Recherche la sagesse et l’intelligence !

Le grand roi Salomon a fait au début de son règne une prière qui devrait nous inspirer profondément dans notre recherche de la sagesse.

« Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal. » 1 Rois 3.9

Dans cette intercession, Salomon s’humilie devant le Seigneur et reconnaît ses limites. Il est un jeune roi, sans expérience et il recherche l’intérêt de ce peuple conséquent. Il sait qu’il ne peut pas gouverner sans le soutien de Dieu. Le Seigneur, touché par cette prière, lui donne « un cœur sage et intelligent » pour gouverner le peuple avec justice ; et Salomon reçut en plus la gloire et la richesse (Matthieu 6.33).

Qu’est-ce que la sagesse ?

Dieu a donc accordé de la sagesse et de l’intelligence à son serviteur. Regardons comment le Larousse définit ces vertus :

  • Intelligence : faculté de comprendre, de saisir par la pensée ; ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle.
  • Sagesse : qualité de quelqu’un qui fait preuve d’un jugement droit, sûr, averti dans ses décisions, ses actions.

Il est écrit dans Proverbes 1.7 : « Le commencement de la sagesse est la crainte de l’Éternel. ». Comme la crainte de Dieu implique habituellement l’obéissance à ses commandements, on notera le lien étroit entre sagesse et obéissance à la loi de Dieu. Job 28.28 va dans le même sens : « Voici, la crainte du Seigneur, c’est la sagesse ; s’éloigner du mal, c’est l’intelligence. ».

Pourquoi rechercher la sagesse ?

Si le grand roi Salomon a eu besoin de demander de la sagesse à Dieu, à combien plus fortes raisons devrions-nous reconnaître notre petitesse, et rechercher la sagesse de Dieu !

Dans la vie il y a des moments de profonde incompréhension, où il faut faire des choix difficiles. Il se peut que les choses nous échappent complètement et que nous n’ayons aucune idée de la manière dont il faut procéder. La Bible dit en Proverbes 8.2 que « la sagesse est à la croisée des chemins ». Il nous la faut pour avancer.

Dans ces situations particulières, nous avons vraiment besoin que Dieu nous donne cette intelligence pour discerner ce qu’il convient de faire. La sagesse de Dieu nous gardera sur le chemin de la joie en Christ et des bénédictions associées à notre marche avec lui. Elle nous permettra d’éviter de faire des erreurs ou des péchés qui nous éloigneraient de Dieu.

La sagesse est aussi utile pour conseiller les autres autour de nous.

Où trouver la sagesse ?

La sagesse et l’intelligence contiennent une part d’instruction et d’apprentissage. Nous devons alors nous laisser enseigner. Voici trois pistes pour trouver la sagesse et l’intelligence.

  1. D’abord, il faut chercher ces vertus auprès de Dieu. En développant une intimité toujours plus grande avec le Seigneur et avec sa Parole (Psaume 119), nous grandirons naturellement dans ces domaines. Notre Dieu n’est-il pas celui qui a créé l’univers avec sagesse et intelligence ?
  2. La sagesse se trouve aussi… auprès des sages. Dans Proverbes 18.15, nous pouvons lire : « Un cœur intelligent acquiert la science, et l’oreille des sages cherche la science. ». Il semble naturel que nous n’allons pas trouver la sagesse en compagnie des moqueurs ou des insensés ! Mais parfois, notre conduite montre que nous l’oublions… Il nous faut donc régulièrement réfléchir si nos amis et fréquentations nous édifient… ou non. Nos relations doivent être saines, sous le regard de Dieu. Nous pouvons aussi passer du temps avec des gens plus murs dans la foi, et, pourquoi pas avec les anciens de notre Église !
  3. Nos motivations viennent du cœur, et celui-ci sera plus sage et intelligent s’il est renouvelé par le Saint-Esprit. Dieu regarde au cœur, et c’est du cœur que viennent toutes nos pensées. Il est donc capital de remettre sa vie au Seigneur et de devenir une nouvelle créature en Christ afin que le Saint-Esprit nous éclaire et non notre propre réflexion.

