Connais-tu For King & Country ?

Article de Thomas, de la rubrique musique.

Tu aimes les groupes comme Imagine Dragons, mais tu es attristé parce que leur musique ne rend pas gloire à Dieu ? Cette musique te touche au plus profond de toi, mais n’atteint pas votre âme ?

Arrête tout. Ouvre Youtube et tape « For King & Country ». Lis par exemple le chant « Run Wild ».

Bluffant n’est-ce pas ? Ça ressemble à du Imagine Dragons, ils sont tous multi-instrumentistes comme Imagine Dragons, mais c’est chrétien.

Ça s’appelle For King & Country, et laisse-moi vous dire que ce groupe n’est pas à son coup d’essai.

Flashback : Premier album, « Crave »

C’est en 2012 que l’on entend pour la première fois parler du groupe. Ils sortent leur premier album « Crave », avec un tube assez relayé sur internet : « The Proof of your Love ». Les compères, pour se faire un coup de pub, et faire connaître leur musique, n’hésitent pas à reprendre Hillsong, et leur légendaire « From The Inside Out ».

C’est avec ces deux chants que le groupe se fait connaître tout d’abord en Australie, qui est leur pays d’origine, puis sur le continent américain, et enfin en Europe. (Au niveau de la chaîne de la musique chrétienne, nous les européens, sommes souvent les derniers à avoir accès aux nouveaux groupes anglophones chrétiens…)
Le style musical était alors déjà recherché, on y retrouvait du pop-rock parsemé d’instruments plus traditionnels, comme des instruments à vent, des violons, des orgues.

Le groupe est composé de deux frères, qui sont les leader-chanteurs : Joel et Luke Smallbone. Ils sont accompagnés par 4 multi-instrumentistes.

En 2014, second album, « Run Wild. Live Free. Love Strong. »

Cet album se veut encore plus riche, puisque les musiciens utilisent toujours les instruments traditionnels, mais y ajoutent des sons électro en utilisant notamment des pads, des synthés, des séquenceurs… Ce qui rend le son plus actuel, en se rapprochant des sonorités de groupes tels que Imagine Dragon ou Coldplay. D’ailleurs, le magasine « American Songwriter » a décrit le groupe comme « la réponse australienne à Coldplay. »Au niveau des paroles, je ne pourrais pas insister plus sur cet aspect : les deux frères sont très engagés. Ils nous parlent de Dieu, de son amour, de son pardon, et nous encouragent à ne pas perdre de temps pour courir vers lui.

Dans « Fix my eyes », le groupe nous encourage à fixer les yeux sur Dieu : « J’aime comme si je n’avais pas peur, je donne même quand ce n’est pas juste, Je vis ma vie pour les autres, Je lutte pour les faibles. Je combats pour la liberté, trouve ma foi dans la bataille, je reste debout, mais par-dessus tout : je fixe mes yeux sur toi. »

Woah ! Quel bel encouragement ! J’aimerais déjà pouvoir faire une des choses citées par cette chanson personnellement !

Cet album est un album d’édification pour les croyants de par les textes, d’évangélisation pour les non croyants de par la musique accessible, mais également un album de louange, tant les textes rendent gloire à Dieu pour toutes ses merveilles !

Mon coup de cœur, « O God forgive us »

Ce chant est un chant de louange, et il vient conclure l’album avec brio. C’est un chant très calme, qui n’arrête pas de monter en intensité jusqu’à la dernière phrase, qui est presque chuchotée.

Ce titre est prenant, par sa mélodie simple, et cette intensité. Mais si on regarde de plus près les paroles, on s’aperçoit qu’il est également prenant de par la force de ses paroles. En effet, les deux frères s’adressent à Dieu, en lui demandant de nous pardonner, pour toutes ces fois où nous ne lui faisons pas confiance, pour toutes ces fois où nous voulons que Dieu nous réponde instantanément.

Le chant, tel un psaume de David, finit par un acte de confiance, les deux chanteurs crient presque leur confiance en Dieu malgré l’adversité, « Avec nos drapeaux blancs dans la nuit, les yeux pointés vers le ciel, les mains levées et largement ouvertes ». Nous avons dans cette phrase, tous les symboles de la paix, de la louange, de la demande de pardon.

Que ce chant t’accompagne, si tu passes par des moments de doute !

Auteur : Thomas O.

Thomas est strasbourgeois, il a 18 ans et fait partie de l'équipe musique de la Réb'.