Hudson Taylor, rébellutionnaire du 19e siècle

As-tu déjà entendu parler d’Hudson Taylor ? Non ?! Pourtant, c’est un vrai Rébellutionnaire ! Voici une courte biographie de sa vie, qui t’en apprendra plus sur lui.

L’enfance de Hudson Taylor

Hudson Taylor est né en Angleterre, le 21 mai 1832. Il eut le privilège de naître dans une famille chrétienne, avec des parents pieux qui ont beaucoup prié pour lui.

Depuis sa plus tendre enfance, il eut cette volonté d’aller en Chine, pays si sombre et si reculé aux yeux occidentaux. « Quand je serai un homme, disait-il souvent, je serai missionnaire et j’irai en Chine. » Cela lui vint sûrement de son père, qui déplorait souvent l’indifférence de l’Église devant l’immense détresse de ce pays.

La conversion de Hudson Taylor

Malgré cela, Hudson Taylor est devenu un jeune homme fortement attaché aux choses du monde. Peu à peu, sa « foi d’enfant » s’est évanouie, les tentations ont surgies, et la paix a disparu de son cœur. Il était employé débutant dans une des meilleures banques de Barnsley1, et se laissa facilement entraîner par les motivations de ses collègues. Voici ce qu’il dit :

« J’avais souvent essayé de me faire chrétien, et naturellement j’avais échoué dans mes efforts. J’en vins à penser que, pour une raison ou pour une autre, je ne pouvais pas être sauvé et que le mieux que je pouvais faire était de profiter de ce monde puisqu’il n’y avait pas d’espérance pour moi au-delà de la tombe. »2

Un jour où il s’ennuyait un peu, il se décida de lire un traité dans la bibliothèque de son père, par simple curiosité. Par cette lecture, le Seigneur lui ouvrit les yeux – il put prendre conscience de son état de pécheur, et placer sa confiance en l’œuvre que Christ avait accomplie. Sa vie en a été transformée. Hudson Taylor était un homme nouveau !

L’appel à la mission en Chine

À dix-sept ans, il avait un bel avenir devant lui, comme pharmacien, ayant tout appris de son père. Cependant, il avait dans son cœur un désir bien plus grand. Il se sentait appelé pour une tâche dont il ignorait tout, et qui pouvait lui exiger le sacrifice de sa vie. L’appel de Dieu qu’il avait entendu était certain : il devait aller en Chine.

La Chine était aux yeux du monde un pays inconnu, et il ne savait aucunement comment contribuer à l’avancement du règne de Dieu dans ce pays si lointain et si fermé. Mais une chose était sûre pour lui : la Chine devait entendre parler de l’Évangile.

Hudson Taylor avait 17 ans. Il ne voulait pas vivre une vie médiocre, ni une vie qui n’avait aucune saveur ou impact dans l’éternité. Non, il était prêt à se donner tout entier à son Seigneur.

Il se prépara peu à peu à cette tâche, en faisant preuve de beaucoup de discipline et de zèle. Il put aussi expérimenter la puissance de la prière et le soutien de Dieu à plusieurs reprises avant son départ, ce qui l’encouragea pour la suite.

Le départ de Hudson Taylor pour la Chine

Voilà ce qu’il affirme, à 21 ans, juste avant son départ pour la Chine comme missionnaire :

« Il est facile de parler de tout quitter pour Christ, mais quand l’heure du sacrifice est là, il nous faut toute sa puissance. »

Il est facile de dire, mais bien plus difficile de faire. Il est facile de dire « je donne ma vie au Seigneur », mais bien plus difficile de le mettre en pratique dans notre vie de tous les jours. Hudson Taylor l’avait bien compris, et c’est un beau modèle pour nous.

Quel exemple, que ce jeune de 21 ans, sur ce bateau en direction de la Chine, n’est-ce pas ?! Il est face à l’inconnu, ne sachant pas ce qui l’attend. Il n’a aucune idée des difficultés et des combats qu’il va croiser sur sa route. Mais il sait une chose : Christ est digne qu’il lui consacre sa vie. Et c’est pareil pour nous.

Son ministère en Chine

Hudson Taylor aura une cinquantaine d’années de ministère en Chine. Dieu l’a utilisé pour amener à lui beaucoup d’âmes, et il sera un des premiers missionnaires à pénétrer à l’intérieur de la Chine. Il a pu, grâce à Dieu, annoncer la bonne nouvelle à des personnes qui ne l’avaient jamais entendue, malgré les nombreuses épreuves qu’il traversera. Pour rester brefs, nous ne pouvons pas évoquer son ministère en détails mais il a vraiment été un instrument entre les mains de Dieu.

Hudson Taylor n’était pas un homme exceptionnel. Il était pécheur, tout comme nous. Il avait besoin de la grâce de Dieu, tout comme nous. Il était faillible et tenté, tout comme nous. Mais il a cru aux promesses de Dieu, il a refusé le confort que le monde lui offrait car Dieu avait pour lui un projet bien plus grand.

Partir évangéliser la Chine à 21 ans : ça, c’est un vrai Rébellutionnaire !

Est-ce que cela peut nous servir d’exemple ?


1Ville d’Angleterre
2D’après Hudson Taylor, Enfance et Jeunesse, Tome I, par M. et Mme Howard Taylor

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

23 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Amateur de bons livres, apprenti blogueur et Webdesigner freelance. Mais surtout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →