Recension du livre « Une alliance plus excellente » de Pascal Denault

24 Fév 2017 0 commentaire

C’est avec une grande joie que je présente le livre d’un ami pasteur, un livre de qualité sur les alliances : Une alliance plus excellente. Je l’ai lu dans sa version originale en anglais il y a maintenant 2 ans, au mois de décembre de l’année 2014. Après l’avoir fini j’ai trouvé dommage qu’il ne soit pas accessible en français alors qu’il a été écrit par un québécois ! C’était peut être LE livre dont j’attendais la traduction.

Pourquoi lire le livre « Une alliance plus excellente » ?

  1.  Parce qu’il nous aide à comprendre la Bible
    Beaucoup de chrétiens lisent la Bible sans la comprendre car ils n’ont pas assez de recul quand ils la lisent. Quand ils lisent les passages compliqués (surtout dans l’ancien testament), deux situations se présentent. Au pire ils ne comprennent rien et se demandent pourquoi ces histoires ennuyantes se trouvent dans la Bible. Au mieux, ils n’y voient que des exemples à suivre sans relier ces différents récits au grand récit du livre. Ce dont ils ont besoin, c’est d’un cadre général, une trame qui leur permet de relier toute l’histoire, en partant de l’éternité avant la création jusqu’aux nouveaux cieux et la nouvelle terre. C’est précisément ce besoin que comble la théologie de l’alliance1. C’est ce sujet que ce livre explique magnifiquement. Et au passage, l’auteur nous éclaire sur un tas d’autres doctrines : le salut, la création, Adam et Christ (leur rapport), le péché originel, la loi …
  2. Parce qu’il s’appuie sur de nombreux « professeurs » de qualité
    Pour ne donner que quelques noms : John Owen, Nehemiah Coxe, Jean Calvin, Herman Witsius, Benjamin Keach, Anthony Burgess … Cela nous montre que la doctrine des alliances ne sort pas de nul part mais qu’elle provient bien sûr de la Bible et qu’elle a aussi été hautement estimée et développée par de nombreux chrétiens. Ces chrétiens sont des sortes de profs qui peuvent nous guider sur la bonne voie de la doctrine des alliances.
  3. Parce qu’il nous explique pourquoi certains protestants baptisent leurs enfants
    Le baptême des enfants pratiqué par ces groupes (qualifiés de pédobaptistes2) n’est pas du tout le même que celui pratiqué par les catholiques. Il ne faut pas se limiter aux préjugés. Ces protestants ne croient pas que le baptême sauve leurs enfants mais qu’il les fait entrer dans l’Église sous un statut particulier. Denault nous éclaire en nous montrant que le baptême des enfants pratiqués par les réformés s’appuie sur quelque chose de plus profond des « versets preuves ». Le baptême des enfants s’appuie sur une compréhension particulière du lien entre l’ancienne et la nouvelle alliance. Il s’appuie sur la théologie de l’alliance pédobaptiste3. Mais l’auteur ne se limite pas à cette description. Il donne plusieurs problèmes de cette position, et propose une autre compréhension des alliances propre aux crédobaptistes4 : la théologie de l’alliance crédobaptiste5. Bien que ce livre ait pour but premier de traiter les différences entre ces 2 systèmes, je suis convaincu qu’il contient une très bonne présentation de la théologie de l’alliance crédobaptiste. C’est en saisissant ce qu’elle n’est pas que nous pouvons mieux la comprendre.

Comment est structuré le livre « Une alliance plus excellente » ?

Il est tout simplement structuré en plusieurs chapitres qui décrivent chacun leur tour un sujet différent.

  1. Le premier chapitre parle des alliances en général. Il explique ce qu’est une alliance et ce qu’est la théologie de l’alliance.
  2. Le deuxième traite de l’alliance des œuvres, c’est-à-dire l’alliance de Dieu avec Adam (et indirectement toute l’humanité qu’il représente). Pour mériter la glorification (un état meilleur décrit et appelé « corps incorruptible » dans 1 Corinthiens 15.42-57), Adam devait obéir à Dieu, mériter sa récompense par ses bonnes œuvres. D’où le nom « alliance des œuvres ». Denault justifie l’existence de cette alliance qui a priori n’a pas l’air d’être mentionnée dans la Bible et montre son importance dans notre schéma de l’histoire du salut.
  3. Le troisième développe l’alliance de grâce, c’est-à-dire l’alliance dans laquelle Dieu sauve les élus ou l’Église par grâce. D’où le nom « Alliance de grâce ». Il est difficile de définir davantage ce terme car il est compris différemment par les réformés et les réformés-baptistes …
  4. Le quatrième aborde l’ancienne alliance qui est l’alliance de Dieu avec Israël. Denault traite donc aussi de l’alliance abrahamique (il montre que c’est une alliance double, à la fois conditionnelle et inconditionnelle).
  5. Le dernier chapitre explique la nouvelle alliance. Il explique en quoi elle est différente de l’ancienne alliance et comment elle lui est supérieure.

Cet article n’étant que la recension d’un livre, il n’a pas pour but de poser les bases de la « théologie de l’alliance ». Si tu es intéressé, je t’invite à te renseigner avec les nombreuses ressources en français listées sur cette page. Et si en plus tu lis l’anglais tu peux cliquer ici.

Si tu as des questions ou envie de discuter, n’hésite pas ! C’est un sujet qui m’intéresse tout particulièrement et que j’ai déjà pas mal exploré.

L’article t’a-t-il donné envie de lire le livre Une alliance plus excellente de Pascal Denault ?


1 La théologie de l’alliance : Système d’interprétation de la Bible (traditionnellement opposé à un autre système appelé « dispensationnalisme ») centré sur les alliances comportant plusieurs principes dont l’existence de trois alliances théologiques (c’est-à-dire qui ne sont pas désignées explicitement dans la Bible mais dont le concept s’y trouve) que sont l’alliance des œuvres, l’alliance de grâce et l’alliance de rédemption.
2 Les pédobaptistes : Les chrétiens qui baptisent en plus des croyants leurs enfants (pédo = enfant).
3 Théologie de l’alliance pédobaptiste : Version de la théologie de l’alliance des pédobaptistes.
4 Les crédobaptistes : Les chrétiens qui ne baptisent que les croyants (crédo = croyant).
5 Théologie de l’alliance crédobaptiste : Version de la théologie de l’alliance des crédobaptistes.

Laurent
Auteur : Laurent

20ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →