Pensais-tu vraiment qu’il n’y aurait pas de prix à payer ?

Article de Jewel Schuurmans sur la discipline, traduit par Séphora A. Tu peux retrouver l’original ici.

Je suis une mauviette.

Ce n’est pas vraiment une découverte pour moi mais compte tenu des évènements récents c’est devenu assez évident. Je me considère comme une fille forte et confiante qui pourrait aborder n’importe quelle situation avec un sourire étincelant, un humour et une persévérance qui pourraient rendre jaloux Chuck Norris (peut-être un peu après ses heures de gloire).

Bien sûr, en général ma rêverie commence alors que je suis assise confortablement emmitouflée dans un plaid avec mon portable sous la main, de quoi grignoter, mon sac à main, des livres, mon iPad et un carnet.

Quand je fais un footing…

Et puis, de temps en temps, je quitte cette illusion pour aller faire un footing… alors que je me sens pousser des ailes, je pense que la discipline de courir me viendra naturellement et quelque part, je suis prête à changer le monde quand je commence… Mais les choses commencent à changer au bout d’environ 3 minutes.

La première fois que je m’arrête, essoufflée, pour marcher, avec ma queue de cheval qui balance derrière moi, je remarque les belles fleurs sauvages et j’essaye de me convaincre que la fin de la route paraît plus loin qu’elle ne l’est réellement.

La deuxième fois, j’ai un point de côté et j’ai abandonné l’idée que mes écouteurs resteraient dans mes oreilles après avoir dû les remettre toutes les 5 foulées.

Quand j’ai parcouru, environ 800 mètres sur la route, les fleurs sauvages ne m’intéressent plus le moins du monde.

J’arrive plutôt bien à ne pas me plaindre et à rester concentrée sur mon objectif qui est de retourner chez moi. Mais alors que j’ai parcouru un peu plus d’un kilomètre, j’ai déjà commencé à inventer un nom médical pour la pathologie qui aurait atteint ma colonne vertébrale et j’envisage d’aller consulter mon docteur avant de commencer une activité physique si rigoureuse. Il se pourrait bien que ça me fasse plus de mal que de bien et il y a même 58,2% de chances que ça provoque des effets indésirables qui seront peut être permanents (des avertissements continus se trouvent sous l’étiquette).

Ok voici à quoi je veux en venir :

La discipline et l’endurance ne se développent jamais avec une seule expérience.

Le prix de la discipline

Nous pensons parfois que nous accomplissons des choses qui en valent la peine sans devoir sacrifier quoi que ce soit, sans devoir en payer le prix.

Mais même si nous aimons être bronzés, magnifiques et en parfaite maîtrise de notre corps après un court jogging, cela ne se passe pas aussi facilement. On devient fort avec le temps et il faut de l’assiduité pour rester à un bon niveau.

Après avoir lu un court passage dans la Bible, tu ne devrais pas estimer que tu en as fait assez pour la journée et que tu es prêt à affronter n’importe quelle bataille spirituelle dans la semaine qui vient. La maturité spirituelle est le fruit d’une discipline continuelle et durable pour alimenter son âme.

Après avoir prié 5 min, juste avant de s’endormir pour que toutes tes requêtes soient exaucées, tu ne devrais pas t’imaginer que ton travail est fini. La Bible dit : « La prière fervente du juste a une grande efficacité. » (Jacques 5.16), la « prière fervente » et pas le rapide exposé de quelqu’un qui a hâte de se coucher.

Le jeûne (une pratique qui demande pour sûr de l’endurance) montre les dispositions de cœur d’un chrétien et révèle son attachement au principe selon lequel Dieu et sa justice ont plus de valeur à ses yeux que les besoins vitaux les plus basiques. Ne pas manger est très difficile. Mais si tu le fais régulièrement cela devient de plus en plus facile et tu commences à comprendre le concept de laisser les choses terrestres pour ne compter que sur Dieu.

Persévérons !

Romains 2.9 nous invite à la « persévérance ». Donc lorsque tu commenceras quelque chose, que ce soit un projet, une activité sportive, ou à chercher la présence de Dieu il se pourrait que ce soit difficile de garder le cap. Mais persévère et continue d’œuvrer avec la discipline nécessaire pour atteindre ton but. Et ensuite regarde en arrière sur ce que tu as accompli et déclare « que toute la gloire soit rendue à Dieu pour sa grâce et son amour inépuisables ».

Parce que n’oublie pas : il faut en payer le prix. Rien de ce qui en vaut le coup n’est facile à atteindre et si quelque chose ne rend pas gloire à Dieu et ne l’honore pas cela n’en vaut pas la peine.

Auteur : Jewel Schuurmans

Jewel est une jeune états-unienne de 18 ans. Elle est passionnée par apprendre, écrire, et passer du temps avec sa famille. Elle est extrêmement reconnaissante pour les bénédictions du Seigneur.