Déterminée à vivre à fond pour le Seigneur !

Je suis asiatique. Donc pas vraiment appréciée ni acceptée. Ça, je l’ai bien compris. Mais je ne veux pas te raconter mes souffrances, ma guérison et tout le tralala. Je n’écris pas pour faire mon témoignage, j’écris pour partager les merveilleuses choses que nous vivons avec Christ et ce que j’aurais aimé savoir à de telles périodes de ma vie, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

J’ai tenté de me suicider en classe de troisième, mais Dieu m’en a empêchée en me montrant son amour infini et en me redonnant l’espoir. Puis, à la suite d’un événement douloureux, j’ai fait une crise de stress. J’avais tellement mal que j’ai pris des médicaments. Beaucoup trop. Dangereux et combinés avec d’autres sortes. J’ai failli mourir, mais Dieu m’a sauvée une troisième fois.

Il m’a sauvée par son sacrifice à la croix, il m’a sauvée du suicide, et il m’a sauvée de l’hôpital.

Ce que j’en ai appris

Maintenant, je peux affirmer une chose : malgré tout cela, je n’ai pas peur de la mort. Ce dont j’ai peur, c’est d’arriver au ciel devant le Seigneur, et que Dieu récapitule ma vie en constatant que je n’ai pas œuvré pour son royaume, que je n’ai amené aucun cœur à Christ, pas même le mien. Je ne veux pas être une vie gâchée, je refuse que Dieu regrette de m’avoir créée. Car cela, ce serait la pire chose qu’il puisse m’arriver.

Je suis déterminée à vivre à 500% pour le Seigneur. Je ne veux plus laisser les occasions de parler de Dieu et de montrer ma foi défiler sans les saisir. Il est grand temps que je donne ma vie au Seigneur. Car donner son cœur, c’est bien, mais donner sa vie est encore mieux. Chacun de mes actes doit pouvoir être fait en tant que chrétienne, et pas en tant que survivante de ce monde ou de mon ancien moi.

Tu n’as pas d’excuse !

Qui sait ? Peut-être est-ce demain que je vais mourir ? Alors je ne peux plus justifier cette pensée que bon nombre d’entre nous avons déjà eue : « Je vais attendre encore un peu ; je ne suis pas prêt(e), le contexte est difficile, je n’ose pas. Enfin pas maintenant. ». Mais il est écrit dans la Bible que nous devons saisir toutes les circonstances, même si elles sont défavorables ! Alors qu’est-ce que j’attends ? Ce n’est pas le monde qui viendra à moi et je ne serai jamais parfaite, cependant Jésus travaille en moi et me transforme jour après jour. Pourquoi les autres devraient-ils continuer de vivre sans avoir au moins pu entendre parler de Dieu ? Je ne veux pas être en partie responsable de leur perte.

Une vie basée sur Christ

Je ne prendrai pas le risque d’arriver au ciel sans avoir rien accompli. Dieu a un plan pour ma vie, il a un plan pour ta vie ; celui de vivre pour lui. Il m’a créée dans un but précis : lui rendre gloire, et ce n’est pas en mourant que je pourrais le louer, car les morts ne parlent pas (en tout cas ils ne se relèvent pas tous pour se repentir et vivre une nouvelle vie, cette fois-ci basée sur Jésus). S’il m’a sauvée de la mort, c’est parce que j’ai encore à faire dans ce monde, alors je n’ai pas le droit de refuser les chances qu’il me donne. Il m’a laissé, dans son immense bonté, plusieurs fois la vie sauve, et je sais qu’il ne me laissera pas repartir sans que sa volonté soit faite. Je veux pouvoir me présenter devant lui avec joie et en paix avec lui et moi-même.

Une attitude de reconnaissance face à son amour

Car Dieu m’aime. Il m’a choisie et prédestinée à vivre dans sa paix en toutes circonstances, car je suis sa propre petite fille. C’est pourquoi je ferai toutes choses afin de remercier le Seigneur et de lui rendre le plus possible son amour. J’ai de la valeur à ses yeux, je ne veux pas le rendre triste.

Ne gâchez pas la vie qui vous a été donnée, n’agissez pas comme moi mais soyez vigilants, car ce qui est fait ne peut être changé.

« Conduisez-vous avec sagesse envers les gens de l’extérieur et rachetez le temps. » – Colossiens 4.5

Rachetez le temps.

Auteur : Hélène A.

Hélène, 17 ans, joue de la harpe et voudrait être musicienne. Elle a une passion pour Jésus qui l'a transformée et sauvée !