Pourquoi Jésus est-il devenu homme ?

24 Déc 2015 0 commentaire

Si tu as déjà fêté Noël et que tu t’apprêtes à le faire cette année, tu dois sûrement savoir que cette fête a un lien avec la naissance de Jésus et qu’elle n’est pas juste synonyme de retrouvailles et réjouissances familiales, de bonne nourriture (huîtres, foie gras, bûches, dinde etc) et de cadeaux offerts par le Père Noël. C’est une occasion pour nous, chrétiens de nous réjouir de ce que Jésus se soit incarné en homme et soit venu sur Terre pour nous sauver de l’enfer par sa mort et sa résurrection.

Mais sais-tu plus précisément comment l’incarnation de Christ lui a permis de nous sauver ? La Bible, bien évidemment nous donne une réponse adéquate. C’est avec beaucoup de bonheur que nous pouvons aller vers Jean Calvin, car il y a environ 500 ans, il a éclairé les chrétiens sur ce sujet, et il Dieu peut encore l’utiliser aujourd’hui pour éclairer l’Église.

« Jésus-Christ ayant revêtu notre nature humaine, a accompli l’office du Médiateur. Il est nommé fils de David, et d’Abraham (Matthieu 1.1), non seulement parce qu’il a été porté dans le ventre de la Vierge Marie, mais parce que, selon Paul, il a été de la descendance de David selon la chair (Romains 1.3) Le Seigneur lui-même s’appelle souvent Fils de l’homme, pour exprimer son humanité, qu’il est vraiment engendré dans une lignée humaine. Jésus a eu faim, soif et froid ; il a été soumis aux autres faiblesses de notre nature. L’apôtre dit que Christ a revêtu notre nature pour :

  • Écraser par la mort celui qui détenait le pouvoir de la mort (Hébreux 2.15-16)
  • Ne pas avoir honte de nous appeler frères (Hébreux 2.11) ;
  • Devenir, en tout, semblable à ses frères afin d’être un souverain sacrificateur (Hébreux 2.17) ;
  • Être un souverain sacrificateur capable de compatir à nos faiblesses…, tenté comme nous à tous égards. (Hébreux 4.15)

Jésus-Christ s’est abaissé en revêtant la nature humaine (Philippiens 2.7). Il a été vu sous la forme d’un homme et, pour un temps, sa gloire divine n’a pas brillé. Seule a été visible sa forme humaine placée dans une condition dure et humble. Puisqu’il a été faible dans sa nature humaine, Pierre dit qu’il a été mis à mort selon la chair, et rendu vivant selon l’Esprit (1 Pierre 3.18). Paul l’explique en disant qu’il a été crucifié en raison de sa faiblesse (2 Corinthiens 13.4). De là provient la puissance qu’il a obtenue après son abaissement. Il ne pouvait être exalté que comme un homme constitué d’un corps et d’une âme.* »


*Institution de la religion chrétienne, Éditions Kerygma/Excelsis, Texte abrégé en français moderne

Laurent
Auteur : Laurent

20ans, Rébellutionaire et étudiant.

Voir tous ses articles →