Les indiens ont-ils une âme ? Quand la différence culturelle surprend

22 Avr 2016 1 commentaire Eva

Article de Eva.

Il y  a 500 ans, un débat a eu lieu pour savoir si les indiens d’Amérique avaient une âme. Ce fut la fameuse controverse de Valladolid. Même si aujourd’hui la question fait sourire, à l’époque elle présentait de gros enjeux.  Il s’agissait de savoir s’il fallait considérer ces indiens comme des hommes, ou non ! Le choc culturel interpellait. Notre belle culture occidentale n’imaginait pas qu’on puisse vivre avec autant de différence. Heureusement, le Pape avait finit par conclure que ces êtres étaient des personnes créées par Dieu au même titre que les autres.

En 2016, il serait aberrant de dire que certains sont inférieurs. Ce type d’allégation serait même condamnable par la plupart des tribunaux français et internationaux.

A l’inverse, on a même plutôt l’impression que tout le monde se ressemble et que tout le monde aspire aux mêmes choses. On imagine que désormais, le critère économique est devenu le seul qui génère encore des différences : les pauvres n’ont pas la même vie que les riches. On a l’impression que ce qu’on vit, c’est ce que beaucoup vivent et que notre quotidien n’a rien d’exceptionnel. 

Une planète riche en culture

C’est aussi ce que je croyais, jusqu’à que je passe une année à l’étranger, dans une ville majoritairement composée de Malaisiens, de Pakistanais, d’Indiens d’Inde, de Chinois,… À travers des soirées à thème, des danses rituelles, des rencontres, des découvertes culinaires, je me suis rendue compte qu’il existait des systèmes totalement étrangers à notre construction occidentale, avec des pratiques qu’on ne pourrait même pas imaginer. Quand on parle de culture différente, on ne mesure pas réellement ce que cela implique, la notre parait tellement logique.

Et forcément, la comparaison est la même en matière de religion. Quand on pense aux religions, on fait généralement référence au catholicisme, au protestantisme et à l’islam, qui sont finalement des religions monothéistes basées sur un système commun (la croyance en un livre sacré). Pourtant, il existe aussi une grande quantité de religions sans aucune similarité. Certains croient sincèrement en une multitude de dieux, sous différentes formes et rendent des cultes très originaux. Ces éléments composent aussi la diversité culturelle de notre planète et il ne faut pas les négliger, ou trouver ces cultures irrationnelles. Elles ont un sens.

Attention à ne pas tout relativiser !

Découvrir la différence fait relativiser sur un grand nombre de pratiques culturelles qui nous paraissaient logiques. Il est très enrichissant de vivre ce type d’expérience, mais cela peut apparaître déroutant, puisque c’est aussi en se confrontant à des choses très différentes que l’on fortifie ses propres croyances et ses pensées.

Pourtant, en matière de religion, n’oublions pas que si Dieu existe (et c’est ce que je crois), alors  toutes les croyances ne sont pas compatibles et ne sont pas vraies. S’ouvrir l’esprit et découvrir de nouvelles cultures est constructif, à condition de ne pas développer un relativisme sur des choses qui ne peuvent l’être !

Auteur : Eva