Devant l’océan des possibles

22 Sep 2016 0 commentaire Eva

Ma vie est une girouette. Je ne sais pas toujours où elle va, elle m’entraîne vers différentes directions. Je pourrais aller au nord, vers les étangs glacés. Je pourrais choisir le sud et son soleil envoûtant. Il y a aussi les grandes plaines de l’est, ou l’ouest et ses falaises impressionnantes. Tellement de reliefs, tellement de routes. Tous les chemins ne mènent pas à Rome, certains m’emmèneront à Tunis, Moscou ou Rio.

Souvent, on me demande quels choix je vais faire, on me demande quel sac à dos je vais prendre. Je ne sais pas toujours comment décider, quels critères utiliser.

Quand on est chrétien on peut demander à Dieu de nous orienter, pas vrai ?

Alors je prie de tout mon cœur.

« Seigneur, tu sais que je veux faire ta volonté, que je veux te suivre. Enseigne-moi tes voies, montre-moi ce que je dois faire. »

Pourtant, parfois, j’ai l’impression que mon Dieu me laisse devant l’océan des possibles. Il ne ferme pas de portes, il n’en ouvre pas particulièrement. Je me sens seule à choisir.

« Écoute moi jeune fille, moi, Dieu a fait un miracle pour me montrer que je devais aller le servir en Afrique. J’ai eu des visions et puis un inconnu du métro m’a demandé si je me voyais partir en Afrique. Écoute, il te faut des convictions, il te faut prier et attendre que Dieu te révèle son plan. »

Oui mais parfois, moi, je ne vois rien de miraculeux. Je suis seule et je dois partir, je dois avancer. Je veux suivre Dieu dans ma vie, je veux le glorifier, mais je n’ai pas l’impression qu’il m’oriente vers un chemin particulier. Je me sens responsable. J’ai différents choix et je dois me décider. Je vois que plusieurs portes sont ouvertes. Je ne peux pas tout faire, et je ne peux pas ne rien faire.

J’ai choisi d’aller au Nord. J’ai pris mon courage à deux mains et j’ai annoncé la nouvelle. Le Nord. J’irai au Nord. Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais je sais que je veux sentir la fraîcheur, la vitesse de la glisse et la douceur de la neige qui tombe.

« Seigneur, j’ai pris ma décision. Je l’assume. J’aurais aimé que tu m’indiques clairement la direction par une aventure surnaturelle. Mais tu as choisi de me laisser choisir. Alors voilà, c’est décidé. Maintenant, je te demande simplement de m’accompagner dans cette voie et je sais que tu le feras. Si tu la refuses, tu peux toujours fermer la porte. »

Après tout je n’oublie pas : « Les humains font des projets, mais c’est le Seigneur qui prend les décisions. » – Proverbe 16.1

« Le Seigneur marchera devant toi, il sera avec toi. Il ne te lâchera pas, il ne t’abandonnera pas. N’aie donc pas peur, ne te laisse pas décourager. » – Deutéronome 31.8

Auteur : Eva