Citer Jean 3.16 ne fait pas de moi un chrétien pour autant

Est-ce possible de se dire chrétien et de vivre comme si Jésus ne m’avait pas sauvé ? Je peux avoir toute l’apparence d’un chrétien sans l’être vraiment. Je peux parler comme un chrétien, paraître comme un chrétien et même vivre comme un chrétien (mais que le dimanche matin, faut pas rêver !) sans être chrétien pour autant.

Je peux aller à l’église, au groupe de jeunes et lire ma Bible régulièrement – mais ce n’est pas ça qui fait de moi un chrétien. Je peux mettre des hashtags #Jesus dans mes tweets, porter un bracelet What Would Jesus Do et connaître par cœur Jean 3.16 – mais ce n’est pas ça qui fait de moi un chrétien non plus.

Le lien entre identité et actions

Ce n’est pas uniquement ce que nous faisons qui dit si nous sommes chrétiens ou pas. C’est avant tout ce que nous sommes. Cela veut dire que ce ne sont pas mes actions qui comptent premièrement, mais mon identité. Il est vrai que actions et identité vont de pair. Un bon arbre produit de bons fruits, et un mauvais arbre produit de mauvais fruits, pas l’inverse (cf. Matthieu 7.18-19). Un cœur changé par l’Évangile se traduit par des actes qui sont visibles.

Cependant, c’est mon identité qui se traduit par des actes et pas mes actes qui vont changer mon identité. Si mon cœur a été changé par Jésus, je vais agir différemment – comme un chrétien. Mais si j’agis comme un chrétien sans avoir un cœur nouveau, cela n’enlèvera rien au péché qui reste en moi. C’est juste un déguisement que je porte. Et un déguisement de Superman ne fait pas de moi Superman pour autant.

Toutes nos actions – même les plus « chrétiennes » – ne peuvent changer l’état de nos cœurs. En effet, comment un léopard pourrait-il enlever ses tâches (cf. Jérémie 13.23) ? De même, toutes les bonnes œuvres que nous pouvons faire n’enlèveront pas le mal que nous avons déjà fait. C’est notre cœur qui pose problème (Marc 7.21). C’est donc notre cœur qui a besoin d’être changé.

Ces choses ne font pas de moi un chrétien

Soyons alors conscients du danger à définir notre identité de chrétien seulement à partir de certaines choses comme :

  • Connaître beaucoup de choses sur la Bible ou sur Jésus
  • Être né dans une famille chrétienne
  • Aller à l’église et au groupe de jeunes régulièrement
  • Lever la main lors d’un appel
  • Parler de Jésus à mes amis
  • Ne pas avoir de relation sexuelle avant le mariage
  • Avoir un compte Instagram rempli de versets

Je ne dis pas que ces choses sont mauvaises. Certains de ces éléments constituent les fruits produits dans la vie d’un chrétien. Mais on aurait tort de penser que ces choses font automatiquement de nous un(e) chrétien(ne).

Ce qui fait de moi un chrétien

Ce n’est pas ça qui a fait que je suis devenu chrétien(ne). Ce n’est pas en faisant ces choses que j’ai été sauvé.

Ce qui me sauve, c’est la mort de Jésus sur la croix. C’est la grâce que Dieu me donne gratuitement (cf. Éphésiens 2.1-7). Un chrétien c’est quelqu’un dont la vie a été transformée par l’Évangile, qui a reçu une vie nouvelle, qui est né d’en haut.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » – 2 Corinthiens 5.17

Dieu fait de nous, par son Esprit, une nouvelle créature. Est-ce que tu as vécu cela ?

« Lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été révélés, il nous a sauvés. Et il ne l’a pas fait à cause des actes de justice que nous aurions pu accomplir, mais conformément à sa compassion, à travers le bain de la nouvelle naissance et le renouvellement du Saint-Esprit qu’il a déversé avec abondance sur nous par Jésus-Christ notre Sauveur. » – Tite 3.4-6

Voilà ce que Dieu – Père, Fils et Saint-Esprit – opère en nous par sa grâce !

Et c’est aussi ce qu’il peut opérer en toi, si tu n’as pas encore reçu ce cœur nouveau dont tu as tant besoin. Reconnais tes fautes et place ta confiance en Jésus, ton seul espoir d’être sauvé !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

22 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →