2 choses à faire en cette fin d’année

La fin d’année est l’heure où on fait les bilans. On regarde en arrière, et à notre mémoire reviennent les mesures de joies, de peines et de surprises que nous a apporté l’année écoulée. Nous revoyons les moments de bonheur que Dieu nous a permis d’avoir. Nous revoyons peut-être les moments tragiques qui ont marqué cette année, et qui continueront à marquer celles qui viennent. Nous revoyons les bons souvenirs qui restent gravés dans notre mémoire. Nous revoyons nos manquements, nos chutes, nos erreurs…

Peu importe ce qui nous revient en mémoire, voici deux choses que nous pouvons faire en cette fin d’année :

#1 – Être reconnaissant

Premièrement, soyons reconnaissants pour l’année écoulée. Remercions Dieu pour ce qu’il a fait, pour toutes les fois où il a agi. Comme le dit ce cantique bien connu :

« Compte les bienfaits de Dieu,
Mets les tous devant tes yeux,
Tu verras en adorant
Combien le nombre en est grand ! »
(AF n°45)

Oui, comptons les bienfaits de Dieu ! Sachons prendre le temps de se remémorer l’année pour reconnaître que Dieu nous a guidés et soutenus tout le long. Ayons la même attitude que Marie, après la naissance de Jésus, qui « gardait le souvenir de tout cela et le méditait dans son cœur » (Luc 2.19). Elle ne voulait pas oublier les choses extraordinaires qu’elle avait vu. Elle voulait s’en souvenir. Nous de même, n’oublions pas les bienfaits de Dieu !

Même dans l’épreuve

Voici ce que dit 1 Thessaloniciens 5, aux versets 16 à 18 : « Soyez toujours joyeux. Priez sans cesse, exprimez votre reconnaissance en toute circonstance, car c’est la volonté de Dieu pour vous en Jésus-Christ. » La volonté de Dieu, c’est que nous soyons reconnaissants, en toute circonstance. Peut-être que l’année 2015 nous a apportés son lot de souffrances. Peut-être que nous avons du mal à savoir pourquoi nous devrions remercier Dieu. Peut-être qu’en regardant en arrière nous ne voyons rien de bon et qu’il n’y a pour nous aucun sujet de reconnaissance. Il y a cependant une chose, pour laquelle tout chrétien peut remercier Dieu, en tout temps : le salut.

En effet, si nous sommes chrétiens c’est que Christ nous a rachetés. Il nous a sauvés à un grand prix (cf 1 Corinthiens 7.23), il s’est livré lui-même pour nous, par amour. Sa mort sur la croix nous sauve de nos péchés, bien que nous ne le méritions pas. Voilà pourquoi nous pouvons être reconnaissants, parce que bien que nous méritions la mort, Dieu nous a rendus à la vie par Jésus-Christ. Gloire à Dieu ! Voilà notre sujet de reconnaissance au milieu de l’épreuve.

Exprimons-donc à Dieu notre reconnaissance, louons-le pour son salut et tous ses autres bienfaits.

#2 – Apprendre de nos erreurs

En fin d’année, nous pouvons aussi prendre conscience que nous n’avons pas toujours agi comme il fallait. Nous revoyons toutes les fois où nous avons fait notre volonté plutôt que celle du Seigneur, les occasions de témoignage que nous avons raté, les heures que nous avons perdues à actualiser notre fil d’actualité Facebook…

Face à ces erreurs, nous avons deux solutions : ou bien nous tentons de les oublier, et nous continuerons à les répéter, ou bien nous les confessons devant Dieu, en lui demandant de nous pardonner et de nous aider à changer. Au final, sois nous ignorons nos erreurs, soit nous apprenons d’elles. Ce n’est pas la plus facile, mais je te conseille de choisir la deuxième option.

Hébreux 12.1 nous encourage : « Rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l’épreuve qui nous est proposée ». Que cela soit notre objectif cette année, afin de vivre pour glorifier Dieu !

Profitons-en également pour prendre de « bonnes résolutions » ! Prenons des engagements conformes à la volonté de Dieu, cherchons à aller de progrès en progrès (cf 1 Thessaloniciens 4.1). Mais n’oublions pas qu’une résolution n’est bonne que si elle est remise entre les mains de Dieu.

Pour résumer, en cette fin d’année nous avons deux choses à faire : être reconnaissants, et apprendre de nos erreurs !

Benjamin E
Auteur : Benjamin E

24 ans, parisien vivant à Bruxelles, étudiant à l'Institut Biblique Belge. Coordinateur de la Réb', blogueur sur christestmavie.fr, amateur de bons livres, et co-auteur du livre Une vie de défis (à paraître chez BLF en avril 2019). Par-dessus tout : passionné par l'Évangile, sauvé par grâce, disciple de Jésus.

Voir tous ses articles →