Sens Unique – album « L’invisible »

16 Sep 2016 1 commentaire Nathan

Le groupe Sens Unique est un groupe composé de 7 musiciens originaires du sud de la France. Depuis 2009, 4 albums sont parus, et j’aimerais présenter leur troisième, « L’invisible », très bon opus mélangeant sonorités acoustiques et électriques.

Le style est un pop/rock classique, propre et maîtrisé. L’album commence sur le titre instrumental « Les Yeux Fermés », partant d’une introduction au violoncelle avant d’atteindre un rock solide et furieux.

Si tu n’existes pas

L’enchaînement est parfait avec la première chanson « Si Tu N’existes Pas », un texte habile et unique, comme on peut en lire très peu. Ce chant exprime l’absurdité de l’humain si Dieu n’existe pas, et de cette croyance irrationnelle du néant complet d’après-mort. L’auteur place des mots justes sur ce feu dévorant au-dedans de lui, qui finalement est une chose incontestable face aux arguties athées. Le chant se termine sur un rappel de l’Évangile, l’amour manifesté par Jésus à la croix.

Comme un enfant

Le morceau suivant, « Comme un enfant », peut paraître d’emblée navrant, car très simpliste, voire naïf… Mais on désavoue rapidement par la maîtrise qui apparait de cet ensemble entraînant, composé d’arrangements excellents. Ce morceau est surprenant.

Les titres se suivent avec une continuité sur la ligne conductrice du titre « L’invisible ». Les chants nous parlent de s’attacher aux choses invisibles et à ne pas oublier que rien n’est impossible, les choses visibles restant temporaires et souvent décevantes. Dommage que cet excellent titre ne bénéficie pas d’un morceau digne du thème pertinent et réfléchi dont il est question. En effet, la chanson « L’invisible », reprend des codes déjà-vus, avec pour les couplets, du « Quand tout est morose et que tu perds espoir… Quand tu sens que tu tombes et que tout autour de toi devient noir… » pour fournir une solution sur le refrain.

Signature

A signaler l’excellent titre « Signature », qui parle de la beauté de la présence de Dieu en nous, beauté supérieure à un coucher de soleil ou aux harmonies de la nature, tant cet amour est immérité. L’évangile est encore une fois partagé par quelques mots interpelant sur la disposition de cœur nécessaire pour vivre cette réconciliation divine, qui est pour « ceux qui sauront recevoir ».

Enfin, le titre « Apprends-moi » nous rappelle la souveraineté parfaite de Dieu, qui créé le vouloir et le faire, mais aussi notre besoin de s’abandonner à lui. La chanson nous encourage à suivre l’essentiel en suivant ses pas, peu importe le reste.

Jamais facile de faire du pop/rock en français. Pour cet album de Sens Unique, nous n’atteignons pas le niveau de voltige de Deeday ; peut-être certains souligneront la sonorité amateur de l’enregistrement que l’on peut en effet deviner. Néanmoins, la bonne volonté du groupe a résulté sur un album créatif et frais dans le paysage musicale francophone chrétien. Le message d’espérance en phase avec l’Évangile est transmis, c’est l’essentiel.

Pour écouter « Si tu n’existes pas » :

Vous pouvez écouter le reste de l’album ici.

Auteur : Nathan

Nathan fait partie de l'équipe musique de la Rébellution.