde ? Comment j’avais pu prétendre connaitre le Seigneur en vivant la vie que je vivais ? J’ai parlé à quelqu’un et j’ai demandé « Est-ce que Dieu peut me pardonner ce que j’ai fait ? J’ai rejeté sa bonté en ignorant l’Evangile afin de plaire, pour être comme mes amis. J’ai eu tant d’occasions de changer de chemin. » Il m’a dit « Dieu pardonnera tous ceux qui viennent à lui dans la repentance. » Quelle grâce ! En mettant ma confiance en lui, il était capable d’effacer mes péchés par le sang de Jésus-Christ. Je suis sauvée, je suis née de nouveau ! Mon cœur avait changé – il était plein de gratitude. Je voulais louer Dieu pour sa miséricorde, pour sa grâce.

Depuis ce moment-là, Dieu a été fidèle pour me conduire chaque jour. Je ne peux pas nier sa main qui guide ma vie, et « par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis » (1 Corinthiens 15.10) Chaque jour est une nouvelle occasion d’apprendre de lui, dans la marche avec le Seigneur. Dieu a changé le but de ma vie, il m’a montré que c’est pour sa gloire ; pour dire aux autres ce que le Seigneur a fait pour moi. Dieu m’a permis d’expérimenter des choses dont je n’aurais jamais pu rêver. Savoir que le Seigneur de l’univers écoute et répond à mes prières est un privilège ; je crois que sans lui je n’aurais aucun espoir. Même pendant les quelques années depuis que je connais le Seigneur, j’ai vu tant de réponses à la prière – des incidents innombrables de la providence de Dieu. Sa parole nous dit que « toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » (Jacques 1.17). Dans cette vie, alors qu’il semble que toutes choses sont instables et incertaines, que nos circonstances changent constamment, je remercie le Seigneur du fait qu’il ne change jamais.

Ce n’est pas facile d’être chrétien, mais ça en vaut la peine. Jésus a donné sa vie pour moi, au moins je peux lui donner la mienne. Je suis loin d’être parfaite, je ne suis qu’une pécheresse sauvée par la grâce.

Auteur : Vie transformée

Chaque mois, un jeune chrétien nous raconte courtement comment il a rencontré le Seigneur Jésus, et la manière dont cela a transformé sa vie.