N’oublie pas que, comme toute bonne chose c’est un don de Dieu, et tu peux aussi lui demander dès maintenant ! Comme le dit Jacques 1.5 : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. ». Tu peux donc faire comme Salomon, même si tu n’as pas de royaume à diriger ! Tu as sans doute des choix importants et difficiles à faire dans ta vie. Pour cela, voici un exemple de prière que tu peux faire, inspirée de la prière de Salomon…

« Seigneur, toi qui renouvelles tes grâces tous les matins, nous te demandons que tu nous donnes un cœur sage et intelligent pour comprendre ce qui nous arrive et nous éclairer dans les choix que nous avons à faire, dans la manière dont nous devons procéder afin d’agir dans l’intérêt de ton royaume et pour l’accomplissement de ta volonté dans notre vie ».

Patrick S.

Patrick vient de l'Eglise de Boussy, il a a cœur la jeunesse et l'enseignement.

Tu devrais aussi aimer...

7 Commentaires

    Avatar
  • Vraiment intéressant ! Je vais lire les autres articles sur la sagesse.
    Merci

  • Avatar
  • Salut j’ai problème avec le psaume 119 qui est celui de l’intelligence car dans les indications pour l’utilisation du spaume on demande d’ecrire un long passage sur un oeuf et je ne sais pas comment faire

  • Avatar
  • MERCI BEAUCOUP POUR LE MESSAGE,QUE DIEU VOUS BÉNISSE
    LA SAGESSE DOIT ETRE AU CŒUR DE TOUTE NOS RELATIONS AVEC NOS PROCHAINS.

  • Avatar
  • La VRAIE Sagesse des anciens, c’est avoir trouvé comment être un EXEMPLE de vie parfaite SANS être esclave des souffrances, des peurs, des pla

  • Avatar
  • merci beaucoup et que Dieu vou benisse

  • Avatar
  • Merci et que Dieu vous benisse.

  • Avatar
  • Sagesse,

    La nature de l’univers, l’equilibre.

    Chaque don, Absolument chaque don est une perte pour celui qui donne et donc génère des attentes directs ou non indirectes, explicites ou implicites. Car on ne peut donner éternellement sans risqué sa vie. On ne peut donner éternellement sans sacrifice sur son etre.
    Chaque don est un petit sacrifice duquel on espère obtenir une chose meilleure. Une chose qui à de la valeur , cette chose peut être matérielle ou immatériel.
    ( de l’argent, de l’approbation, de l’admiration , ) .
    ..

    Pour chaque chose il y à un prix à payer, il y à toujours, une perte d’un côté(le donneur) et un gain d’un autre côté (le receveur).
    La gratuité n’existe, pas rien n’est gratuit.
    (Par exemple :Les réseaux sociaux utilisent nos données privées et le vendent afin de faire de l’argent)
    Il est obligatoire de recevoir ou de s’accaparer un retour pour un don.
    Même lorsqu’on donne sans attentes, on espère en réalité recevoir quelque chose de ce don.
    Une récompense dans l’au delà (pour les croyants) du plaisir, des marques d’affection, de la tendresse, de l’attention.
    Même Dieu (pour les croyants) , donne mais veut un retour de ce qu’il donne même si cela est caché . Il veut que ceux à ils donnent agissent pour lui,se soumette à lui, lui rende service, aie foi en lui et propage la foi en lui, ce qui à pour conséquence spirituelle d’augmenter son pouvoir. Ceci est échange non dit.

    Le fait de cacher que l’on attend quelchose en retour d’un provoque énormement de souffrances car l’etre qui découvre un jour qu’on lui a donné sans rien lui demander mais qu’on attend en fait un retour de ce don se sent souvent trahit et ressent ça comme une injustice.

    C’est pour cela qu’autant de relations se passe mal. Car on donne à son conjoint sans regarder mais on ne comprend pas quand celui où celle ci nous refuse des choses ou nous demande des choses en retour

    Une relation gagnant gagnant est une relation ou chacun gagne quelquechose de chaques échanges et d’une certaine manière se renforce. Dans une relation à 2 parties,si l’un à l’impression de perdre qqchose alors ils est probable que la personne qui se sent laisé agisse de manière à blessé l’autre pour ramener une sorte d’equilibre.

    Les relations qui marchent sont toujours gagnant-gagnant.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *