Une vie transformée #8 : Noémie

Nous continuons notre série de témoignage « Vie transformée » avec Noémie, éditrice et membre de la Réb’ depuis quelques mois. Tu as déjà pu avoir un avant-goût de son témoignage ici, mais elle aimerai t’en dire plus sur ce que Jésus a fait dans sa vie. Noémie, c’est à toi !

Une éducation chrétienne

Enfant, on croit tout ce que nous disent nos parents. Du coup, croire en Jésus était pour moi tout aussi évident que de respirer. Je me souviens qu’à l’âge de 3 ans, je priais Dieu pour avoir une petite-sœur et je l’ai eue ! Bon, je devais sans doute déjà savoir que j’allais être grande sœur, mais je ne connaissais pas le sexe du bébé. Quoiqu’il en soit, la naissance de ma sœur Sarah a confirmé cette phrase que ma mère nous répétait sans arrêt : « Jésus écoute les prières, les enfants. »

En primaire, j’avais du mal à saisir pourquoi tout le monde ne croyait pas en Jésus. Il était pourtant si réel dans ma vie… J’ai alors commencé à remettre en question ma foi. Après tout, je m’étais peut-être trompé de religion ? Et si je ne faisais qu’obéir à ce qu’on m’enseignait depuis toute petite ?
Grâce à Dieu, ces questionnements n’ont pas duré longtemps. Observer ma mère a eu un impact positif sur ma foi. Sa relation avec Dieu était si profonde. Oui, j’avais l’assurance qu’elle vivait ce que la Bible enseignait.

Une vraie prise de conscience

Bien que très timide, je m’arrangeais pour que les gens sachent que je suis chrétienne. A l’Église, on me voyait comme la petite fille modèle qui aimait lire sa Bible. A l’école, j’étais l’enfant sage que les profs appréciaient. À la maison, j’étais celle qui ne disait jamais non pour rendre un service. Cela a nourrit mon orgueil. J’avais l’impression d’être une bonne personne, qui, sans me l’avouer, méritait d’aller au paradis.

Pourtant, plus je lisais la Bible et plus Dieu me montrait mon péché. Je ne pouvais pas admettre qu’il était mort pour moi. Il connaissait réellement mon cœur et n’avait pourtant pas hésité à prendre ma place, pour que j’ai la vie… Suite à cette prise de conscience merveilleuse, je me suis faite baptiser à l’âge de 13 ans.

Une réponse à mes prières : mes amies Océane et Anelyse

Mon seul désir était d’annoncer ce que Jésus avait fait pour moi. Je m’étais lancée le défi de parler de lui à au moins une personne non-chrétienne dans la journée. Cependant, mon zèle a très vite diminué en réalisant le manque de réceptivité de mes camarades. En général, on me disait que j’étais « mignonne » de croire en Jésus. Pour la plupart, j’étais le stéréotype de la gentille fille noire, qui écoute du gospel et va à l’église le dimanche.

Par conséquent, à l’âge de 15 ans, j’étais sans arrêt déprimée… Même si je m’entendais très bien avec mes sœurs (chrétiennes elles-aussi), nous n’avions pas toujours les mêmes centres d’intérêt. Je priais pour avoir des amies chrétiennes qui me comprennent parfaitement. Dans la journée je faisais comme si tout allait bien, mais tous les soirs je pleurais aux pieds de Jésus. Il me réconfortait et je reprenais courage.

Et puis, au lycée, Dieu a répondu a mes prières ! Je suis devenue amie avec Océane et Anelyse, deux catholiques non-pratiquantes. Dans sa grâce, Dieu m’a permis de leur annoncer l’Évangile régulièrement. Après des mésaventures, le Seigneur les a touchées presque en même temps ! Je n’en revenais pas… Non seulement il m’avait envoyé des trésors pour amies mais en plus il avait choisi de m’utiliser, moi qui ne suis pas digne de le servir, pour qu’elles le connaissent.

Depuis 5 ans maintenant, mon témoignage est lié au leur. À leur contact, Christ me transforme un peu plus à son image. J’apprends énormément d’elles et je remercie Dieu pour leur vie. Parfois, lorsque je suis découragée, je n’ai qu’à penser à l’œuvre merveilleuse que Jésus fait en elles pour me souvenir de sa fidélité.

Christ renforce notre amitié et nous fait grandir ensemble pour sa gloire. Bien sûr, il y a des hauts et des bas, mais nous avons la joie de vivre ce que dit Proverbes 17.17 :

« L’ami aime en tout temps ; dans le malheur il devient un frère. » – Proverbes 17.17

Auteur : Vie transformée

Chaque mois, un jeune chrétien nous raconte courtement comment il a rencontré le Seigneur Jésus, et la manière dont cela a transformé sa vie.