Ton témoignage n’est pas nul, il est extraordinaire !

« Mon témoignage est nul. Je n’ai jamais fait de prison. Je n’ai jamais rejeté la foi chrétienne. J’ai toujours cru en Jésus, et je ne me souviens pas d’un jour précis pour ma conversion. Bref, il est nul. Il ne mérite pas d’être raconté. »

Voilà ce que beaucoup de jeunes chrétiens pensent de leur témoignage. Mais ce n’est pas vrai. Si tu es chrétien aujourd’hui – croyant en Jésus – ton témoignage n’est pas nul. Peu importe ton passé, il est extraordinaire.

Regarde ce que Paul écrit à ces chrétiens qui habitaient dans la ville de Colosses :

 « Et vous qui étiez autrefois étrangers et ennemis de Dieu par vos pensées et par vos œuvres mauvaises, il vous a maintenant réconciliés par la mort [de son Fils] dans son corps de chair pour vous faire paraître devant lui saints, sans défaut et sans reproche. » – Colossiens 1.21-22

Il y a trois choses ici qui montrent que le témoignage de chaque chrétien n’est pas nul :

#1 – L’état dans lequel on était

Ces chrétiens étaient « autrefois étrangers et ennemis de Dieu ». Ils étaient remplis de pensées et d’œuvres qui ne plaisaient pas à Dieu. Ils vivaient loin de Dieu et rejetaient son autorité. Ils n’étaient pas purs et parfaits comme Dieu l’est. Ils étaient pécheurs et coupables. Ils méritaient donc une punition juste de la part de Dieu. Et la réaction de Dieu face au mal des hommes, c’est sa colère. Une colère terrible et éternelle.

Voilà où ces chrétiens étaient sans Jésus. Et voilà également où chaque personne chrétienne aujourd’hui est sans Jésus, peu importe son passé. C’est ce que chaque être humain est par nature !

Le fait d’être né dans une famille chrétienne nous a peut-être épargné de « grands péchés ». Nous ne sommes pas devenus dealers de drogue et nous n’avons jamais été bourrés. Nous sommes restés purs sexuellement et nous n’avons jamais fugué. Cependant, nous étions quand même ennemis de Dieu par nos pensées et nos œuvres mauvaises. Nous avons menti. Nous avons fait preuve d’orgueil. Nous avons éprouvé de la haine envers les autres. Nos pensées n’étaient pas pures. Bref, nous avons péché.

N’importe quel péché est grave aux yeux de Dieu. La moindre faute est une offense terrible à la sainteté qu’il exige. Pas parce qu’il est tyrannique mais parce qu’il est complètement pur. Le péché, aussi petit soit-il aux yeux humains, revient à « cracher au visage de Dieu »1. Voilà où nous étions.

#2 – Ce que Dieu a fait

L’histoire ne s’arrête pas là. Dieu nous a « maintenant réconciliés par la mort de son Fils dans son corps de chair ». Cela est vrai de chaque personne qui croit en Jésus aujourd’hui. Dieu nous a réconciliés avec lui par la mort de Jésus. Sur la croix Jésus détourne la colère de Dieu pour que tous ceux qui croient en lui puissent vivre. Lui, le seul qui est innocent, souffre à cause de nous. Nous avons la paix avec Dieu grâce au sang de Jésus qui a été versé sur la croix (cf. Colossiens 1.20). N’est-ce pas extraordinaire ?!

#3 – L’avenir qui nous attend

Ce passage de Colossiens ne s’arrête toujours pas là. Paul dit également à ces chrétiens que Dieu les fera « paraître devant lui saints, sans défaut et sans reproche. ». Ceci est aussi vrai de chaque personne qui a placé sa confiance en Jésus.

Non seulement Dieu nous sauve, mais il œuvre aussi en nous, il nous transforme. Et il nous fera paraître un jour devant lui parfaits – complètement purs. Aussi pur qu’il est lui-même ! Plus de péchés et de désirs mauvais dans nos cœurs. Nous serons un jour dans la gloire devant lui sans aucun reproche !

Pas parce que nous l’avons bien mérité. Pas parce que nous aurons fait suffisamment de bonnes œuvres pour nous rendre justes par nous-mêmes. Mais parce que Dieu nous a choisis. Et il nous a sauvés. Et il nous a revêtus de la justice parfaite de Jésus-Christ. Et son œuvre en nous sera totalement achevée au jour où il viendra nous chercher. N’est-ce pas extraordinaire ?!

Ton témoignage n’est pas à propos de toi, mais de Dieu

Ces vérités que l’on découvre dans ce passage sont glorieuses. Et ces vérités te concernent, si tu crois en Jésus. Peu importe ton passé. Même si tu es né dans une famille chrétienne et que tu as l’impression d’avoir toujours cru en Jésus. Tu as un témoignage à raconter.

Ce témoignage n’est pas à propos de toi. Ce n’est pas le tien. C’est le témoignage de ce que Dieu a fait en toi, grâce à Jésus et au travers de son Esprit. C’est pourquoi ton témoignage n’est pas nul. Il est extraordinaire !

  1. C’est l’illustration apportée par Henri Blocher dans une prédication lors du séminaire Évangile 21 en 2016.
Benjamin E
Auteur : Benjamin E

23 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →