Ancien et Nouveau Testament : le même Dieu

« Je suis l’Eternel, je ne change pas… » Malachie 3.6
« Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et pour l’éternité. » Hébreux 13.8

J’ai parfois l’impression qu’il y a une croyance qui traîne, laissant croire que le Nouveau Testament serait emprunt d’amour, de paix et de pardon à l’inverse de l’Ancien Testament, qui lui serait beaucoup plus sévère envers le péché, plus dur, et plus strict. Un peu comme si Dieu était différent dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau Testament.
Mais pourtant…

Dans le Nouveau Testament :

  •  Dieu hait le péché : « Or, les œuvres de la chair sont manifestées, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. » (Galates 5.19-21) et « Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c’est-à-dire, idolâtre, n’a d’héritage dans le royaume de Christ et de Dieu. » (Éphésiens 5.5)
    Ou encore 1 Corinthiens 6.9-10.
  •  Il jugera le monde : 2 Pierre 3.7 dit : « … tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. », Marc 9.47-48, Matthieu 25.41, Matthieu 12.36, 2 Thessaloniciens 17.8, Jude 1.6…
  • Il reprend celui qu’il aime : « Mais quand nous sommes jugés, c’est le Seigneur qui nous corrige afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde. » (1 Corinthiens 11.32)

Ces passages ne ressemblent-ils pas à ceux de Lévitique 18.22, Lévitique 20.13, Exode 20.7, Zacharie 8.17, Malachie 3.5, Lévitique 19.11-16, Daniel 12.2, Proverbes 3.11-12, et bien d’autres passages de l’Ancien Testament ?

Dans l’Ancien Testament :

  •  Dieu appelle à aimer son prochain : « Tu ne haïras point ton frère dans ton cœur ; tu auras soin de reprendre ton prochain, mais tu ne te chargeras point d’un péché à cause de lui. » (Lévitique 19.17)
  •  À ne pas se venger : « Tu ne te vengeras point, et tu ne garderas point de rancune contre les enfants de ton peuple. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l’Éternel. » (Lévitique 19.18)
  • À ne pas rendre le mal pour le mal : « Ne dis pas : Je rendrai le mal. Espère en l’Éternel, et il te délivrera. » (Proverbes 20.22) et « Ne dis pas : Je lui ferai comme il m’a fait, Je rendrai à chacun selon ses œuvres. » (Proverbes 24.29)
  • À aimer ses ennemis : « Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger ; s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire. Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, et l’Éternel te récompensera. » (Proverbes 25.21-22)
  • Dieu appelle le pécheur à se repentir, car il ne prend pas plaisir à ce qu’il meurt : « Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez. » (Ézéchiel 18.31-32) et « Dis-leur : Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meurt, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » (Ézéchiel 33.11) ou encore Ésaïe 55.

Ces passages ne ressemblent-ils pas un peu ceux de Luc 6.27-36, Romains 12.17-21, 1 Thessaloniciens 5.15, 2 Corinthiens 5.19.21, et bien d’autres passages du Nouveau Testament ?

Cher Rébellutionaire, ne t’y trompe pas, Dieu ne change pas. Le Dieu qui se révèle dans l’Ancien Testament est le même que celui qui se révèle dans le Nouveau !

Timothée
Auteur : Timothée

22 ans, rébellutionnaire, sauvé par grâce. Etudiant.

Voir tous ses articles →