Pourquoi lire la Bible en grappillant nous prive de ce qui est important

Quand on lit un livre, la plupart du temps on commence au début et on termine à la fin, n’est-ce pas ? Le livre raconte une seule histoire, et on veut essayer de comprendre cette histoire. Les différents chapitres sont reliés entre eux et, si on les lit de manière isolée, on risque de ne pas comprendre certains éléments que l’auteur a voulu transmettre. Un livre, c’est un auteur qui partage un message avec un déroulement, une argumentation, une suite d’idées.

Cependant, on a du mal à voir les livres de la Bible comme ça. Quand on lit la Bible on grappille à droite et à gauche en fonction de notre humeur. Ou alors on ouvre au hasard pour voir ce qui sera notre lecture du jour.

Mais par cet article, je veux t’encourager dans ton moment de lecture personnelle de la Bible (ou de « culte personnel ») à lire les différents livres de la Bible comme de vrais livres – en entier.

Les 66 livres de la Bible sont de vrais livres

Parce que les 66 livres que contient la Bible sont de vrais livres. Ce ne sont pas juste des gens qui ont écrit tout ce qui leur passait par la tête sans grand lien entre ce qu’ils écrivaient. Pour chaque livre qu’on a dans la Bible, il y a un auteur (même si on ne le connaît pas toujours), il y a des gens à qui le livre a été destiné à la base, il y a un but pour lequel le livre a été écrit, il y a des circonstances de rédaction. Et surtout il y a un déroulement. L’auteur écrit une lettre avec une introduction, une conclusion, et un déroulement structuré. Ou alors une histoire avec un récit, une problématique, une solution.

L’épître aux Romains, par exemple, ne contient pas l’ensemble des pensées de Paul qu’il voulait dire aux Romains et qu’il a mis en vrac comme ça lui passait par la tête. Non, il y a un ordre. Il y a une structure. Il y a même un plan, et un message principal. Pour être encore plus concret, on voit dans l’épître aux Romains que dans les chapitres 1 à 11 Paul expose l’Évangile – la puissance de Dieu pour sauver l’homme perdu. Et dans les chapitres 12 et suivants, Paul explique les conséquences de cet Évangile, la vie nouvelle que produit le fait d’être déclaré justes devant Dieu. Cela veut dire que sans lire les 11 premiers chapitres, on perd vraiment du message que Paul voulait transmettre aux Romains. On se prive de quelque chose.

On perd quelque chose si on lit en grappillant

Cela implique qu’on perd quelque chose si on lit juste la Bible en grappillant à droite à gauche en fonction de notre humeur. On se prive si on lit un tout petit bout dans Jacques, puis le lendemain on lit quelques versets dans Osée, puis on va lire un chapitre de Matthieu. Ce n’est pas forcément mauvais en soi, mais c’est dommage. C’est dommage parce qu’on perd l’unité que forment ces livres. On risque de passer à côté de ce que l’auteur humain voulait nous dire. Pire, on risque alors de passer à côté de ce que l’auteur divin – Dieu lui-même – voulait nous enseigner par ce livre.

C’est pourquoi je nous encourage, plutôt que de lire de manière éparpillée, à prendre les livres de la Bible dans leur ensemble. Concrètement, ça veut dire lire les livres dans leur intégralité, en commençant au début et en allant jusqu’à la fin. On peut lire un petit peu chaque jour – 1 ou 2 chapitres par jour, par exemple. Et on peut surtout lire en essayant de regarder comment le message principal du livre est déroulé petit à petit. En voyant les thèmes qui reviennent, les mots qui sont répétés. En essayant de comprendre comment l’auteur expose sa pensée. C’est quelque chose de très riche, qui nous permet de profiter au maximum du message du livre.

A toi de jouer !

Pour donner un exemple concret, si demain je veux commencer à lire Philippiens, je vais commencer par Philippiens 1.1, et continuer comme ça jusqu’à que j’aie fini de lire le livre, en lisant un peu chaque jour. Tu me suis ?

Pour te motiver, voilà quelques livres pas trop longs pour commencer :

  • Éphésiens
  • Colossiens
  • Malachie
  • Philippiens
  • Jonas
  • Esther
  • Et puis tous les autres !

T’es en train de lire quel livre ? Sinon, par lequel tu veux commencer ?

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

22 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →