C’est vrai, les jeunes sont médiocres

Les jeunes. Ça sonne un peu comme une catégorie à part, n’est-ce pas ? Aujourd’hui, on n’attend rien de bon ni rien de sage de nous, les jeunes. La société ne cesse de montrer qu’elle n’a aucune attente à notre égard. La culture du XXIe siècle n’a aucune exigence envers nous. Tu dois juste essayer de faire tes devoirs et ranger ta chambre, si tu y arrives.

On pense que les jeunes sont médiocres…

Et c’est vrai. Nous sommes médiocres.

Oui, tu as bien lu. C’est vrai, nous sommes médiocres. Nous les jeunes, nous ne sommes ni bons, ni sages. Et c’est la première chose que nous devons reconnaître. Avant de crier au scandale, écoute ce qu’en dit la Bible.

Le péché est ce qui fait notre médiocrité

La Bible dit que l’homme, par nature, est mort (Éphésiens 2.1), aveuglé (2 Corinthiens 4.4), pas intelligent (Romains 3.11), ayant des pensées vaines et l’intelligence obscurcie (Éphésiens 4.17-18), insensé (Psaumes 14.1), dans les ténèbres (Actes 26.18), esclave du péché (Jean 8.34) et privé de la gloire de Dieu (Romains 3.23)… Wow, la liste n’est pas glorieuse. C’est le pire CV qu’on ait jamais lu. Voilà ce que nous sommes, par nature. Nous sommes pécheurs, séparés de Dieu et méritant sa juste colère. Nous sommes médiocres. Et ça nous concerne tous. Donc, pas étonnant que nous, les jeunes, nous soyons médiocres.

Nous n’avons rien en nous même pour faire de grandes choses. Difficile d’avoir de grandes attentes de la part d’une telle personne, n’est-ce pas ?

Mais, Dieu intervient dans notre vie

Cependant, il y a un « mais ». L’histoire ne s’arrête pas là. Nous n’avions aucun espoir, mais. Mais Dieu intervient. Mais Dieu pardonne, par Jésus Christ. Mais Dieu transforme, par son Esprit. Voilà comment Paul l’exprime dans sa lettre aux Éphésiens :

« Mais Dieu est riche en compassion. A cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts en raison de nos fautes, il nous a rendus à la vie avec Christ – c’est par grâce que vous êtes sauvés. » – Éphésiens 2.4

C’est un passage merveilleux. Dieu renverse la situation. Alors que tout était noir et désespéré, il vient apporter une solution. Alors que nous étions morts, il nous ramène à la vie. Alors que nous étions condamnés, il vient nous faire grâce.

Nous devenons une nouvelle créature – les choses anciennes sont passées et toutes choses deviennent nouvelles (cf 2 Corinthiens 5.17). Nous sommes réconciliés avec Dieu. Nous naissons une seconde fois. Nous repartons à zéro.

C’est là que la Rébellution commence

Sans un cœur transformé par l’Évangile, nous ne pouvons pas relever des défis qui en valent vraiment le coup. Un Rébellutionnaire, c’est avant tout quelqu’un dont la vie a été changée par la mort et la résurrection de Jésus-Christ. C’est quelqu’un qui a reçu le pardon de ses péchés, qui est réconcilié avec Dieu et qui veut vivre en nouveauté de vie, pour la gloire de Dieu.

C’est vrai, nous somme médiocres. Un jeune, par nature, est médiocre. Mais un jeune dont le cœur a été transformé par l’Évangile de Jésus-Christ, rien ni personne ne peut l’arrêter. Un jeune qui est né de nouveau, qui est l’enfant du Dieu Tout-Puissant et le fils du Roi des Roi peut relever des défis extraordinaires. Aucune barrière n’est trop haute, aucun obstacle trop grand, aucun défi trop impossible à relever.

« Si autrefois vous étiez ténèbres, maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Conduisez-vous comme des enfants de lumière ! » – Éphésiens 5.8

Quel impact dans ce monde pourrait avoir une armée de jeunes qui vivent comme des enfants de lumière ? Nous sommes devenus lumière dans le Seigneur. Nous ne sommes plus médiocres. Nous ne devons plus avoir de faibles attentes pour nos vies, puisque nous avons un grand Dieu. Nous devons vivre pour Christ de toutes nos forces, et profiter particulièrement de notre jeunesse pour ça.

Nous avons un potentiel que nous n’aurons pas dans quelques années. Mais surtout, nous avons un Sauveur qui a versé son sang précieux pour nous sauver.

Si tu te sens encore médiocre et séparé de Dieu : repens-toi, et crois en Jésus. Il est puissant pour te sauver ! Mais si Jésus-Christ est ton Sauveur et Seigneur : aime-le. Passe du temps avec lui. Loue-le. Partage-le. Relève des défis, pour sa gloire.

Le titre de cet article n’est pas tout à fait juste, au final. Il faudrait plutôt dire :

Sans Christ, nous sommes médiocres. Mais avec Christ, nous sommes plus que vainqueurs.

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

22 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →