Le mystère de Noël dans un chant de Lauren Daigle

16 Déc 2016 0 commentaire Thomas O.

Nous sommes en décembre. Chez moi, à Strasbourg, le marché de Noël a commencé avec son lot de touristes et les contrôles policiers un peu partout dans la ville. Je ne sais pas toi, mais personnellement, je ressens que cette année, Noël semble plus être une période de doutes et de peur qu’une période de joie pour les gens autours de moi.

C’est peut être le bon moment pour se remémorer le sens de Noël. Pourquoi ne pas le faire avec un chant ?

Noel – Lauren Daigle (ft Chris Tomlin)

Je te laisse avant tout regarder la vidéo :

Ce morceau est tiré d’un concert donné par Chris Tomlin et certains de ses amis, dont Lauren Daigle, pour Noël, enregistré fin 2015.

À propos de Lauren Daigle

Je vais commencer par te parler de Lauren Daigle. Cette jeune artiste chrétienne (25 ans !), a commencé à sortir des singles, puis des albums depuis 2013. En 2015, elle a sorti « How Can It Be », un album qui lui a valu le prix d’artiste de l’année en 2016, ainsi que le chant de l’année 2015 aux GMA Dove Awards, qui récompensent les artistes chrétiens aux USA.

Son style musical est très pop-rock, et sa voix fait penser à une voix tiraillée entre soul et rock.

Parlons de ce morceau, « Noel »

Au niveau de la structure musicale, le chant est plutôt calme, et commence très simplement : voix, piano, jusqu’au premier refrain où d’autres instruments entrent dans le morceau.

Le deuxième couplet est toujours assez calme musicalement, l’accent est porté sur le chant et sur les paroles, aucun instrument ne vient empêcher le chant d’être incompréhensible !

Après le deuxième refrain où des cuivres rentrent, on a un pont très calme, piano et violoncelles, qui se finit par une montée et un dernier refrain très prenant et très impressionnant, ou Lauren dégage toute sa voix. C’est un super chant à écouter lors d’un moment calme.

Évoquons maintenant les paroles !

Bien évidemment, les paroles sont portées sur Jésus et sa naissance.

Mais le chant va plus loin. Il parle d’attributs de Jésus : « Love incarnate, love divine » (que l’on peut traduire par amour incarné, amour divin), « born to suffer, born to save » (né pour souffrir, né pour sauver). Ce chant est un chant porté sur la personne de Jésus, et ne fait pas qu’annoncer sa naissance comme beaucoup de chants de Noël que nous connaissons et que nos contemporains connaissent.

Il n’est pas question ici de sapin de Noël, de faire de la luge, ou de disposer du houx sur sa maison. Il s’agit ici du sens véritable de Noël : Jésus Christ, fils de Dieu, naît en ce soir humblement, dans une étable. Il va souffrir et mourir pour libérer les humains du péché (Romains 5.8), il va apporter l’amour (Matthieu 22.39), et son Esprit sera avec nous (Jean 14.26).

Soyons dans la joie car Jésus a accompli tout cela, et réjouissons-nous en espérance pour la suite !

Ce chant m’exhorte à partager ce feu qui m’anime aux gens de mon entourage qui vivent dans la peur ! Que ces paroles puissent résonner de la même façon dans votre cœur !

Après avoir servi fidèlement pendant un bon moment, Thomas quitte l’équipe musique de la Réb’ pour s’engager dans de nouveaux projets. Voilà le mot qu’il laisse à chaque rébellutionnaire :

« C’est également mon dernier article, je m’en vais vers d’autres horizon plus ou moins musicaux, mais toujours pour servir Dieu ! Rébelutionnaires, que vous puissiez vous engager pleinement à la suite de ce grand Dieu d’amour, et vous laisser pleinement transformer par son amour et sa grâce ! Il ne faillira jamais ! Merci également à toute l’équipe de la Réb, soyez bénis ! »

Thomas, un grand merci pour ce que tu as apporté au blog !

Auteur : Thomas O.

Thomas est strasbourgeois, il a 18 ans et fait partie de l'équipe musique de la Réb'.