Donner de son argent au Seigneur : moi aussi ?

L’argent. C’est le genre de sujet qu’on n’aime pas aborder. Le type de sujet qu’on évite, et on se sent mal à l’aise quand il est évoqué. Souvent, c’est parce que l’on aborde ce thème d’une manière culpabilisante. Ou alors, simplement parce qu’on y est fortement attaché…

On peut se demander sincèrement : donner de son argent au Seigneur, ça me concerne aussi ? Même si je suis jeune ? Je n’ai que des petites sommes à donner !

Donner, ça concerne aussi les jeunes !

On pense souvent que donner de son argent au Seigneur est réservé aux adultes, à ceux qui travaillent. On se dit qu’on a le temps, que ça ne nous concerne pas encore.

Pourtant, réfléchir comme ça c’est voir le don comme une simple chose à accomplir, et pas comme une offrande qui vient du cœur. C’est voir le don comme un devoir barbant qu’on essaye de remettre à plus tard. D’après la Bible nous devons donner, pas parce que nous y sommes obligés, mais parce que nous voulons le faire avec joie, « car Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Corinthiens 9.7). Nous devons donner parce que nous avons à cœur que notre argent serve, non pas à nous même, mais aux autres, et au service du Seigneur.

Donner des petites sommes ? Ce n’est pas grave !

En tant qu’étudiants et lycéens, on ne peut pas se permettre de donner de grosses sommes, et c’est quelque chose qui peut nous freiner et nous faire croire que ça ne sert pas de donner.

Personnellement, c’est quelque chose qui a longtemps été un obstacle. Je me disais : « J’ai pas grand-chose à donner, à quoi ça sert ? ». On pense que les petites sommes ne vont pas être utiles à l’œuvre du Seigneur.

Et pourtant ! Ne trouvons-nous pas dans la Bible l’exemple d’une veuve, très pauvre, qui a donné seulement deux petites pièces comme offrande ? On retrouve cette histoire en Luc 21.

Elle était entourée de riches (qui devaient mettre de grosses sommes dans le tronc à offrande) et aurait pu se dire que ses deux petites pièces n’allaient pas être très utiles… elle aurait même pu avoir honte de donner aussi peu ! Mais qu’a dit Jésus de ce don ?

« Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres, car eux tous ont pris de leur superflu pour mettre des offrandes dans le tronc, mais elle, elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle avait pour vivre. » – Luc 21.3-4

Avec ses deux petites pièces, elle a mis plus que tous les autres. Pourquoi ? Parce qu’elle a donné de son nécessaire, avec un cœur bien disposé.

Cet enseignement est bon pour nous, les jeunes. Ne nous disons pas qu’il ne sert à rien de donner des petites sommes. Donnons, avec le cœur plein de reconnaissance et de joie !

Notre Dieu est au-dessus de tout, infiniment grand et infiniment puissant. Est-ce qu’il a vraiment besoin de notre argent ? Qu’il s’agisse de 2 pièces ou de 10 000, ne peut-il pas agir et accomplir son plan malgré tout ? Ce que Dieu veut avant tout, c’est que l’offrande provienne du cœur. Soyons-en convaincu, et n’ayons pas peur de donner, avec la foi que Dieu peut agir.

Pourquoi donner ?

Donner est plus qu’un simple commandement auquel nous obéissons. C’est l’expression de notre reconnaissance. C’est témoignagner que nos biens ne nous appartiennent pas, mais qu’ils sont à Dieu. C’est un moyen d’exprimer notre amour pour lui et notre amour pour les autres, en les soutenant.

Paul dit ceci dans 1 Corinthiens 6.19-20 : « Vous ne vous appartenez pas à vous-mêmes, car vous avez été rachetés à un grand prix. »

Si nous ne nous appartenons pas à nous-mêmes, comment les biens que nous possédons pourraient-ils nous appartenir ? Quand nous nous repentons de nos péchés et devenons disciples de Jésus-Christ, ne l’avons-nous pas laissé devenir Seigneur de notre vie ? On doit humblement confesser qu’il y a tant de domaines qu’on a du mal à abandonner ! Mais en comptant sur la grâce de Dieu, on peut aller de progrès en progrès (cf. 1 Thessaloniciens 4.1).

Et rappelons-nous que le Seigneur Jésus a lui-même dit : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20.35). Crois-moi, c’est bien vrai !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, français vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis. Mais par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →